Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Liste des fanfilms et webséries Harry Potter !

25 avril 2014

En réalisant cette liste, j’ai tenté de classer différents fanfilms dans différentes catégories afin d’offrir une structure claire. Vous retrouverez ainsi les mentions “Action”, “Parodie”, “Comédie”, “Reconstitution”, etc... Certaines sont évidentes, mais d’autres méritent plus d’explications. [1]


Harry Potter et les 10 ans plus tard

Notre websérie Harry Potter préférée. Une parodie réussie qui, en plus, est parvenue à transposer les questionnements de Harry à l’âge adulte. On y découvre un Harry en pleine crise de la trentaine et un scénario loin d’être idiot qui ne manquera pas de vous surprendre ! À réserver à un public averti.

La Bataille de Poudlard, mockumentaire

Ce mockumentaire en cinq parties revient sur la bataille de Poudlard au travers d’interviews de plusieurs participants. Fidèle aux romans (peut-être un peu trop), cette production ne fait pas preuve d’une grande imagination en matière de scénario, mais le style employé la rend unique. Pantalaemon s’emploie actuellement à sous-titrer les cinq épisodes.

A Very Potter Musical, Sequel and Senior Year

Incontournable des productions de fans à trouver sur le net AVPM, AVPS et AVPSY sont des comédies musicales produites par les Starkids. Si vous ignorez encore de quoi il s’agit, foncez découvrir leurs vidéos ou les articles de la Gazette à leur sujet (ICI) ! Le succès des Starkids est considérable, au point qu’ils ont désormais leur propre fandom. Tournant en ridicule les personnages, mélangeant les livres à volonté et pointant volontiers du doigt quelques failles de l’univers potterien (WHAT THE HELL IS A HUFFLEPUFF ?), ces comédies musicales ne manquerons pas de vous marquer grâce à l’une ou l’autre réplique devenue culte. Une bonne alternative à votre 174è projection d’un film Harry Potter.

Warren Flamel : la malédiction de l’immortalité

Premier fanfilm francophone d’envergure, Warren Flamel suit l’histoire du neveu français de Nicolas Flamel chargé de détruire la pierre philosophale à la suite des évènements de L’École des Sorciers.

Méfait accompli

Méfait accompli met en scène les maraudeurs lors de leur dernière année d’études à Poudlard. Tout le film se déroule sur une seule journée, celle de la Saint-Valentin 1978, et se concentre sur le début de la romance entre James et Lily.
Notre article détaillé sur le sujet ICI.

Le Maître de la Mort

Deuxième fanfilm francophone d’envergure, celui-ci revient sur le début du règne de Voldemort, avant sa tentative d’assassinat sur Harry bébé. Notre article détaillé ICI.

À la recherche de Poudlard, documentaire

Ce documentaire (qu’aucun membre de la rédaction n’a vu) suit le voyage de cinq fans, membres éminents du fandom anglophone, alors qu’ils effectuent un pèlerinage sur les lieux de tournage et les lieux symboliques liés à la saga. Leurs réactions, leurs impressions et leurs réflexions sur ce qu’Harry Potter leur a apporté sont au cœur de ce voyage vers ce château qui existe en chacun de nous.

The Magic Circle

The Magic Circle est une web-série comique qui met à l’honneur les fans d’Harry Potter, et en particulier ceux pour qui il s’avère difficile de tourner la page. L’histoire se concentre sur un groupe de cinq fans adultes qui se réunissent régulièrement pour discuter de leur passion, qu’il s’agisse de débats sur la nature d’un personnage, ou de confessions sur leur rapport à la saga et les problèmes qu’ils rencontrent. Notre article sur la série ICI.

Lily Evans and the Eleventh Hour

Lily Evans and the Eleventh Hour se concentre sur la sixième année de Lily à Poudlard, alors qu’elle a perdu contact avec Severus, mais reste très proche de Remus Lupin et Alice Fawley (future Mrs Londubat). La web-série traite également la question de la montée au pouvoir de Voldemort, et la création de l’Ordre du Phénix.
Notre article détaillé ICI.

Initium

Cette web-série met en scène la période de la montée au pouvoir de Voldemort, la terreur qui régnait alors dans le monde magique, et les nombreuses tentatives des sorciers pour mettre un terme aux agissements du Seigneur des Ténèbres. Certains personnages connus de la saga devraient y faire leur apparition.

BAMF Girl Club

Cinq héroïnes de la culture contemporaine (Buffy, Katniss, Hermione, Michonne et Lisbeth) emménagent ensemble... avec Bella, aussi. Ces femmes fortes et indépendantes (et Bella) vont devoir cohabiter, et ça ne va pas toujours se passer sans mal !

Pour le plus Grand Bien

Revivez le premier duel opposant Albus Dumbledore à Gellert Grindelwald, lors duquel Arianna Dumbledore trouva la mort. Bien que les dialogues soient les seuls éléments qui différencie ce projet d’un “duel magique”, leur longueur et répétitivité par rapport aux informations du livre nuisent parfois à l’ensemble. La scène étant directement basée sur des évènements décrits dans l’œuvre originale, le court-métrage peut également être qualifiés de “reconstitution”.

La Bataille de Poudlard

Ce court-métrage propose de vivre la bataille de Poudlard loin des héros des romans. Le scénario est presque inexistant, tout comme les dialogues, mais la mise en situation justifie l’abondance de duels au contraire des fan-productions de genre “duel magique”. Débauche d’effets spéciaux et décors crédibles, ce fanfilm offre quelques belles images.

Ilvermorny, le Poudlard américain

L’histoire de Isolt Sayre, fondatrice de l’école de magie américaine Ilvermorny, de son enfance à la création de l’école, et l’arrivée de sa tante Gormlaith sur le continent américain. Ce court-métrage se base sur l’histoire de la fondation d’Ilvermorny telle qu’on a pu la découvrir sur Pottermore.

La tempête s’annonce

On ne sait pas encore grand chose de ce projet, qui devrait suivre les maraudeurs dans leurs derniers moments à Poudlard (mois, semaines, jours ?), alors que la guerre fait rage et qu’ils doivent choisir leur camps. Avant de voir le produit fini, il faudra sans doute passer par la case crowdfunding, ce qui n’est pas toujours un bon signe.

Le conte des trois frères, NESCOM

Premier fanfilm officiellement autorisé par Warner Bros. et réalisé par une équipe d’étudiants en communication dans le cadre universitaire. Le projet se distingue par une esthétique digne de ce nom et quelques twists inattendus, comme la représentation de la mort sous les traits d’une jeune fille habillée de blanc. Nous ne savons pas encore si nous serons autorisés à sous-titrer cette production mais, l’histoire étant connue, le court-métrage devrait être à portée de tous.

Rogue et les Maraudeurs

Ce projet a pour but de concentrer en une scène la rivalité entre Rogue et James Potter. Alors que les Maraudeurs et Lily se trouvent dans un pub pour fêter la fin de leurs études à Poudlard, Rogue les suit dans l’espoir de se racheter et de dire adieu à Lily avant de peut-être ne plus jamais la revoir. Avant de voir le produit fini, il faudra passer par la case crowdfunding, ce qui n’est pas toujours un bon signe. Réalisé par la même équipe que Pour le plus Grand Bien et dans la même veine scénaristique.

Sirius Black et le gardien du secret

Cette production revient sur les évènements entourant la fuite des Potter et les actions des mangemorts qui les recherchent en suivant le personnage de Sirius Black. Après la diffusion d’un premier épisode, le réalisateur de cette websérie naissante a tué son projet dans l’œuf en lançant un crowdfunding trop ambitieux qui n’a jamais atteint son but. On pensait donc que le deuxième épisode ne verrait jamais le jour, mais il serait finalement en pré-production. Avec un jeu d’acteur au-dessus de la moyenne et des effets spéciaux plus que corrects, la websérie satisfera plus d’un fan si elle vient à être finalisée. Seule la présence de nombreux combats au corps à corps qui nuisent sans doute au développement des personnages et un générique plus que démesurément long nuisent à l’appréciation de l’ensemble.

The OMEn Chronicles

Un objet aux pouvoirs mystérieux, des organisations obscures, des effets spéciaux de grande qualité, des acteurs de niveau appréciable... cette création a tout pour plaire. On ne sait malheureusement pas si le cliffhanger final mènera à d’autres épisodes.

L’Histoire d’un Auror

La polémique au sujet de ce fanfilm et l’abandon du projet aurait pu justifier un retrait de cette liste. Cependant, Auror’s Tale fut le premier projet de fanfilm fortement médiatisé, ce qui en fait un évènement marquant et incontournable pour le fandom. La série devait suivre le département de la justice magique et le département des Aurors de la ville de New-York dans leur lutte contre les Chienfernaux (Hellhounds), un gang de mages noirs ; l’unique épisode ne permet malheureusement pas d’en découvrir grand chose.

Le conte des trois frères, animation

L’histoire est connue, le scénario ne diffère pas d’un iota de ce que tout le monde connaît (avec un système de voix off similaire à celui employé dans Les Reliques de la Mort - Part. 2), mais la technique utilisée demande de longues heures de travail et c’est une production francophone ! L’animation image par image sur youtube fait souvent appel à des LEGO, ce qui n’est pas le cas ici.

Le conte des trois frères

La voix-off a moins d’importance dans cette adaptation du conte des trois frères, qui reste cependant classique. Peu d’effets spéciaux distingue le film d’autres productions, mais le jeu d’acteur inégal et le manque de rythme dans certaines coupes diminuent l’impact de cette production amateur.

Elixir

Ce fanfilm est cité en tant que représentant exemplaire du sous-genre “duel magique”. Il existe de nombreuses autres créations du même genre comme La revanche d’un sang-mêlé (A Mudblood’s revenge) ou Hogwarts revolution, dont la qualité varie de bonne à médiocre en passant par trip sous acide (voir ci-dessous).

À la recherche de Poudlard

Ce fanfilm est cité comme exemple d’un duel “trip sous acide” : les effets spéciaux et sonores sont tellement kitch et flashy qu’on a l’impression d’être dans dans un vieux films tentant d’imiter l’effet d’une drogue. Le scénario est incompréhensible, l’identité visuelle et musicales sont décousues... c’est un de ces films “tellement mauvais qu’il est bon”. Il montre aussi que rien n’arrête les fans d’Harry Potter.

Hermione Granger et la crise du quart de siècle

Hermione Granger et la crise du quart-de-siècle nous plonge dans le quotidien du personnage qui, a 25 ans, décide de tout envoyer en l’air ; de refuser l’avenir qui lui semble tout tracé avec Ron au sein du Ministère de la Magie. Elle déménage donc à Los Angeles, où elle retrouvera Parvati Patil, sa cousine moldue, et Drago Malefoy.
Notre article détaillé ICI.

PS :

Pour retrouver tous les articles de la Gazette du Sorcier sur les webséries, cliquez ICI. Nous avons également un article ICI qui liste les références audiovisuelles à Harry Potter dans des séries, films et webséries.



[1-* J’ai identifié un sous-genre entier de fanfilm en tant que “Duel magique”. C’est le genre le plus populaire et la qualité y varie de bonne à médiocre (en passant par trip sous acide). Ce sont souvent de courts films (3min), presque dépourvu de scénario (le combat est justifié par des motifs souvent très vagues), qui ne servent qu’à permettre au réalisateur de jouer avec les effets spéciaux. Mais ce genre jettent les bases pour les autres fanfilms qui incluent souvent un duel du même style et l’enrobe simplement d’un peu plus de profondeur scénaristique.

  • Les “Reconstitutions” se basent directement sur les évènements des livres, qu’ils soient brièvement mentionnés ou détaillés mais abordé selon un point de vue différent. Dans certains cas, les “reconstitutions” servent simplement de prétexte à un “duel”, mais le contexte approfondi les différencie de cette catégorie.

Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :