Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

La révélation Luna Lovegood !

31 octobre 2004

Ce qui fait, entre autres, la richesse et la qualité de l’œuvre de Joanne Kathleen Rowling est, sans nul doute possible, l’impressionnante galerie de personnages dont elle nous fait faire la connaissance au fil des tomes... “L’Ordre du Phénix” n’échappant pas à la règle, nous avons continué à croiser ceux que J.K.R. considère bien souvent comme de vieux amis mais de tous les nouveaux personnages, il en est un, ou devrais-je dire plutôt une, particulièrement attachant, je veux bien entendu parler de Luna Lovegood ! En quelques centaines de pages, elle s’est même fait une place de choix dans le cœur de nombreux lecteurs...
Au cours de cet article, je vais donc vous parlez de celle qui s’est logiquement imposée comme la grande révélation du tome V.

Qui est Luna et pourquoi fait-elle l’unanimité ?

Luna Lovegood est une jeune sorcière de l’âge de Ginny qui suit ses études à Poudlard. Selon toute vraisemblance, elle est née en 1981 et a fréquenté l’école de magie dans la maison Serdaigle durant la période s’étendant de 1992 à 1998...

Nous la rencontrons pour la première fois à bord du Poudlard Express, voici la description que l’auteur nous en fait...

« Elle avait des cheveux blonds, sales et emmêlés qui lui tombaient jusqu’à la taille, des sourcils très clairs et des yeux protubérants qui lui donnaient sans cesse l’air surpris. [...] La jeune fille dégageait manifestement une aura de folie douce. Peut-être était-ce dû au fait qu’elle avait collé sa baguette sur son oreille gauche ou qu’elle portait un collier constitué de bouchons de Bièrraubeurre, ou encore qu’elle était en train de lire un magasine en le tenant à l’envers. »

Avec ce court extrait, nous sommes très vite fixé sur Luna mais nous ne sommes pas au bout de nos surprises !

Tout d’abord nous découvrons qu’elle fait des étincelles avec Hermione, la raison est bien simple, Luna est une définition à elle toute seule de l’anti-Hermione, elle croit en des créatures extraordinaires comme le Ronflak Cornu et en des histoires abracadabrantesque comme l’armée personnelle de Fudge composée exclusivement d’héliopathes, tandis que Hermione, de son côté, croit en une seule chose : la logique. Alors forcément, ça ne marche pas... Mais, si Luna croit en toutes ces balivernes, ce n’est pas un hasard ; son père est rédacteur du ‘‘Chicaneur’’, une revue où l’on peut lire tout et surtout n’importe quoi...
Cette animosité se calmera toutefois après l’éprouvante fin d’année.

Au fil du tome, nous découvrons que la vie de Luna à Poudlard n’est pas toujours rose, elle est la cible de nombreuses moqueries et plaisanteries, les gens l’appellent Loufouca Lovegood derrière son dos et lui chipent ses affaires, par conséquent, elle se retrouve souvent seule... J.K.R. cherche peut-être à nous montrer à quel point les adolescents peuvent être cruels entre eux et s’amuser d’une personne dès que celle-ci est un peu décalée, si l’on y réfléchit bien, il existe beaucoup de Luna Lovegood un peu partout...

Luna est une originale, c’est sûr mais vous souvenez vous d’une de ses meilleures excentricités, lisez donc cet autre extrait...

« Elle avait déniché un chapeau représentant une tête de lion grandeur nature, perchée sur son crâne en équilibre précaire. [...] Elle leva la main et tapota le chapeau à l’aide de sa baguette magique. La tête de lion ouvrit grand sa gueule et poussa un rugissement très réaliste qui fit sursauter tout le monde. »

En plus de nous faire rire et de souligner l’originalité de Luna, cela nous montre sa loyauté envers ceux qu’elles considèrent comme ses amis, elle soutiendra Gryffondor à chaque match de Quidditch, exception faite du match contre Serdaigle...

Mais la loyauté de Luna ne s’arrête pas là et nous constaterons vite qu’elle se donnera corps et âme pour se faire une place dans le cœur de la bande de Gryffondor, à travers les leçons de l’Armée de Dumbledore qu’elle suivra assidûment, dans un premier temps, et à travers l’épopée au péril de sa vie au Ministère de la Magie. Luna montrera alors à tous qu’elle sait faire preuve d’énormément de témérité et de sang froid.

Pour conclure ce bref portrait de Luna, j’aimerais revenir sur le moment que beaucoup considère comme étant le plus émouvant de “L’Ordre du Phénix”, Harry a perdu Sirius depuis quelques jours et il cherche des moyens pour reprendre contact avec lui mais tout cela s’avèrent vain... Alors qu’il se trouve au fond du gouffre, il croise Luna et tous deux commencent à discuter...


"Salut", dit Luna de son ton absent en se détournant du panneau d’affichage.

"Comment se fait-il que tu ne sois pas au festin ?" s’étonna Harry.

"J’ai perdu toutes mes affaires", répondit Luna d’un air serein. "Les gens me les prennent et les cachent. Mais comme c’est notre dernier soir, j’en ai vraiment besoin, alors je mets des annonces pour les retrouver."

Elle montra d’un geste le panneau sur lequel elle avait épinglé une liste de tous les livres et de tous les vêtements qui lui manquait en demandant instamment qu’on les lui rapporte.

Un sentiment étrange envahit Harry, une émotion très différente de la colère et du chagrin qu’il avait éprouvés depuis la mort de Sirius. Il mit quelques instants à comprendre qu’il ressentait de la compassion pour Luna.

"Pourquoi est-ce que les gens cachent tes affaires ?" demanda-t-il, les sourcils froncés.

"Oh... je ne sais pas", répondit-elle avec un haussement d’épaules, "je pense qu’ils me trouvent un peu bizarre. Certaines personnes m’appellent Loufoca Lovegood."

Harry la regarda et son sentiment de pitié s’intensifia douloureusement.

"Ce n’est pas une raison pour te prendre tes affaires", dit-il.’Tu veux que je t’aide à les retrouver ?"

"Oh non", répondit-elle avec un sourire. "Elles finiront bien par revenir, comme toujours. Simplement, j’aurais voulu faire mes bagages ce soir. Au fait... et toi, pourquoi tu n’es pas au festin ?"

Harry haussa les épaules.

"Je n’en avais pas très envie."

"Non, j’imagine", dit Luna en l’observant de ses yeux globuleux étrangement embués."Cet homme que les Mangemorts ont tué, c’était ton parrain, non ? Ginny me l’a dit".

Harry acquiesça d’un bref signe de tête mais, pour une raison qu’il ignorait, le fait que Luna lui parle de Sirius ne le dérangeait pas. Il se souvenait qu’elle aussi pouvait voir les Sombrals.

"Est-ce que tu as...", commença-t-il."Je veux dire, qui...Tu as connu quelqu’un qui est mort ?"

"Oui", répondit simplement Luna. "Ma mère. C’était une sorcière extraordinaire, tu sais, mais elle aimait bien faire des expériences, et un jour, un de ses sortilèges a très mal tourné. J’avais neuf ans".

"Je suis désolé", marmonna Harry.

"Oui, c’était assez horrible", dit Luna sur le ton de la conversation. "Parfois, je suis très triste en y pensant. Mais j’ai toujours papa. Et d’ailleurs, je reverrai ma mère un jour, n’est-ce pas ?"

"Heu... tu crois ?" demanda Harry, incertain.

Elle hocha la tête d’un air incrédule.

"Allons donc, tu les as entendus, derrière le voile, non ?"

"Tu veux dire..."

"Dans cette pièce avec l’arcade. Ils se cachaient pour qu’on ne les voie pas, c’est tout. Tu les as entendus aussi bien que moi."

Ils se regardèrent un long moment. Luna avait un léger sourire. Harry ne savait plus quoi dire ni penser. Luna croyait à tant de choses extraordinaires... Pourtant, lui aussi avait entendu des voix derrière le voile.

"Tu es sûre, tu ne veux pas que je t’aide à chercher tes affaires ?" demanda-t-il.

"Oh, non, répondit Luna. Non, je pense que je vais simplement descendre manger un peu de gâteau et attendre qu’elles reviennent... Je finis toujours par les récupérer... Alors, bonnes vacances, Harry".

"Oui... toi aussi".

Elle s’éloigna dans le couloir et il s’aperçut, en la regardant partir, que le poids terrible qui pesait sur lui s’était un peu allégé.

(Traduction de J-F Ménard)

Oui, je sais, cet extrait était un peu long mais il devait être pris dans son intégralité ou pas du tout parce qu’en plus d’être riche en émotions, il souligne à quel point Luna va être importante pour le tome VI... C’est elle qui, à mon avis, en plus de donner un petit coup de main à Harry de temps en temps, l’aidera surtout à surmonter la mort de Sirius et à continuer sa route...

Conclusion : Même si elle peut paraître souvent un peu cinglée et hors du coup, Luna est en fait extrêmement lucide et sûrement plus mature qu’un certain nombre de ses condisciples...

Les choix du cœur de Luna...

Chers lecteurs de la gazette, il est temps pour moi de reprendre ma féroce plume à papote et de vous donner de la pure exclusivité, du sensationnel, du brûlant !!! Bon, ne nous enflammons pas trop, je vais juste essayer de percer les mystères du cœur de Miss Luna Lovegood, vous êtes prêts alors, c’est parti !!! Trois candidats, trois Gryffondor, un seul se révélera être l’élu de son cœur...

- Célibataire numéro un : Harry Potter

Avant de vous proposer mes arguments pour cette éventuelle romance, je tiens à vous rappeler que d’après ce qu’a dit J.K. Rowling en mars dernier, Harry devrait recevoir au moins un nouveau baiser cette année, la question est de savoir de qui ? Bien sûr, Luna n’est pas toute seule dans la course, il faudra aussi compter sur Hermione (toutes les preuves dans un de mes précédents articles) et Ginny, cette dernière cherchant peut-être à rendre jaloux Harry...
Mais revenons à nos Ronflaks Cornus et à Luna... Si l’on réfléchit un tout petit peu, elle a plusieurs points communs avec Harry, elle a perdu sa mère et par la même occasion connu la perte d’un être cher, elle sait ce que c’est de se sentir rejeté par les autres et d’être seule, comme cela est arrivé à plusieurs occasions à Harry, elle est courageuse et loyale.
Ca fait déjà pas mal, non ? Bien sûr, on a un peu de mal à s’imaginer ces deux-là, ensemble, il y a quand même un sacré décalage, vous ne trouvez pas ?

- Célibataire numéro deux : Ron Weasley

Ah... Ce cher Ron, sans être devin, on peut vite s’apercevoir que Luna en pince sacrément pour lui et cela depuis la première fois qu’elle le rencontre (mais peut-être l’avait-elle déjà remarqué ?). Les preuves sont flagrantes, elle rit d’une façon exagérée à ces plaisanteries, elle lui propose de garder son hibou, elle lui fait comprendre qu’elle se serait fait une joie de l’accompagner au bal de Noël à la place de Padma Patil, elle chante sa gloire au Trois Balais (‘‘Weasley est notre roi’’) durant le rendez-vous pour l’interview de Rita Skeeter... sans oublier qu’elle l’appelle “Ronald” à de multiples reprises.

Mais voilà, rien ne peut être parfait... désolé de vous l’apprendre mais Ron ne partage les sentiments que Luna éprouve pour lui, il ne l’aime pas. Il partage l’avis de tous et la trouve bizarre. De plus, n’oubliez pas que Ron aime sûrement Hermione et qu’il juge les filles principalement sur leur apparence (souvenez-vous du délectable épisode du Bal de Noël), et de ce côté-là, ce n’est pas franchement gagné pour Luna... Mais qui sait ? Peut-être que Ron pourrait changer d’avis et vivre un jolie histoire avec Luna, mais ne vous faites tout de même pas trop de plans sur la comète !

- Célibataire numéro trois : Neville Londubat

Bon, dernier choix pour Luna mais pas des moindres, l’ami Neville ! Ces deux-là se ressemblent un peu en y réfléchissant à deux fois, ils sont tous les deux considérés comme hors du coup, ils sont assez calme mais savent aussi être directs et ne pas avoir peur de dirent ce qu’ils pensent...
Mais bien sûr, nous pouvons penser que Neville craque toujours pour Ginny qu’il avait invité au bal de Noël ou pour Hermione, au choix...

Dernière question pour finir cette rubrique, Luna souhaite-t-elle vraiment trouver l’amour à Poudlard ? Si, non, il y a quand même fort à parier que ces trois-là deviendront de très bons amis à elle d’ici à la fin de sa sixième année...

Fait étrange :

Pour créer cette article, j’ai été me renseigner dans les livres mais aussi sur quelques-uns des sites qui commencent à être dédiés à Luna et sur l’un d’entre eux, j’ai trouvé une théorie forte intéressante, que je vais vous livrer en français ! Merci à son auteur Deanna et au site ‘‘Perfect Illusion’’ (www.lunalovegood84.altervista.org) sur lequel je l’ai trouvé...

Similarités entre Remus Lupin et Luna Lovegood

* On nous les présente au même endroit : Harry et ses amis entre dans un compartiment où ils se trouvent déjà assis.
* Par deux fois, Harry et ses amis ont des problèmes à trouver un compartiment vide, et les seuls qu’ils trouvent sont des choix par défaut.

* Tous les deux semblent étranges : Luna est décrite comme ressemblant à une folle alors que Lupin à des cheveux gris et paraît fatigué et malade.

* On se moque de leurs vêtements à tous les deux. Lupin pour ses robes rapiécées, Luna pour ses étranges accessoires.

* Leur couleur de cheveux sont similaires : Remus les a légèrement bruns alors que Luna les a blonds sale.

* Ils sont tous les deux mentionnés juste avant l’arrivée de Malefoy (Luna vient juste de rendre Hermione folle, Lupin a été mentionné comme ayant été utile d’avoir été dans le compartiment).

* Ils connaissent tous les deux le nom de Harry et tous deux semblent savoir beaucoup d’autres choses.

* Ils sont tous les deux tout d’abord sous-estimés, jusqu’à ce que Harry et les autres apprennent à les connaître.

* Ils restent tous les deux calmes dans des situations tendues.

* Ils sont tous les deux connectés au voile et sont deux des quelques personnes à savoir qu’il existe.

* Ils apparaissent comme étant souvent oubliés dans les conversations : Lupin est rarement évoqué en tant que maraudeur, on pense plus à James et Sirius. Et, il y a cet exemple pour Luna :
Oh, et cinquante points pour mademoiselle Lovegood, je suppose”. (Fin de l’Ordre du Phénix, traduction approximative de propos tenus par le professeur Mac Gonagall)

* Ils manquent tous les deux le festin de fin d’année : Luna cherche ses affaires, Lupin a quitté l’école.

* Harry peut parler librement de Sirius à tous les deux.

* Dans la version originale, le surnom de Luna est ‘‘Loony’’, le même utilisé par Peeves pour appeler Lupin.

* Enfin Luna signifie lune en latin et lupin est un loup-garou.

Fin de l’article de Deanna, où l’on trouve quelques similarités assez probantes... peut-on y voir seulement des coïncidences, l’avenir nous le dira...

Les meilleures citations de Luna !

Pour conclure cet article, je vous propose quelques unes des plus fameuses citations de Luna (en version française et en version originale)...

‘‘Tout homme s’enrichit quand abonde l’esprit.’’(p 212, VF)
‘‘Wit beyond measure is man’s greatest treasure.’’(p 169, VO)

‘‘Je les ai vus dès le premier jour où je suis venue ici. Ce sont toujours eux qui tirent les diligences. Ne t’inquiètes pas, tu es aussi sain d’esprit que moi.’’(p226-227, VF)
‘‘I’ve been able to see them ever since my first day. They’ve always pulled the carriages. Don’t worry. You’re just sane as I am." (p180, VO)

‘‘Oh, vous pouvez rire, [...] Mais il y a aussi des gens qui disaient que l’Enormus à Babille ou le Ronflak Cornu n’existaient pas.’’(p 298, VF)
‘‘You can laugh, [...] But people used to believe there were no such things as Blibbering Humdinger or the Crumple-Horned Snorkack !" (p 236, VO)

‘‘J’aurais voulu qu’il dévore un serpent qui aurait symbolisé l’équipe de Serpentard, mais je n’ai pas eu le temps de le rajouter. En tout cas... Bonne chance Ronald !’’(p 456)
‘‘I wanted to have it chewing up a serpent, to represent Slytherin, you know, but there wasn’t time. Anyway... good luck, Ronald !’’ (p 357, VO)

‘‘Tiens, du gui.’’ (Puis plus loin après que Harry se soit poussé afin d’éviter de se faire embrasser...) ‘‘Tu as raison de te méfier, c’est souvent infesté de Nargoles.’’(p 510, VF)
‘‘Good thinking. [...] It’s often infested with Nargles.’’ (p 400, VO)

‘‘Papa va réimprimer ! [...] Il n’arrive pas y croire, il dit que les gens s’intéressent plus à ça qu’aux Ronflaks Cornus !’’ (p 655, VF)
‘‘Dad’s reprinting ! [...] He can’t believe it, he says people stem even more interested in this than the Crumple-Horned Snorkacks !" (p 514, VO)

‘‘ Le Ronflak Cornu est incapable de voler, répliqua Luna d’une voix pleine de dignité.’’
‘‘The Crumple-Horned Snorkack can’t fly, said Luna in a dignified voice.’’ (p 671, VO)

Voilà tout pour cet article consacré à une sorcière pas comme les autres ! J’espère qu’il vous aura plu... A très bientôt pour discuter avec grand plaisir d’un nouveau sujet !

Tom


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :