Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Culture / Technologie moldue / La cape d’invisibilité de Harry Potter ; une technologie presque au point

La cape d’invisibilité de Harry Potter ; une technologie presque au point


Depuis des années, les moldus cherchent à reproduire la magie de Harry Potter grâce à des technologies de pointe. « Carte du maraudeur » grâce à l’intelligence artificielle ; « horloge des Weasley » grâce à la géolocalisationn ; ascenseurs du ministère ; et, bien entendu, cape d’invisibilité grâce à l’étude de la lumière et de l’optique. Certaines recherches ont même permis de développer des systèmes captivants, mais extrêmement différents de l’inspiration originelle, comme une protection sismique !

Jusqu’à présent, peu de tentatives pour créer une cape d’invisibilité avaient abouti, mais ceci semble sur le point de changer. Et on ne vous parle pas de la cape « fond vert » de Wow! Stuff, même si elle est super cool ! Jugez plutôt :

la société canadienne Hyperstealth Biotechnology (Super furtif Biotech) a déposé un brevet pour un matériau “quantique” ultra-fin capable de rendre un objet invisible depuis certains points de vue. Mieux encore, il bloque les rayons infrarouges, ultra-violets et thermiques, rendant l’objet virtuellement indétectable. Intérêt non-négligeable, cette cape ne consomme pas d’énergie, contrairement aux systèmes vidéos expérimentés par le passé.

La technologie n’est pas parfaite, puisqu’elle génère un certain flou et qu’on distingue ses contours, mais elle suffit amplement pour les applications de camouflage militaire auxquelles elle est destinée. Masquer un tank, un avion ou des troupes au sol à la vue d’une force de frappe ennemie pourrait être un jeu d’enfant avec cet équipement.

Un seul problème pourrait persister, dont l’entreprise ne parle bien entendu pas dans sa communication : la personne camouflée peut-elle voir, elle-même, à travers la cape ? C’était en effet l’un des problèmes évoqués lors des premières études sur les métamatériaux, dont l’effet distordant était à double sens.

capeinv4lj.jpg

Source : The Telegraph

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

Pantalaemon

Pantalaemon

Directeur de la publication

Poufsouffle Serdaigle Journaliste
Voir la fiche auteur

Pub

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS