Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Tout sur le jeu LEGO Harry Potter : Années 5 à 7

14 novembre 2011

Ce week-end, Arthur Parson, "réalisateur" du jeu LEGO Harry Potter : Années 5-7 était à Orlando pour les célébrations dans le parc. Tous les invités de presse et les membres de l’équipe des films étaient invités à tester le jeu dans son intégralité s’ils le souhaitaient et à lui poser des questions ensuite. Mugglenet ne s’est pas privé, et la Gazette vous transmet les informations intéressantes. Nous ajoutons également des détails non-communiqués ici auparavant.

Tout d’abord, il faut savoir que le but du jeu était de garder l’esprit du premier opus Années 1-4 dans lequel les personnages évoluaient réellement point de vue aptitudes magiques, mais aussi dans lequel la liberté de mouvement à Poudlard même était presque totale. Il fallait partir sur la même base, et améliorer la chose.

Bien sûr, évolution presque basique, les graphismes ont été poussés un peu plus loin, avec un éclairage dynamique et des ombres plus crédibles. Chaque personnage a également été gratifié d’animations spécifiques : si vous restez trop longtemps inactif avec Tonks, elle s’énervera et ses cheveux changeront de couleur.

JPEG - 279 ko

En parlant des personnages, d’ailleurs, là où Années 1-4 en affichait 167, dont certains n’étaient que "garçon/fille de *maison*", ce nouvel opus offre la possibilité de jouer avec 200 mini-figurines, toutes nommées ! Bellatrix, Slughorn, Zabini, Ombrage... sont jouables une fois débloqués. Même Lucius, qui vous permet de vous promener transformé en paon lorsque vous utilisez son animal pour atteindre des emplacements inaccessibles aux humains ! Vous pouvez incarner un paon !

Tant de choses possibles... Slughorn peut se transformer en sofa. Ca ne

PNG - 6.1 ko

sert à rien, mais il peut ; ça fait partie de ces détails que LEGO adore inclure dans ses jeux. Le vol sur balais n’est plus le seul moyen de déplacement aérien possible, les sombrals viennent s’ajouter à la panoplie des amoureux du ciel. Même la Dame Grise est jouable. Et, comme si ce n’était pas assez, un pack téléchargeable supplémentaire est déjà annoncé, contenant 10 nouveaux personnages jouables, incluant Peeves, les fondateurs ou la goule transformée en Ron.

Vous l’aurez compris, LEGO fait presque plus de références aux livres qu’aux films, ajoutant des détails absents de la franchise cinématographique afin de permettre aux fans de la saga de dire "Waouh, ils ont même ajouté ça". Cependant, la septième année sera malgré tout, d’une certains manière, coupée en deux. Elle a été conçue comme deux séries de six évènements majeurs, ce qui porte le nombre d’évènements majeurs du jeu à 24, associés à 16 cours.

Le fait que la septième année ait lieu hors de Poudlard a également permit de diversifier les environnements. Bien sur, Harry visite la ministère de la magie lors de sa cinquième année, ou le manoir Malefoy, mais il y a ici moyen d’explorer des lieux réels, comme une partie de Londres, King’s Cross, la forêt de Dean.

Notez d’ailleurs que l’histoire ne suivra pas uniquement le trio pour la première partie des Reliques de la Mort ! Bien sûr, l’environnement forestier s’élargira au fil du jeu, la tente sera là, la fuite, même la scène de la danse entre Harry et Hermione peut être rejouée... mais il faudra également se rendre à Poudlard au travers de la carte du maraudeur et y incarner des membres de résistance restés au château, tels que Ginny, Neville, Dean ou Seamus. La carte du maraudeur se trouvera dans la tente, sur la table, et il suffit de la regarder pour se retrouver à Poudlard à nouveau, dans cet environnement presque entièrement libre d’objectifs fixes.

Le jeu LEGO sont connus pour leur humour, mais les dernier livres de la saga sont plutôt sombres : la présence de Voldemort, loin en principe d’être un personnage comique, rend la situation bien plus angoissante. On a pu voir pour Halloween une vidéo de Voldemort essayant divers... styles.

Bien que l’équipe du jeu ait tenté de garder quelques moment sombres et angoissants, Voldemort n’échappe pas aux traitement LEGO de son personnage. Une certaine manière d’équilibrer la balance entre inquiétant et fun. Par exemple, le "Voldemort de fumée" apparaissant lors de la destruction du médaillon de Serpentard, décrit comme particulièrement effrayant, finira vaincu par un ventilateur géant... équilibre.

L’autre section sombre des livre est, bien sûr, le conte des trois frères. Comment rendre cette section agréable à la narration ? En al rendant jouable, bien sûr ! Il faudra donc incarner les 3 frères lors de leur rencontre avec la mort, sur une section proche du jeu de plateforme. Cependant, cette section ne se jouera pas en un coup : il faudra y revenir régulièrement, comme à Poudlard, sans doute au travers de la lecture du livre des contes de Beedle le Barde.

L’écran défilant comme un rouleau de parchemin de droite à gauche, le joueur se retrouvera dans un environnement ressemblant à un livre pop-up en LEGO, jusqu’au boss final ; la mort elle-même. D’abord créée comme une simple minifigurine, elle a été repensée en un assemblage plus proche d’un squelettique Bionicle noir (NdR : chacun ses références pour d’écrire des éléments si techniques, mais rien ne vaut une image).

Une première bande d’annonce avait été diffusée dans laquelle des aperçus du conte de trois frères sont disponibles.

Une bande de lancement pour la sortie aux USA a également été révélée récemment (il y a trois jours). Vous trouverez la brève associée ICI. Vous découvrirez plus d’images extraites du jeu dans notre galerie facebook consacrée .

Le jeu sortira en France le 24 novembre et sera disponible sur de nombreux supports : Wii, Xbox 360, PSP, Vita, Playstation 3, DS, 3DS et, bien évidemment, sur PC .

Merci à Mugglenet et Snitchseeker.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :