Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Premiers renseignements sur Harry Potter et l’Ordre du Phénix

12 mars 2007

Il y a quelques jours, nous vous informions qu’une première projection de L’Ordre du Phénix s’était déroulée aux États-Unis. Une projection du film encore inachevé puisqu’il manquait les effets spéciaux.

Ci-dessous, vous trouverez les commentaires d’une personne ayant participé à cette projection, ainsi qu’une quantité de détails sur ce qui apparaît ou non dans le film.

À nouveau, je me dois de vous prévenir que tout ceci contient un grand nombre de spoilers.

Noël est arrivé plutôt tard, quand j’ai eu l’heureuse occasion d’assister à une première projection de Harry Potter et l’Ordre du Phénix hier.

La version que j’ai vue n’était pas le produit final. En ce qui concerne la bande son et les images de synthèse, elles n’avaient pas été complétées à temps pour la présentation, mais nous avions une version du film terminée à 85%. Les dialogues et les éditions finales semblaient presque achevés, ce qui rendait le film facilement compréhensible. Les images de synthèses n’étant pas achevées, elles étaient donc remplacées par des versions avec un semblant d’animation ou des versions grossières du résultat final.

Le film commence par une présentation au public de quelques uns des membres de l’Ordre du Phénix, Tonks incluse, (interprétée par Natalie Tena), qui emmènent Harry au Square Grimmaurd. Tous les acteurs qui reviennent dans ce film font un excellent travail, on dirait qu’ils se sont réellement adaptés à leur personnages. Tous ceci se traduit par une trame beaucoup plus digeste. En ce qui concerne les nouveaux membres de la distribution, l’expérience d’Imelda Staunton en Dolorès Ombrage rend l’interprétation vraiment plaisante. La petite nouvelle Evanna Lynch a un grand talent, dans le rôle de la très excentrique Luna Lovegood. Ses scènes avec Harry faisaient rire toute l’audience. La plupart des moments de rigolade étaient en relation avec Harry aussi, par contre, c’est ce qui précède ces rires qui risquent de faire évanouir tous les fans de Daniel.

Nous avons vu le premier baiser de Harry. Dans la Salle sur Demande, après que la majeure partie des membres de l’Armée de Dumbledore soient partis, il reste seul avec Cho. Celle-ci lui raconte combien il a été difficile pour elle après la mort de Cédric. Ils commencent à se rapprocher et finissent par s’embrasser longuement. Baiser que Harry raconte, avec un détail comique, à Hermione et Ron dans la Salle Commune.

Un aspect clair de ce film est celui que Harry est en train de devenir plus mature, et qu’il cherche aussi sa place dans ce monde où non seulement Voldemort est revenu, mais où son nombre de partisans est en train de s’accroître.

La maturité est un thème récurrent pour quelques autres personnages et tous commencent à prendre la responsabilité de leurs actions.

Une autre interprétation qu’il faut souligner, qu’il serait tragique de ne pas mentionner, et celle de Helena Bonham Carter en Bellatrix Lestrange. Son interprétation était excellente, telle que je l’attendais d’elle pour ce rôle.

Malgré tout, le film reste un divertissement qui, j’en suis sûr, distraira toutes les audiences une fois les effets spéciaux en clair, et pourvoira aux inconditionnels lecteurs une trame quelque peu différente. Le réalisateur, David Yates, qui a majoritairement travaillé à la télévision, a monté là un grand film. Il a condensé un livre de 900 pages en un film de durée tolérable, ce qui était un défi pour n’importe quel directeur.

Quelques détails

Quelques détails en plus, obtenu par un membre d’un groupe d’opinion qui aide les producteurs pour avoir une idée des aspects positifs ou négatifs de L’Ordre du Phénix.

Premièrement, le film est différent par rapport au livre sur un certain nombre de points. Le début commence correctement puisqu’il suit bien l’histoire du livre, mais il change sur la fin puisque certaines choses sont coupées. Entre autres :
- Il n’est nul part fait mention que Hermione et Ron deviennent Préfets.
- Les scènes d’Occlumancie ne sont pas d’une grande importance dans le film.
- Le pire souvenir de Rogue n’apparaît pas dans la Pensine comme indiqué dans le livre, mais à un moment où Harry retourne le sortilège contre Rogue et pénètre dans sa mémoire.
- Rogue ne lance rien contre Harry lorsqu’il a vu ça. Du coup, la scène où il secoue Harry et le lance à travers le bureau et qu’un bocal tombe sur ce dernier n’apparaît pas.

Coupure aussi au niveau du Département des Mystères, avec quelques vues du Ministères, de la Salle des Prophéties et de la Salle du Voile.
- Lucius passe la plupart du temps à se battre contre Sirius et subitement, Bellatrix apparaît, et avant que les spectateurs aient le temps de s’en rendre compte, Sirius est déjà mort. Selon le membre du groupe, cette scène est assez décevante parce qu’elle se déroule trop rapidement et qu’elle est quasiment sans importance pour la trame du film.

Le combat de Voldemort contre Dumbledore est une scène décente. Apparemment, Luna a eu une rôle important, et Ombrage était réellement bien interprétée, mais légèrement décevante car ils ont pas mal renforcé le côté loyal et amoureux, qui apparaissent dans certaines scènes. D’un autre côté, les meilleurs éléments furent les interprétations, notamment celle de Daniel Radcliffe qui commence à devenir un très bon acteur. La majorité pense que ce film suit le style des deux derniers volets.

Et pour finir, encore plus de détails

- Les Détraqueurs sont encore plus squelettiques que dans le Prisonnier d’Azkaban.
- La bande à Dudley affronte Harry dans le parc à jeux. Le gazon est très sec (comme s’il y avait sécheresse). Les Dursley apparaissent entre 10 à 15 minutes, ensuite Maugrey et le reste de la garde emmènent Harry au square.
- Harry a bel et bien sa scène de caprice dans le bureau de Dumbledore. « C’est une scène forte et l’interprétation de Daniel s’est nettement améliorée. Elle n’est pas si déconcertante comme on peut le penser. Le livre provoque comme un sentiment d’antipathie à l’égard de Harry, mais Daniel le fait mieux ».
- Les cours d’Occlumancie sont réalisés avec des scènes rapides et des flash-backs, avec des accélérations mais pas de vues saturées.
- Ron et Hermione sont attrapés par des Mangemorts durant le duel entre Dumbledore, Voldemort et Harry.
- Les jumeaux partent de Poudlard comme dans le livre, mais ils ne réalisent pas quelques sortilèges. « C’est une des scènes les plus mémorables. Elle a des effets incroyables. »
- Très peu de présages de la relation entre Harry et Ginny, ils ne s’échangent qu’un regard que seuls les fans des livres pourront comprendre et apprécier.
- Le Ministère se montre très totalitaire, avec un Ministre au bord de la dictature et Ombrage comme bras droit.
- La fuite de Dumbledore est spectaculaire.
- Harry écrit « Je ne dois pas raconter de mensonges » sur sa main et c’est une scène assez brutale. Toute l’armée de Dumbledore est soumise à ceci un peu plus tard dans le film, sauf Cho.
- Imelda est « la quantité juste de cruauté ».
- Graup a pour rôle de sauver les jeunes d’Ombrage. Son temps à l’écran est vraiment minime.

JPEG - 18.8 ko

Graup soulevant Ombrage du sol dans la Forêt Interdite. Sont aussi présents Hermione, Harry et les centaures en arrière-plan.

- L’arbre généalogique de la Famille Black est « exubérant et détaillé » comme Sirius l’explique dans le film.
- Ron est en retrait dans ce film.
- Le film est centré sur Harry et l’Armée de Dumbledore dans sa totalité.
- La dispute entre Harry et Seamus est tournée en une simple discussion dans le film. Ron arrive pour aider son ami, et tout tombe dans l’oubli ensuite.
- Ron et Hermione : tension délicate et constante, un petit présage de ce qui pourrait arriver dans certains regards et actions.
- Il n’y a pas de scènes inventées, tout est du livre.
- Le film avance rapidement, mais les scènes durent suffisamment de temps pour qu’elles soient révélatrices.
- Harry produit un Patronus pour éloigner les Détraqueurs au début, ce qui le conduit à son audience au Ministère.
- Dumbledore est « tranquille et inventif » durant le duel contre Voldemort, et aucune malédiction n’interfère avec Hermione.
- Natalie Tena en Tonks est « grande et divertissante » et il n’y a aucune interaction réelle entre elle et Lupin.
- L’hôpital Ste Mangouste n’apparaît pas.
- L’attaque de Mr Weasley apparaît dans le film.
- Bellatrix est « malveillante, il n’y a aucun doute, et elle dit à Neville qu’il est le numéro 1 sur sa liste ». Elle ne joue pas beaucoup avec Harry.
- Il n’y a pas de Quidditch ni de bise entre Hermione et Ron.
- Il n’y a pas l’article du Chicaneur, mais Luna apparaît en train de le lire dans le calèche tirée par les Sombrals.
- La salle sur Demande est découverte par Neville et expliquée par Hermione.
- La Beuglante pour la tante Pétunia n’apparaît pas.
- Lily ne défend pas Rogue dans son pire souvenir.
- Hagrid parle un tout petit peu d’où il a été et de son frère.
- La scène du pire souvenir de Rogue est plus simple que celle du livre, elle n’est pas aussi humiliante. Elle dure 3 ou 4 minutes. Il n’y a pas de caleçon, il est juste suspendu à l’arbre.
- Il n’y a pas de chapeau en forme de tête de lion pour Luna.
- C’est Hermione, et non Ginny, qui présente Luna.
- Le Patronus de Ginny semble être un phénix, et celui de Luna un lièvre.
- Pas de « bonne chance » de la part de Ginny, ni de chocolat dans la bibliothèque comme dans le livre.
- Percy apparaît dans le film, mais les disputes familiales ne sont pas présentées.
- Le centre d’attention dans la scène des jeunes Maraudeurs est surtout porté sur James et Rogue.
- Le professeur Gobe-Planche a une toute petite place à l’écran, au banquet de début d’année.
- Cho est celle qui trahit l’Armée de Dumbledore, pas son amie. Harry ignore Cho quasiment tout le film et l’AD reçoit une punition.

JPEG - 71.9 ko

Punition des membres de l’AD. On remarque le regard assassin de Fred ou George derrière Ombrage.

- Kreattur apparaît dans 2 ou 3 scènes.
- Malefoy n’apparaît que très peu.
- Harry et Hermione vont dans la Forêt Interdite avec Ombrage, comme dans le livre.
- Mondingus n’apparaît pas du tout.
- Dans la Salle du Voile sont présents : Harry, Luna, Neville et peut-être Ginny.
- Noël est fêté au Square Grimmaurd, mais c’est bref.
- Voldemort n’est pas dans le film jusqu’à la fin, la scène du duel, mais Harry à une vision de lui quand il va monter dans le train pour Poudlard. Pour montrer les rêves, la caméra est en mouvement à travers les couloirs et dans la salle des Prophéties.

JPEG - 75.9 ko

Harry semble égaré, les yeux dans le vague, peut-être vient-il d’avoir la vision de Voldemort.

- Madame Figg est présente après l’attaque et durant l’audience.
- L’Epouvantard de Madame Weasley n’apparaît pas dans le film.
- Harry rêve du Département des Mystères et voit Mr Weasley se faire attaquer.
- La scène entre Harry et Luna à la fin est différente de celle du livre. Elle ne dit rien sur sa mère ou les voix entendues de l’autre côté du voile. Elle pose seulement une affiche pour récupérer ses affaires.
- Le rêve avec Rookwood et Voldemort n’apparaît pas.
- On ne voit aucun Mangemort arrêté après la bataille au Ministère.
- La fuite d’Azkaban apparaît. Elle montre Bellatrix regardant le ciel depuis sa cellule.
- Les têtes des elfes domestiques apparaissent dans la Salle sur Demande. On voit aussi que la Salle est capable de donner tout ce qu’on souhaite.
- Les B.U.S.E. sont très rapides, on ne voit personne durant l’examen, seule Ombrage en parle.
- Harry ne reçoit pas le Miroir à double sens de Sirius.
- Il n’y a pas de fantômes (donc pas de Nick et de conversation finale).
- Harry passe le message à Rogue quand il est dans sa mauvaise situation avec Ombrage.
- Il n’y a pas de vomissements dans le film, mais les jumeaux vendent bien leurs marchandises.
- Dumbledore semble plus proche du Dumbledore des livres.
- Dans la salle commune, les élèves écoutent de la musique contemporaine de Moldus (mais peut-être que ça va changer…).
- Pas d’histoire à l’eau de rose entre Harry et Cho, pas de disputes.

Source : Leaky Cauldron.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :