Logo Gazette du Sorcier
menu fermer

La Gazette Logo du Sorcier

L'actualité Harry Potter et Animaux fantastiques depuis juillet 2000 !

Accueil / Biopics de Harry Potter / L'Ordre du Phénix / Flashback : les soirées de gala pour Harry Potter 4 et 5

Flashback : les soirées de gala pour Harry Potter 4 et 5

La soirée de gala organisée pour l’avant-première de Harry Potter et le Prince de Sang-Mêlé vous en a mis plein la vue ? Ce n’était, bien entendu, pas le coup d’essai de Warner Bros. Le studio avait déjà fait appel par deux fois à la productrice Wendy Creed pour La Coupe de Feu et l’Ordre du Phénix.

Les soirées étaient sans doute moins impressionnantes que celle organisée pour le sixième film. Avec un thème un peu plus classique, ou moins abouti, elles nous transportent moins au cœur du film. Quelques effets et décors mis en place valent néanmoins le détour !

Rendez-vous au bal de Noël

Pour la soirée en l’honneur de Harry Potter et la Coupe de Feu, Warner Bros et Wendy Creed ont opté pour le classique thème du bal de Noël. Le lieu choisi pour l’événement, la Cathédrale of St. John the Divine (New York), évoquait facilement la Grande Salle de Poudlard avec son architecture gothique.

Quelques (fausses) bougies suspendues au plafond, de grandes draperies argentées, et le tour était joué ! Bien sûr, l’équipe ne s’est pas vraiment arrêtée là. Pour renforcer l’esprit « glace », des miroirs sur mesure étaient placés derrière chaque bar. Buffets et tables arboraient de faux stalactites, tandis qu’un château géant sculpté dans la glace trônait au centre de la pièce.

Une sculpture de glace évoquant la décoration de Bal de Noël à Poudlard lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et la Coupe de Feu

Ajoutez à ça de gigantesques sapins, de la fausse neige, des centres de tables hivernaux… même le menu faisait la part belle aux mets traditionnels de la fin d’année !

Quant aux activités, il n’y avait rien de bien transcendant. Les invités pouvaient profiter d’une piste de danse dans les tons blancs, un bar à bonbons, un point photo et une diseuse de bonne aventure.

Tout ce blanc et argent, c’est très « classe », mais un peu moins festif et magique.

Un patchwork, à l’image du film

Pour Harry Potter et l’Ordre du Phénix, l’avant-première américaine se déplace à Los Angeles. Pour l’occasion, Warner Bros et Wendy Creed mettent le paquet en matière d’effets spéciaux. Si certains décors sont impressionnants, le tout semble moins homogène, à l’image du film.

Les invités découvrent la Forêt Interdite, la Grande Salle et le Ministère de la magie, parfois au sein du même espace. De petits éléments évoquent ainsi plusieurs scènes différentes dans la même salle.

La scénographie transformait le Jim Henson Company Lot, studio de Charlie Chaplin, auquel les invités accédaient en traversant un mur de fumée. Dans l’espace extérieur, une grande allée boisée dans laquelle étaient disséminés mange-debout et bars couverts de végétation évoquait la Forêt Interdite. Une grande toile représentant le Poudlard Express avec quelques malles rappelait la gare de Pré-au-lard.

C’est également dans l’espace extérieur que les invités pouvaient découvrir le plus gros des activités. En plus des magicien.ne.s ambulant.e.s et diseur.euse.s de bonne aventure, la version Wii du jeu lié au film était à l’essai. Des jeux de fête foraine thématisés Harry Potter permettaient également de passer le temps. On trouvait ainsi des pistes de skee-ball « Armée de Dumbledore », mais surtout une catapulte à phénix, démontrée ci-dessous par Emma Watson.

Au centre de la cour, un bar circulaire dissimulait un lance-flamme. Celui-ci crachait à intervalles réguliers des flammes vertes, évoquant les cheminées du Ministère.

Un bar crache des flammes vertes évoquant la poudre de cheminette lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix
A l’intérieur, on se perd…

C’est par un nouvel effet impressionnant qu’on pouvait passer de l’espace extérieur à l’unique salle couverte. La porte était camouflée par un gigantesque manteau de cheminée du Ministère de la Magique. Après s’être engouffré dans l’ouverture, il fallait traverser un rideau de fumée sur lequel étaient projetées des flammes vertes, simulant ainsi un déplacement en poudre de cheminette.

A l’intérieur, une projection transformait le plafond en ciel magique, tantôt dégagé, tantôt orageux, comme dans la Grande Salle. Le mur surplombant les desserts avait été recouvert de sphères évoquant les prophéties. Les décrets d’Ombrage en couvrait un deuxième, tandis qu’ailleurs, une série de portraits surplombait le buffet. Un doux mélange qui nous laisse perplexes.

Espace intérieur lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix - ciel magique
Espace intérieur lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix - décrets d'ombrage
Espace intérieur lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Espace intérieur lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix
Un mur couvert de prophétie évoquant le département des mystères lors de la soirée de gala pour le film Harry Potter et l'Ordre du Phénix

Selon Biz Bash, la décoration se poursuivait jusque dans les toilettes, décorées avec la collection d’assiettes à chat de Ombrage. Touche d’horreur supplémentaire, des haut-parleurs y diffusaient de petits miaulements, pour un dernier effet « magique ».

Des invités de premier ordre

Bien entendu, de nombreux acteurs étaient présent lors de ces soirées. Alors, au final, la décoration est-elle vraiment si importante ? N’importe quel fan aurait passé un moment magique.

Source : Biz Bash 1, 2

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir la Gazette du Sorcier sur Logo tipee.com
Soutenir la Gazette sur Tipeee

Laissez-nous un commentaire !

La Gazette c'est aussi...

Podcast
Podcast
Vidéo
@LaGazetteDuSorcier @GazetteSorcier GazetteDuSorcier @gazette_du_sorcier Flux RSS