Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les Animaux fantastiques 2 : les scènes coupées au montage

23 novembre 2018

À l’instar du premier volet de la saga, Les Crimes de Grindelwald comporte une poignée de scènes manquantes, pourtant visibles dans les bandes-annonces et les photos promotionnelles. Certaines d’entre elles ont été révélées par les acteurs lors d’entretiens réalisés après la sortie du film. On y apprend par exemple l’existence d’un final alternatif pour nos héros, ainsi que l’apparition prolongée d’un certain personnage qui fait polémique.

Au final, près d’une douzaine de séquences ont été coupées au montage. Cela s’explique en partie par le nombre important de personnages présentés au cours de ce second opus et par la multiplicité des intrigues. En effet, contrairement à son prédécesseur, Les Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald suit les péripéties de plusieurs protagonistes en même temps, ce qui complexifie grandement la teneur du récit.

Quelques-unes de ces coupures se retrouveront sans doute dans les bonus de la version DVD ou Blu-ray, qui devrait être commercialisée au printemps prochain. En attendant, la Gazette vous propose une sélection des scènes qui n’ont pas survécu au montage définitif.

Attention, l’article qui suit contient des éléments d’intrigue ayant trait ou étant inédits au film Les Animaux Fantastiques : les Crimes de Grindelwald ! Si vous ne souhaitez pas être spoilé, arrêtez immédiatement votre lecture !

PNG - 13.4 ko

Le gala

JPEG - 35.9 ko
JPEG - 43.1 ko
JPEG - 40.5 ko

Dans le film, le spectateur rencontre Leta Lestrange pour la première fois dans les couloirs du Ministère de la Magie britannique, lorsque cette dernière accompagne Newt jusqu’à la porte de la salle où il devra plaider sa cause afin d’être à nouveau autorisé à voyager à l’étranger. Elle tente une nouvelle fois de l’inviter à dîner et tous deux évoquent leurs souvenirs de jeunesse à Poudlard. Or, la première bande-annonce du film, où l’on avait eu droit à un aperçu de son personnage, la montrait participant à un gala.

Le contexte de cet événement n’est pas clair mais, parmi les invités, on pouvait distinguer Theseus Scamander, le frère de Newt. S’agissait-il de leur première rencontre ? Impossible de le savoir. De même, une photo de tournage les montrait tous deux, la mine grave, arpentant un corridor de Poudlard.

JPEG - 49.7 ko

Le symbole de Grindelwald

JPEG - 20.5 ko

Représentant les reliques de la mort entourées du double G, les initiales de Gellert Grindelwald mais aussi de sa devise (“For the Greater Good”), la marque a disparu lors du montage final du film. Elle a pourtant été montrée durant toute la campagne promotionnelle et est intégrée dans le merchandising (sur des affiches et des tasses). Selon toute vraisemblance, ce symbole aurait dû être inscrit sur les gigantesques voiles utilisés par le mage noir pour convoquer ses disciples. Cet élément visuel, malheureusement remplacé par une phrase de Tina, rentre dans la catégorie du Show, don’t tell et aurait été appréciable.

Nous allons à Paris.

JPEG - 42 ko

Cette réplique a été utilisée un nombre infini de fois pour promouvoir le film. Newt annonçait à Jacob que leurs aventures se poursuivraient à Paris. Toutefois, c’est une réplique différente qui a été retenue pour le film : « - Tu vas quelque part ? - Non, nous allons quelque part ! ».

On peut également noter que la carte postale retrouvée par Newt est différente entre les images promotionnelles et le film lui-même. Les graphistes MinaLima avaient travaillé sur les deux cartes postales différentes, et c’est finalement celle dévoilant un peu plus le monde magique et mettant en scène la statue qui ouvre le passage vers la rue Claudel qui a été gardée, comme ils nous l’ont confié.

Comment Credence a atterri dans un cirque et le contrôle de l’obscurus

JPEG - 16.1 ko
JPEG - 58.2 ko
JPEG - 47.2 ko

Comme nous l’avions annoncé il y a deux ans, dans notre article consacré aux scènes coupées du premier opus, Credence avait survécu à l’assaut final et on devait le voir quitter New York à bord d’un navire. Ici, quand nous le revoyons, il travaille en tant qu’homme à tout faire dans le cirque Arcanus, où il rencontre Nagini. Mais comment a-t-il eu vent de l’existence du lieu ? L’image ci-dessus nous montre Credence, les yeux rivés sur une affiche du cirque. Sans doute est-ce là qu’il a décidé de se joindre à la troupe itinérante. Il porte d’ailleurs un costume que nous ne verrons jamais dans le film.

Après que Grimmson a assassiné la demi-elfe Irma Dugard, Credence se transforme en Obscurus et déchaîne sa pleine puissance contre lui. Les plans originels envisageaient toutefois que ce soit un Credence en chair et en os qui affronte l’Auror.

Ensuite, il semblerait que Credence et Nagini soient montés sur les toits parisiens, peut-être pour discuter de ce qu’il venait de se passer. Tous deux semblent très proches. Toujours est-il que le garçon, dans un geste de la main, laisse alors s’échapper son Obscurus dans le ciel. Nagini semble fascinée. Cette action démontre la maîtrise qu’il exerce désormais sur son pouvoir, autrefois hors de contrôle. Malheureusement, cette scène aussi a été retirée du film.

Le Déluminateur et les scènes de Dumbledore

JPEG - 12.2 ko
JPEG - 27.4 ko
JPEG - 35.6 ko

Dans la catégorie des objets iconiques de la saga Harry Potter attendus avec impatience par les fans, citons la présence du Déluminateur. La bande-annonce, diffusée à l’occasion du Comic-Con de San Diego, nous avait dévoilé une séquence dans laquelle Dumbledore l’utilisait pour plonger un parc londonien dans l’obscurité et ainsi éviter d’attirer l’attention pendant sa conversation avec Newt. Cette scène ne sera finalement pas gardée au montage.

De manière générale, il apparaît que de nombreuses scènes de Dumbledore ont été coupées. Par exemple, ce moment dans les trailers où l’on pouvait voir le professeur marcher dans les couloirs de Poudlard, l’air préoccupé, n’apparaît aucunement dans le film. Ou encore, devant le miroir du Rised, ce moment où il pointe son doigt vers lui-même, comme un avertissement.

JPEG - 28.1 ko

Autre scène portée disparue : ici, Dumbledore se tient à côté d’un pupitre sur lequel est posé un ouvrage bien particulier. Un phénix orne sa couverture. Il s’agit d’un Rolodex, le même livre que celui que possède Nicolas Flamel, celui qu’il utilise pour contacter Eulalie Hicks, professeure à Ilvermorny. L’une des pages du livre (comme l’indique le livre-scénario) est d’ailleurs consacrée à Albus Dumbledore. Comme vu dans le film, ce livre semble être un moyen de communication d’un réseau de résistance, à la manière d’un Ordre du Phénix 0.5, des années avant qu’il ne soit fondé par Albus lui-même.

Enfin, lors d’un entretien pendant la campagne promotionnelle, Jude Law a confirmé qu’il avait tourné une scène avec le professeur McGonagall (interprétée par Fiona Glascott). Il ne s’est pas étendu sur les détails. On sait juste que, durant cette scène, elle était en train de donner cours.

Au Ministère français de la Magie

JPEG - 23.2 ko
JPEG - 40.9 ko

Certaines scènes du Ministère de la Magie français ont également été coupées au montage. L’image ci-dessus, issue d’une bande-annonce, nous montrait un autre plan de Queenie à l’intérieur du bâtiment, mais ce n’est pas la seule séquence manquante à l’appel. Une courte séquence avait également été tournée comme nous l’explique Alison Sudol [1] lors d’une interview :

Il y a eu une scène où le focus était fait sur mes pieds. Je suis vraiment triste qu’ils ne l’aient pas gardée. Déjà, Colleen Atwood [2] avait créé ces chaussures incroyables, elles étaient tout simplement magnifiques. Au Ministère français de la Magie, il y a un sol en pente, ce qui fait que tout est un peu penché. Et tous les Parisiens déambulaient simplement, presque comme s’ils flottaient… Comme si de rien n’était !
Ils marchent lentement et prudemment, mais Queenie a du mal à trouver son équilibre. Elle est un peu vacillante, donc en fait je glissais tout en marchant. Alors ils ont simplement filmé mes pieds. C’était très drôle de voir des petits pieds qui avançaient comme ça [sons de trébuchement]. Et ça n’a pas été gardé [dans le film]. Pendant le film, je n’arrêtais pas de me demander : “Mais où sont mes pieds ?” Ca m’a obsédée tout du long. [rire]

De même, Eddie Redmayne mentionne une brève scène où Tina et Leta aident Newt dans la salle des archives du Ministère, alors qu’ils fuient les Matagots :

La valise de Newt tombe et Tina saute dessus pour la protéger. Puis, [les Matagots] avancent vers Newt et Leta les repousse. J’ai vu un montage avec cette scène, c’était génial. Elle a été coupée pour des raisons de temps.

Conversations entre Queenie et Grindelwald

JPEG - 39.1 ko
JPEG - 15.1 ko

Ci-dessus, une image d’une conversation entre Queenie et Grindelwald se déroulant vraisemblablement après le moment où il la calme et lui dit de ne pas avoir peur de lui.

La deuxième photo montre Grindelwald laissant Queenie seule dans la cour d’une roseraie. Elle semble à la fois pensive et bouleversée.

La Queue de la Sirène

JPEG - 60.8 ko
JPEG - 32 ko

Voici une scène abandonnée au montage final qu’il aurait été intéressant de conserver : Newt et Theseus devaient se retrouver dans un pub, appelé La Queue de la Sirène. L’ajout de cette rencontre aurait pu justifier une question non résolue dans la version finale du film : comment Newt sait-il que la réponse aux questions de Tina se trouve au Ministère français de la Magie ?
On peut imaginer que Theseus lui en a parlé lors de ce rendez-vous dans le pub. Peut-être se retrouvera-t-elle dans les bonus !

On en apprend un peu plus sur le bar grâce à la visite des lieux de tournage par Leaky Cauldron.

L’équipe de décoration avait réussi à créer une atmosphère de vieux bar, même jusqu’à l’odeur ! Les assiettes étaient disposées sur les tables avec de la fausse nourriture qui semblait à moitié mangée, la pièce était ornée de lampes à l’ancienne, avec des tables style années 1920 et des menus avec des polices parisiennes tout en boucles. Mieux encore, la caisse enregistreuse argentée était super démodée, elle avait l’air d’une horloge !


Quant à la Sirène imaginée par MinaLima, elle est dessinée sur la vitrine du pub.

Dans les catacombes avec Yusuf Kama

JPEG - 17.4 ko
JPEG - 51.6 ko
JPEG - 52.7 ko

À en juger par ces images, les sous-sols parisiens devaient accueillir des séquences supplémentaires. Il semblerait que la plupart des scènes de Yusuf Kama aient été supprimées, ce qui explique le manque de consistance de son personnage. Ici, on le voit en train d’examiner l’arbre généalogique des Lestrange. Tina prend des notes durant son emprisonnement et Newt vagabonde dans le souterrain.

Fin alternative

JPEG - 34.2 ko

Lors des interviews, plusieurs acteurs, y compris Ezra Miller, Callum Turner, Dan Fogler et Claudia Kim ont évoqué une scène tournée chaque jour durant trois semaines au coucher du soleil. Dans cette séquence, qui constituait une fin alternative à la scène finale que nous connaissons, Nicolas Flamel devait consoler tous les protagonistes présents au cimetière en leur apportant… des croissants !

À l’unanimité, les acteurs ont déclaré que c’étaient les meilleurs croissants qu’ils avaient jamais mangé. Comme l’a souligné Dan Fogler :

Tout le monde pleurait, sur cette scène. On donnait le meilleur de nous-même. Puis, dans la salle de montage, on nous a dit : “On ne peut pas avoir une scène aussi longue à la fin du film. Il faut la couper”.

Nous découvrirons peut-être d’autres scènes coupées dans les bonus des DVDs, voir des scènes dématérialisées comme pour la saga Harry Potter.

Une partie des images utilisées proviennent de nos collègues de Portus, merci à eux !

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !



[1l’interprète de Queenie

[2la costumière du film


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :