Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

J. K. Rowling se désengage de l’association écossaise de lutte contre la sclérose en plaques.

12 avril 2009

JPEG - 407.4 ko
J. K. Rowling recevant un diplôme honorifique de l’Université d’Aberdeen en 2006, en récompense de son action contre la sclérose en plaques

Comme vous le savez peut-être, J. K. Rowling est depuis longtemps une des figures de proue de la lutte contre la sclérose en plaques. Cette maladie dégénérescente a coûté la vie à sa mère en 1990, alors que JKR avait 25 ans et venait de commencer à écrire l’École des sorciers. (Voir un documentaire sous-titré de 4 minutes sur JKR et la sclérose en plaques ICI.)

Notamment, J. K. Rowling était la marraine de la Multiple Sclerosis Society Scotland (MSSS), la principale association écossaise de lutte contre la sclérose en plaques. Il s’agit d’une des premières associations a avoir été soutenues par JKR, qui a organisé plusieurs galas afin de récolter de larges sommes d’argent pour financer la recherche sur la sclérose en plaques. JKR a même reçu un diplôme honorifique en 2006 pour récompenser ses actions dans ce domaine.

Mais JKR vient de décider d’interrompre son soutien à MSSS : elle reproche à l’organisation d’être dénaturée à cause de changements imposés par la direction londonienne :

« À contre-cœur, j’ai décidé que ma conscience ne peut pas me laisser continuer à être la face publique d’une organisation caritative qui a changé au point d’être méconnaissable par rapport à celle dont j’étais fière d’être la représentante.

Je continuerai à m’engager dans le financement de la recherche sur le traitement et les causes de la sclérose en plaques, et à faire campagne pour de meilleurs soins et un meilleur traitement des personnes atteintes de sclérose en plaques en Écosse, qui est la capitale mondiale de la sclérose en plaques.

Cette maladie a ôté la vie à ma mère quand elle avait 45 ans, et j’espère pouvoir continuer à faire don de mon temps et de mon argent à cette cause qui me tient tant à cœur.

Je n’ai pas pris cette décision à la légère. À la fin de l’année dernière, j’ai engagé et arbitré une procédure de médiation, dans l’espoir de résoudre un conflit de longue date et qui s’aggravait entre le conseil écossais et la direction à Londres, conflit qui était la conséquence de changements imposés par Londres.

Malheureusement, cela n’a eu que peu d’effet. Avec une frustration et une déception croissantes, j’ai assisté à la démission de personnes incroyablement dévouées à MSSS et à la démoralisation d’équipes que j’ai appris à connaître et à admirer au cours des dix années qu’a duré notre association. »

D’autres membres de l’association ont eux aussi fait part de leurs inquiétudes sur la direction, estimant que MSSS a perdu son indépendance au profit d’une direction délocalisée à Londres, à l’encontre des intérêts des patients écossais.

Un porte-parole de MSSS a regretté le départ de JKR, l’a remerciée pour son engagement, et a cherché à rassurer les autres membres de l’association que l’association continuerait à apporter "le meilleur soutien possible aux 10 000 personnes atteintes de la sclérose en plaques en Écosse".


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :