Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Conférence internationale sur Harry Potter à l’Université de St Andrews

20 mai 2012

PNG - 215.9 ko

Ces 17 et 18 Mai 2011 était organisée la première conférence mondiale portant sur Harry Potter en tant qu’œuvre littéraire. Sur deux jours, plus de quarante intervenants se sont succédé sur des sujets allant du parallèle littéraire avec Shakespeare à ce que la saga peut enseigner aux moldus sur leur propre monde.

L’université de St Andrews qui organisait la conférence semblait l’endroit idéal pour tenir cette première mondiale. A une heure de route d’Édimbourg, ville de résidence de la biographe Rowling, l’institution fut également l’une des premières à décerner à l’auteur un diplôme honorifique. C’était d’ailleurs sous le regard d’une photo prise lors de la cérémonie de remise du diplôme que se tenaient les principales présentations de la conférence ; quiconque connaît les propriétés magiques des tableaux sait à quel point sa présence se faisait ressentir au travers de ce simple portrait.

PNG - 632.5 ko

L’auteur, logiquement conviée, ne s’est évidemment pas présentée, bien qu’elle ait fait savoir via son agent qu’elle était heureuse que cette conférence ait lieu mais qu’aucune des informations publiées à la suite de celle-ci n’était officiellement approuvée par elle ou la Warner. En effet, une anthologie de la conférence, composée d’une sélection des articles présentés, devrait paraître en 2013.

Il est intéressant de noter que l’évènement fut co-organisé par le Père Micah Snell de l’Institut pour la Théologie, l’Imagination et l’Art de la faculté. Qui a dit que les hommes de religion ne pouvaient pas apprécier le sorcier à la cicatrice ? Quant au conférencier principal, John Granger, également surnommé le Professeur de Poudlard et co-animateur du podcast Mugglenet Academia, sa présentation était emplie de références aux symboles chrétiens et à l’aspect mystique de la saga.

Une cinquantaine de participants venus de nombreux pays étaient au rendez-vous : du Canada, aux Philippines en passant par le Mexique, l’Espagne et le Royaume-Uni. Mais le plus grand nombre de conférenciers venait des États-Unis. Tous manifestement des fans, maîtrisant la saga sur le bout des doigts, riants à des blagues que seul un fan comprendrait, certains arborant des T-shirts aux armes de Serdaigle ou de Poudlard, voire une cravate Gryffondor lorsqu’ils portaient une chemise. L’ambiance était donc incroyable lors des quelques pauses café, vrombissante de discussions sur les films, les parcs d’attractions, les personnages préférés, la visite des studios, les anecdotes de lectures, de queue party et même de cosplays... En une phrase ; une réunion entre fans qui ont fait d’Harry Potter leur sujet d’études.

Avant de fournir une liste de tous les articles présentés durant la conférence pour ceux qui le souhaitent, ainsi qu’un peu plus de détails sur certains d’entre eux, je laisserai à ceux qui ne veulent pas continuer deux informations vitales ; l’explication du discours le plus célèbre du grand Professeur Dumbledore et les derniers mots officiels de la conférence.

Si ce n’était pas le principal sujet de sa conférence, le professeur Granger (qu’il soit oui on non apparenté à Hermione Granger n’a pas encore été élucidé) a expliqué les quatre mots lancés par Dumbledore lors de sa plus célèbre annonce : "Nigaud ! Grasdouble ! Bizarre ! Pinçon !". Chacun de ces mots correspondrait à la manière dont les quatre maisons perçoivent les trois autres.

Aux yeux de Serdaigle, les autres sont moins intelligents, ce sont des “nigauds” ; aux yeux des Gryffondor, les courageux et sportifs, les autres sont des “grasdoubles” ; pour les Seprentard, les autres sont “bizarres”, ils n’ont pas l’ambition ou les valeurs qui les rendraient complets (“Oddment”, en anglais, est un reste de tissu trop petit pour servir à quoi que ce soit) ; enfin, les Poufsouffle voient les autres comme égoïstes, des “grosses pinces” (notons qu’en Français, il ne parle pas des “pinsons”, les oiseaux, mais des “pinçons”, un mot dérivé de “pincer”) !

PNG - 489.4 ko
Le Professeur de Poudlard

Voilà qui a illuminé à mes yeux ce qui semble être, rétrospectivement, le plus incroyable des discours du plus grand directeur qu’ait jamais connu Poudlard ! Après ça, difficile de conclure en beauté et, pourtant pour mettre fin à une discussion ouverte de plus d’une heure, l’organisateur s’est vu accorder le mot de la fin. Pris de cours, il déclara alors “500 points pour Gryffondor !”, déclenchant une salve d’applaudissement et un éclat de rire général, tant destinés à célébrer cette conclusion parfaite pour la conférence qu’à marquer l’enthousiasme évident des participants pour deux jours de discussions passionnantes.

Ce genre de réunion est-il un risque pour le monde sorcier ? Aviez-vous compris le discours de Dumbledore ainsi ? Vous pouvez nous dire ce que vous pensez d’une telle initiative sur notre forum ICI sans nécessité d’inscription.

GIF

Suivent les 39 sujets présentés lors des deux jours de conférence, afin de vous donner une idée de ce qui peut être discuté selon les moldus dans Harry Potter comme une œuvre de littérature. Ce n’est évidemment pas exhaustif ; de nombreuses portes restent ouvertes aux futurs analystes.

D’ailleurs, si vous voulez rédiger une courte réflexion sur n’importe quel sujet, comme l’ont déjà fait pour la Gazette Hawaii et Wendy par le passé, vous pouvez nous envoyer votre article par hiboux ou par mail ! Par exemple, si vous avez une autre vision des quatre mots de Dumbledore. N’hésitez pas et amenez l’analyse potterienne dans le fandom francophone !

PNG - 951.1 ko
PNG - 905.3 ko
PNG - 757.1 ko
PNG - 597.8 ko

...

...

...

...

...

...

En espérant que tout ceci vous a fait réfléchir. Vous pouvez vous exprimer sur notre forum ICI sans nécessité d’inscription ou explorer la Faculté de Magicologie ICI qui regorge de réflexions parfois très poussées.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :