Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Harry Potter au programme du baccalauréat anglais

27 avril 2008

JPEG - 27.9 ko

Scandale chez nos voisins britanniques : les nouveaux programmes du baccalauréat ("A-levels") sont sortis, et parmi les nouveautés, on trouve Harry Potter à l’école des sorciers, de J.K. Rowling.

Les élèves qui prennent l’option "Langue et Littérature anglaises" doivent préparer quatre modules. Dans le second module, "Le langage changeant de la littérature", ils doivent comparer deux livres écrits à environ 100 ans d’écart ; ils peuvent choisir parmi les cinq paires de livres suivantes :
- Le Chien des Baskerville (Arthur Conan Doyle) et Mma Ramotswe détective (Alexander McCall Smith)
- Tom Brown étudiant (Thomas Hughes) et Harry Potter à l’école des sorciers (J.K. Rowling)
- Prince noir (Anna Sewell) et Watership Down (Richard Adams)
- La Lettre écarlate (Nathaniel Hawthorne) et La Couleur pourpre (Alice Walker)
- Robinson Crusoé (Daniel Defoe) et L’Île de corail (R.M. Ballantyne)

Ceux qui choisissent Harry Potter devront donc écrire une dissertation d’environ 1200 mots, comparant ce roman à Tom Brown étudiant, un roman publié en 1857 qui décrit aussi la vie dans un pensionnat anglais - mais sans sorcellerie.

Plusieurs experts, interrogés par le Daily Mail, s’insurgent contre ces nouveaux programmes, dont ils estiment qu’ils vont abaisser le niveau des A-levels.

Selon le Professeur Alan Smithers, conseiller du comité sur l’éducation de la House of Commons, "le principe de la littérature anglaise, c’est de proposer des textes qui sont toujours connus des années après leur parution, et qui permettent aux gens de comprendre quel place ils ont dans le monde, comme d’autres avant eux l’ont compris. Je ne pense pas que Harry Potter convienne comme œuvre au programme : je ne vois pas comment ça correspond à ce critère. C’est peut-être agréable à lire, mais nous devrions chercher à faire plus que simplement occuper les élèves."

Nick Seaton, président de l’association "Campagne pour une véritable éducation", a ajouté : "tout ça est fait au nom de la pertinance de la culture populaire, mais ce n’est pas pour ça que les enfants vont à l’école. Nous devrions les encourager à lire et comprendre les grands textes de la littérature anglaise. Peut-être que les enfants ont envie de lire Harry Potter, mais ce n’est pas pour autant que ça doit être au programme du bac."

Le comité en charge des programmes estime au contraire que Harry Potter convient bien. Selon un responsable, "Harry Potter est un véritable exemple de littérature contemporaine et est donc tout à fait à sa place dans ce module. Nous pensons que cette option aura du succès et intéressera les élèves."

Il y a eu de nombreuses critiques récemment sur les A-levels en général : les critiques estiment que cet examen est maintenant "presque impossible à rater" et ne représente plus rien.

Source : Daily Mail via Mugglenet.

Commentaires


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :