Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Exclusif : Fiona Shaw inaugure Privet Drive au WB Studio Tour London !

17 mai 2016

Le mardi 10 mai, nous étions invités à découvrir l’intérieur du 4 Privet Drive au Warner Bros. Studio Tour London avant son ouverture au grand public du 27 mai au 6 juin prochain ; compte-rendu d’une visite pas comme les autres !

Retrouvez nos photos de la soirée ICI

JPEG - 404.7 ko

Disons-le tout de suite, le Studio Tour nous a surpris une nouvelle fois. Même s’il y a des salles que nous avons fini par connaître par cœur, les 3h30 qui nous sont accordées lors de ces événements filent à une allure folle et paraissent bien courtes pour profiter de l’expérience !

Des éléments inattendus

La soirée commence par un accueil devant une image de Privet Drive et le panneau indicateur du nom de la rue. Nous attendons ensuite le début de l’événement en sirotant un verre tout droit sorti du cours de potion devant le placard sous l’escalier, visible dans le hall du Studio Tour.

JPEG - 80.3 ko

Nous sommes ensuite dirigés vers la Grande Salle et, là, la première surprise nous attend ! Le Choixpeau et son tabouret, mis en place spécialement lors de l’événement Welcome to Hogwarts de ce début d’année, est encore exposé ! Nous découvrirons par la suite que plusieurs éléments sont dans le même cas : le costume de Hagrid sur le chemin de Traverse, de l’événement Hagrid le demi-géant ; le costume de Ollivander ; les lunettes de Harry avant qu’elles ne soient réparées... comme si les objets allaient s’accumuler jusqu’aux festivités d’octobre prochain. Tous sont d’ailleurs accompagnés d’un panneau indiquant qu’ils sont présents dans le cadre des célébrations du 15ème anniversaire de Philosopher’s Stone.

Discussion avec Rosie Goodwin

Plus loin, parmi les perruques, nous repérons les moustaches de Vernon et, à quelques pas, les costumes de la famille Dursley au grand complet. On admire leur banalité et leur côté ringard. Rosie Goodwin, décoratrice, est d’ailleurs présente pour nous expliquer comment ces caractéristiques ont été incorporées dans le décor du 4 Privet Drive.

JPEG - 580.8 ko

Elle nous explique que le travail de décorateur commence par la lecture approfondie du scénario et des livres, afin de créer des listes kilométriques de ce qui doit figurer dans le décor. Ensuite, les décorateurs cherchent dans les brocantes, les salles de vente ou les sites de vente afin d’acquérir des objets qu’ils pourraient transformer et adapter avec la collaboration des autres départements (notamment costumes et graphiques) afin que l’ensemble soit harmonieux.

JPEG - 80.3 ko

Mais rapidement, notre attention est attirée par l’îlot des effet spéciaux qui semble avoir été réorganisé. Plus d’écran pour démontrer l’ouverture de la porte du coffre de Gringotts ; à la place trône la coupe de feu, crachant des flammes, dans son écrin ouvert ! Un objet qui n’était censé être visible que durant l’événement de Noël dernier (voir notre compte-rendu ICI) !

Des lettres par centaines

L’autre changement est directement lié aux festivités de la soirée, puisque la vitrine exposant les balais a été déplacée afin de faire de la place à la porte du 4 Privet Drive spécialement équipée d’un mécanisme lui permettant de cracher des lettres à un débit incroyable. Et quand on dit que ça va vite, croyez-nous ! Impossible de prendre une photo, l’appareil se déclenche trop lentement. Nous avons, en revanche, une vidéo de 5 secondes à voir ICI. Nous n’avons pas eu le droit d’emporter de lettre en souvenir car il s’agit de celles utilisées pour le film, mais les visiteurs pourront s’emparer d’une lettre car ce seront des fac simile qui seront utilisés durant l’événement ouvert au public.

JPEG - 62.9 ko

Alors que la démonstration des lettres se déroule pour la troisième fois sous nos yeux, nous discutons avec John Richardson, responsable des effets spéciaux sur les films 1 à 6. Nous lui demandons quel film fut le plus difficile pour son équipe, ce à quoi il répond le premier sans hésitation : il fallait partir de rien et les effets numériques n’étaient pas encore aussi accessibles. Il nous parle également des balais, le système mécanique qu’il a fallu faire évoluer le plus au fil de la saga.

JPEG - 225.3 ko

Au cours de la discussion, nous glissons que malgré nos nombreuses visites, nous n’avons jamais eu la chance d’admirer la mécanique de la porte de la Chambre des Secrets en action et qu’elle semble être une des réalisations les plus impressionnantes. Il nous propose d’attendre quelques minutes et nous promet de la faire fonctionner une fois que la foule se sera dispersée. Il se glisse derrière la barrière, branche la prise, lance le compresseur car la porte fonctionne en partie à l’air comprimé... et après cinq minutes d’attente, déclenche le mécanisme, rien que pour nos yeux ! Il soulève ensuite quelques écailles d’un serpent (qui ne sont pas en métal) pour nous montrer l’armature.

A cet instant, nous pensions avoir atteint l’apogée de la soirée, et nous n’avions pas encore vu ce pourquoi nous étions là : l’intérieur de Privet Drive ! Mais d’autres surprises nous attendaient encore en chemin.

MinaLima et le retour de la tapisserie des Black

JPEG - 100.6 ko

À proximité du salon du manoir Malefoy, nous repérons ainsi une section de la tapisserie généalogique de la famille Black, qui n’était plus exposée depuis plus d’un an et demi ! Exposée auparavant en hauteur, elle avait été retirée lors de la transformation Dark Arts. La voilà revenue et, encore mieux, au niveau du sol ! On peut donc admirer la magnifique faute - un phénomène connu chez MinaLima -qui s’est glissée dans la devise des Black.

Une fois passé la zone de King’s Cross, nous avons d’ailleurs la chance de discuter avec Eduardo Lima, qui est tout aussi ravi que nous de savoir la tapisserie de retour. Il nous promet quelques news venant de leur côté très bientôt, notamment au sujet de la mystérieuse House of MinaLima et d’une autre exposition à venir. Nous discutons également du fait que leurs créations exposées se dégradent ; les couleurs s’affadissent et Eduardo en pointe plusieurs du doigt qu’il espère remplacer sous peu.

Inauguration du 4 Privet Drive

Enfin arrivés dans le backlot café, nous pouvons admirer le tapis rouge qui mènera à la maison de Dursley, devant laquelle un ruban d’inauguration est tendu. Le temps de déguster une glace à la bièraubeurre et quelques petits fours, on nous annonce l’arrivée de Fiona Shaw (Pétunia) pour nous guider vers ce qu’elle appellera dans son bref discours “sa maison”.

JPEG - 1.3 Mo

Après avoir coupé le ruban et ouvert de manière officielle la porte du 4 Privet Drive, elle nous invite à la suivre à l’intérieur, non sans brièvement endosser son rôle une nouvelle fois : “Que voilà de bien horribles enfants ! J’ai un placard sous l’escalier dans lequel vous vous sentirez comme chez vous. Mais je suppose que vous voulez voir le lieu où sont arrivées toutes ces horribles lettres... ” Cette petite improvisation ajoute véritablement une touche de magie. Le tout est disponible en vidéo ICI.

A l’intérieur, nous admirons les certificats bidons de Dudley affichés aux murs, l’escalier avec sa porte de placard et, au bout du couloir, le salon des Dursley remplis de lettres de Poudlard disposées comme si elles jaillissaient de la cheminée. Ces pièces, si elles n’étaient pas arrangées exactement ainsi lors du tournage, étaient bien présentes, mais pas pour y tourner les scènes d’intérieur. Elles servaient en réalité à s’assurer que la maison paraîtrait réelle si on en apercevait l’intérieur à travers la fenêtre ou par l’entrebâillement de la porte.

Grâce aux interviews réalisées autour de l’événement, une série d’anecdotes nous sont parvenues : vous pourrez en découvrir une partie ci-dessous.

Fiona Shaw mentionne ainsi le fait que, entre les prises, tout le monde devait ramasser les lettres tant il y en avait. Lors du tournage, il y avait d’ailleurs plus de lettres dans la pièce qu’il n’y avait de lettres jaillissant de la cheminée, car des techniciens étaient hissés sur les échafaudages pour lancer des enveloppes depuis le “plafond” afin de renforcer l’impression de déferlante.

JPEG - 96.3 ko

Elle a également déclaré à Pottermore que, si elle avait pu incarner une sorcière, elle aurait voulu le rôle de McGonagall, avant de rendre un vibrant hommage à Richard Griffith, l’incarnation de Vernon Dursley, pour sa culture et l’exemple qu’il était pour les jeunes acteurs sur le tournage.

Nous sortons du 4 Privet Drive par ce qui aurait été, en temps normal, la cuisine, ici une structure partiellement en plexiglas qui nous offre un aperçu des échafaudages. La circulation se fait ainsi dans un sens, en traversant la maison, comme dans le couloir du Poudlard Express. Il risque d’y avoir de la file lors de l’événement public, mais il ne s’agira pas d’un cauchemar logistique.

Un bilan fort positif

En passant par la boutique, une nouvelle surprise nous attendait, la découverte d’un nouveau jeu de plateau quidditch en vente exclusivement au Studio Tour !

A l’issue de l’évènement, on ne peut qu’espérer voir ce nouvel ajout devenir définitif ou, au moins, ouvrir de nouveau à l’avenir, car l’aménagement s’y prête. Mais n’ayant aucune garantie, on ne peut que vous inviter à vous rendre au Studio Tour entre le 27 mai et le 6 juin pour découvrir l’intérieur de Privet Drive !

Réservez vos tickets directement sur le site du WB Studio Tour London, https://www.wbstudiotour.co.uk/fr/ et préparez votre voyage grâce à notre FAQ.


Retrouvez nos photos de la soirée ICI et, ci-dessous, la vidéo d’un Panta en apparence sous enfèt’ qui vous ouvre le 4 Privet Drive.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :