Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Compte-rendu : ouverture de l’exposition Harry Potter à Bruxelles pour Noël

13 novembre 2016

Annoncée fin octobre, l’ultime prolongation de Harry Potter : the exhibition à Bruxelles n’est pas une banale extension de la durée de vie d’un énorme centre d’attraction pour fans. L’exposition a accueilli depuis son ouverture dans la capitale de l’Europe plus de 300 000 visiteurs et espère bien faire revenir certains d’entre eux avec les petits bonus ajoutés jusqu’à sa fermeture, le 8 janvier prochain.

PNG - 966.1 ko
PNG - 1.7 Mo
PNG - 732.3 ko

Tout d’abord, de petites touches festives parsèment la boutique, l’entrée de l’exposition et la Grande Salle : guirlandes de houx entremêlées de guirlandes lumineuses, couronnes de saison sur les portes et sapin de Noël. [1] Les visiteurs seront également accueillis par un rideau de neige du côté du Poudlard Express ; juste ce qu’il faut pour évoquer Pré-au-Lard en hiver, ne vous attendez pas à une transformation digne de celle du Studio Tour.

PNG - 792.3 ko

Deux nouveaux objets, plutôt encombrants, accueillent les visiteurs et clôturent l’exposition. Il s’agit respectivement de la Ford Anglia des Weasley et du Cavalier chevauché par Ron lors de la partie d’échecs géante de L’école des sorciers. Si on pouvait déjà admirer deux pièces, une tour et un pion, issues de ce dernier épisode, le cheval reste impressionnant par sa taille quand on imagine un enfant de 11 ans perché dessus. La Ford Anglia est située dans la zone d’attente, ce qui égaye un espace originellement fort vide.

PNG - 668.6 ko

Enfin, l’ajout pour lequel les fans les plus impatients s’enthousiasmaient, un ensemble de quelques costumes et accessoires du film Les Animaux Fantastiques, a été placé entre la Grande Salle et la boutique ; là où, jusqu’à présent, pendaient simplement quatre draperies - une pour chaque maison. Ce petit clin d’œil ne paye pas de mine à l’heure actuelle, mais il constituera une bonne surprise pour les fans qui auront vu le film et pourront immédiatement associer les accessoires à leur découverte dans les salles.

On trouve dans cet espace :
- une affiche du film
- les costumes de Crédence Barebone, Mary Lou Barebone et Seraphina Picquery, dont les noms sur les panneaux ont été traduits d’une manière qui semble un peu aléatoire. Si Barebone est bien devenu Bellebosse, Seraphina est mystérieusement devenue Seraphim et Crédence n’est pas changé en Croyance comme cela semble être le cas dans la version française du film.
- les baguettes de Cruz, un auror du MACUSA, et de Barnabas, un bourreau du MACUSA ; ces deux personnages ne semblent pas avoir de nom en français... en tout cas, le panneau de présentation est douteux...
- Le journal moldu New York Chronicle, qui parle du dîner de gala organisé par le Sénateur Shaw, des événements étranges qui secouent la ville et du Mouvement pour un Nouveau Salem. Faites-vous plaisir en consultant tous les titres ci-dessous !
- le passeport ministériel d’une certaine Magali J. Crowe, affectée à la veille de l’activité magique
- une fiole de musc d’éruptif
- Une page du Mensuel de la Métamorphose, l’édition américaine puisqu’elle parle de No-maj, qui fait un peu de propagande avec des titres tels que Évaluer le pouvoir d’une baguette ; quand s’en servir et quand s’abstenir, nous rappelant que le société magique outre-Atlantique réprime énormément l’usage de la magie.
- un oeuf d’occamy
- un poster Wanted pour Jacob et Newt ; jetez un œil au nom du commissaire de police qui recherche nos deux nouveaux acolytes !

PNG - 957.1 ko
PNG - 1.1 Mo
JPEG - 729.1 ko
PNG - 1.5 Mo
PNG - 1.7 Mo
PNG - 902.6 ko
PNG - 974.6 ko
PNG - 614.5 ko
PNG - 428.3 ko

Tous ces petits ajouts sont à admirer jusqu’au 8 janvier au Palais 2, à Brussels Expo.
Les entrées se font par tranche horaire et les réservations sont donc obligatoires sur www.expoharrypotter.be !


PNG - 772 ko

Suite à notre visite, nous avons pu nous entretenir avec James Phelps pendant un petit quart d’heure, en présence de journalistes d’autres publications belges. L’acteur qui incarnait Fred Weasley était présent pour inaugurer cette nouvelle mouture de l’exposition. Nous lui avons demandé s’il avait eu des échos sur le film Les Animaux Fantastiques et s’il avait l’intention de le voir ; il a expliqué que, connaissant des personnes travaillant sur le tournage, il avait entendu de très bonnes choses au sujet du film et irait immanquablement profiter d’une soirée au cinéma pour apprécier leur travail.

Il est revenu sur quelques anecdotes plus classiques, telles que le mètre carré de l’exposition où les visiteurs peuvent entendre Voldemort leur parler déjà mentionné lors de l’ouverture en juin dernier, ainsi que sur les souvenirs soudains qui reviennent quand il parcourt l’exposition. Il a notamment expliqué que se trouver en présence de la Ford Anglia lui avait rappelé le jour de tournage : une journée particulièrement chaude, loin d’être idéale pour s’entasser à 4 dans une petite voiture, entourée de projecteurs surpuissants... et que l’ajout d’une chouette parmi eux n’avait pas arrangé les choses !

Se remémorant plus tard la scène de La Coupe de Feu durant laquelle les jumeaux mettent leurs noms dans la coupe, il a expliqué que lui et son frère avaient tourné la première partie de la cascade : être tirés en arrière brutalement par un filin. Ils avaient demandé à exécuter la deuxième partie, la chute brutale au sol, mais ça leur avait été refusé. Les cascadeurs sont alors arrivés pour exécuter la chute... et, ce faisant, la doublure de James s’est cassée le bras. L’acteur n’a finalement pas regretté qu’on lui ait interdit de tourner la scène lui-même.

Nous avons ensuite pris congé, ravis d’avoir pu une nouvelle fois discuter avec l’acteur.



[1Pour l’anecdote, il était prêt à être mis en place depuis juin dernier, à l’abri des regards du public. Oui, nous savions que l’exposition serait ouverte jusqu’en janvier mais n’avions pas le droit de le dire.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :