Logo Gazette du Sorcier
menu fermer
La Gazette Logo du Sorcier
L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !
Accueil / Biographies de Harry Potter / Autour des livres / Dans les pas de Harry Potter : à la recherche de (la vraie) Little Whinging

Dans les pas de Harry Potter : à la recherche de (la vraie) Little Whinging

Et si la petite ville moldue où vivent les Dursley existait vraiment ?

Si vous êtes déjà passé dans l’un ou l’autre quartier résidentiel de la banlieue de Londres, peut-être avez-vous pensé, au détour d’une rue ou devant les façades des maisons : « Tiens… Ça ressemble à Little Whinging ! »

Zoom sur cette charmante petite bourgade

A la question : « Quel est le lieu vous ayant le plus marqué dans Harry Potter ? », rares sont les fans qui répondront : « Little Whinging ! » Visuellement, la petite ville de banlieue n’est sans doute pas aussi impressionnante que le chemin de Traverse. Et, du point de vue de l’histoire, elle fait bien moins couler d’encre que tout le château de Poudlard…

Illustration de la maison des Dursley par Amanda Penley.
Illustration d’Amanda Penley.

Pourtant, c’est dans cette ville et plus précisément au désormais célèbre numéro quatre de la rue Privet Drive que Harry a vécu jusqu’à ses onze ans. Même après son entrée à Poudlard, le quartier des Dursley reste pour lui un lieu de vie, un ancrage dans le monde moldu. Que dis-je ! Une balise, puisque Little Whinging constitue à la fois le point de départ et la ligne d’arrivée délimitant chacune de ses années scolaires (ainsi que les six premiers livres).

Contre toute attente, elle fait bien partie des lieux importants de l’oeuvre, aussi bien dans l’histoire que dans la vie de Harry et donc, dans la nôtre !

Little Whinging se situe dans la banlieue sud de Londres, dans le comté de Surrey en Angleterre. Hélas, puisqu’elle est inventée de toutes pièces par J.K. Rowling, il est impossible de rentrer l’adresse dans nos GPS moldus pour nous y rendre. Comment la trouver alors, si l’on suppose qu’elle pourrait bel et bien correspondre à un endroit existant ? En relisant les livres, pardi ! De toute façon, toutes les excuses sont bonnes pour se replonger dans un Harry Potter.

Les livres nous donnent des indications plus ou moins précises concernant la structure et l’emplacement de Little Whinging. Sur cette base, le Lexicon Harry Potter propose déjà une superbe carte de la ville :

Plan de Little Whinging par le Lexicon Harry Potter.
Carte de Little Whinging à retrouver du HP Lexicon.

Et maintenant, où la situer ?

De son côté, le journal Surrey Live a tenté de rattacher la ville fictive à des lieux existants sur nos cartes. Prenant la question très au sérieux, il s’est avant tout basé sur quatre grands indices donnés par les livres (essentiellement le premier tome) :

  1. Le lieu de travail de Vernon Dursley (l’entreprise Grunnings).
    Rattachée à une usine de forage existant dans les parages, la société dirigée par Vernon pourrait se situer soit à Slough (et correspondre à l’entreprise DeWalt) soit à Horley (et correspondre à l’entreprise Drill Service).
  2. Le zoo où se rendent les Dursley pour l’anniversaire de Dudley.
    Même si la scène du film a été tournée dans le zoo de Londres, on sait que Harry ne se rend à la capitale pour la première fois qu’en compagnie de Hagrid. Ce n’est donc pas au zoo de Londres qu’ils se sont rendus cette fois-là. Pour le Surrey Live, il devait sans doute s’agir du zoo de Marwell, dans le Hampshire.
  3. Le trajet en train de Harry lorsqu’il revient du chemin de Traverse.
    Harry part de la gare de Paddington, mais on ignore s’il bénéficie d’un trajet direct ou s’il a dû changer de ligne pour atteindre sa destination. Selon la réponse à cette question, l’emplacement géographique de Little Whinging sera différent.
  4. La distance séparant Privet Drive de la gare de King’s Cross lorsque Vernon y conduit Harry pour qu’il puisse prendre le Poudlard Express.
    Ce point pose problème car le trajet tel que décrit dans le livre est anormalement long : Vernon et Harry partent à sept heures du matin et n’arrivent qu’à dix heures trente ! Difficile d’expliquer une telle durée ; Vernon a-t-il fait exprès de prendre des chemins plus longs en espérant que Harry rate son train ? La route a-t-elle été particulièrement embouteillée ? Mystère.

Toujours est-il que c’est à partir de ces quatre grands points que le Surrey Live a proposé quatre emplacements possibles pour Little Whinging : Ashford, Dorking, Reigate ou bien Redhill.

Les cartes proposées ci-dessous situent ces villes ainsi que les quatre indices utilisés comme références, mais également le lieu où les scènes à Privet Drive ont été tournées pour le premier film (dans le comté de Berkshire) ainsi que les studios Warner Bros (où la maison et la rue des Dursley ont été reproduites pour le tournage des opus deux à sept).

Ashford, hypothèse la plus probable ?

Carte situant Little Whinging dans la ville d'Ashford.
Carte de Little Whinging (Ashford), réalisée par Poiesis pour la Gazette du Sorcier.

Dans le cas où son usine correspondrait à celle de Slough, Vernon n’aurait, au départ d’Ashford, qu’une demi-heure de trajet pour se rendre au travail.

Le zoo de Marwell se situe quant à lui à une bonne heure de route. Dès lors, on peut se demander pourquoi les Dursley n’ont pas préféré se rendre au zoo de Londres qui nécessite pour sa part un trajet de moins d’une heure… Peut-être que Dudley avait ses préférences !

Selon le Surrey Live, Ashford est aussi la seule ville que Harry aurait pu rejoindre en ligne directe via le Heathrow Express (navette de l’aéroport Heathrow), moyennant tout de même un (long) morceau de route à pied pour ensuite atteindre la zone résidentielle…

Concernant le trajet jusqu’à King’s Cross, il serait d’une heure, voire deux, selon le trafic. Les trois heures du voyage tel qu’il se passe dans le livre demeurent donc difficiles à expliquer, même en comptant d’éventuels arrêts…

Dorking, Reigate ou Redhill ?

Carte situant Little Whinging dans les villes de Dorking, Reigate et Redhill.
Carte de Little Whinging (A. Dorking – B. Reigate – C. Redhill), réalisée par Poiesis pour la Gazette du Sorcier.

Dorking, Reigate et Redhill sont trois villes assez proches. Elles offrent toutes un trajet plutôt bref (entre quinze et trente minutes) vers l’un des lieux de travail possibles de Vernon (l’usine de Horley).

Concernant la distance séparant King’s Cross de ces trois potentiels Little Whinging, Google Maps indique un temps de trajet compris entre une et trois heures selon le trafic, si le départ est prévu à sept heures du matin un jour de semaine. La durée de trois heures indiquée par le livre paraît donc plus probable.

Toutefois, dans ces cas-là, Harry aurait dû changer de ligne lors de son retour du chemin de Traverse. Même si c’est loin d’être impossible, la formulation du texte (« Hagrid accompagna Harry jusqu’au train qui devait le ramener chez les Dursley, […] », Harry Potter à l’école des sorciers, chapitre cinq) rend cette hypothèse moins satisfaisante…

Le zoo de Maxwell est seulement un peu plus éloigné de ces trois villes qu’il ne l’est d’Ashford (il faut compter entre une heure vingt et une heure trente en trafic fluide). La différence n’est pas assez importante pour permettre de trancher.

Le mystère demeure…

Tout cela s’avère donc bien compliqué !

Privet Drive à Little Whinging.

Chacune des quatre hypothèses géographiques proposées par le Surrey Live présente ses avantages et ses inconvénients. Aucune d’elles ne répond à une logique parfaite ni n’échappe à l’une ou l’autre contradiction en regard des informations semées par J.K. Rowling dans les romans.

N’oublions pas non plus que, si les temps de trajets sont mesurés par Google Maps et peuvent prendre en compte le trafic, il serait bien plus probant d’être au fait de la réalité historique des routes et du chemin de fer de l’époque : des années 1990 à aujourd’hui, bien des choses ont pu changer ! Par exemple, nous savons déjà que l’hypothèse selon laquelle Harry aurait utilisé la navette du Heathrow Express pour rejoindre Ashford n’est pas viable : Heathrow Express est un service qui a ouvert en 1998 seulement !

Aussi, nous savons qu’il est déjà arrivé à J.K. Rowling de se tromper un peu dans les chiffres, ou simplement de les faire varier en fonction de ce qu’elle cherche à dire. C’est par exemple le cas du nombre d’élèves à Poudlard (dont il est question dans cet article). De cette même façon, peut-être que le flou autour du véritable ancrage géographique de Little Whinging est volontaire, ou peut-être qu’il ne l’est pas.

Puisqu’il s’agit d’une ville fictive, il est tout aussi probable que J.K. Rowling n’ait pas spécialement cherché à la rendre réelle et à l’enraciner dans notre monde. Elle a pu simplement s’inspirer de divers endroits à la fois, pourquoi pas des quatre villes proposées par le Surrey Live, et même peut-être d’autres encore… En ce sens, les durées indiquées dans les livres (comme le trajet très long vers la gare de King’s Cross) peuvent être tout aussi fictives que la ville en elle-même.

Et puis, au fond… Ce n’est pas grave si Little Whinging n’existe pas. Marcher dans les pas de Harry, nous le faisons déjà tous, un peu partout où nous allons, du moment que son histoire demeure intacte dans nos cœurs de fans !

Si toutefois l’envie vous (re)prend de découvrir ne serait-ce qu’un petit bout du quotidien moldu de Harry, le numéro 4 de la rue Privet Drive vous ouvre toujours sa porte au sein des studios Warner Bros de Londres.

Lire aussi : Où se trouve le vrai Square Grimmaurd ?

Sources : Harry Potter à l’école des sorciers (livre), Surrey Live, Mugglenet, Lexicon Harry Potter.
Images : Plan de Little Whinging par le Lexicon Harry Potter. Illustration de la maison de Privet Drive par Amanda Penley. Extrait du film Harry Potter et les reliques de la mort (Part. I).

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS