Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Quand Rita Skeeter reprend du service : Harry Potter et le sensationnalisme.

11 décembre 2014

JPEG - 10.8 ko

La liste de sites ayant repris l’information de Pottermore de manière déformée est longue comme le bras et contient de nombreux sites en lesquels les lecteurs ont confiance : RTL, Le Figaro, TF1, Le Point, Le Parisien, 20 minutes, Europe1, MetroNews, AlloCiné, BeGeek, SyFantasy, MadmoiZelle, Stars Actu, Staragora, Terrafemina,
Eparsa et bien d’autres encore.

Ces articles sont des illustrations remarquables de la précipitation dont les journalistes sont prêts à faire preuve pour pouvoir annoncer à leurs lecteurs ce qu’ils pensent que ces derniers veulent lire, plutôt que de relayer les faits.

Avant d’aller plus loin, voici la véritable information, telle qu’elle est parvenue par mail aux personnes intéressées par le site Pottermore.com :

PNG - 114.9 ko

Douze surprises sont rapidement devenues “douze textes”, qui à leur tour sont devenus “douze nouvelles”, qui sont devenus “Harry Potter revient”.
Cet évènement est un exemple, mais ce genre de choses s’est déjà produit par le passé à plusieurs reprises. Les articles sur la coupe du monde, la biographie d’Ombrage, les clips pour les attractions d’Orlando qui deviennent un 9è opus...

Tout est bon pour annoncer le retour du Survivant et faire trembler la pottersphère ; les fans sont des proies faciles. Après Pottermore, c’est maintenant au tour de ce GN en Pologne dont nous vous parlions il y a une semaine qui, selon certains sites est devenu une véritable école de magie dans un château construit par les volontaires !

Le problème est que la déception est alors inévitablement au rendez-vous. A force d’étiqueter les textes publiés sur Pottermore comme des “nouvelles” plutôt que des biographies ou des essais, ce qu’ils sont dans 100% des cas, les journalistes et les fans sont pris au piège. Exemple, parfait Actualitté publiait après la sortie des textes d’Halloween :

La communication avait été préparée en amont, avec la promesse d’une « nouvelle inédite » de J.K. Rowling pour Halloween. Un peu abusif , puisque, en lieu et place d’une fiction, on trouve surtout une biographie détaillée de Dolores Ombrage.

L’abus de langage n’était pourtant que dans leur interprétation, car l’information était plus que claire.

À La Gazette du Sorcier, nous nous efforçons de diffuser une information exacte, soutenue par une source toujours citée et basée sur une connaissance approfondie de notre sujet. L’exactitude de notre information est un facteur essentiel, car notre public est aussi critique que nous ; et lorsqu’on nous fait remarquer qu’une erreur s’est glissée dans notre article, nous reconnaissons notre tort, corrigeons et remercions la personne ayant fourni un correctif ou complément d’information. Les sites généralistes n’ont pas besoin de faire autant attention, car leur public principal n’est pas suffisamment fan pour consulter des sites spécialisés.

JPEG - 31.2 ko

Là où ça devient encore plus problématique, c’est quand, incapables de reconnaître leur erreur, ces médias accusent JK Rowling et Pottermore “de ruiner Noël” après le correctif publié par ces derniers. Le NY DailyNews titre “J.K. Rowling just ruined the holidays for many Harry Potter fans” (JK Rowling a ruiné les fêtes pour de nombreux fans) et parle d’une annonce “digne du Grinch”. 01net estime qu’au vu des surprises, il n’est “Pas très généreux le père Noël de Pottermore !”. Du côté d’RTL, on maintient que le site annonçait 12 textes et on répète l’information inexacte quant à l’anagramme de Rowling. Sans parler des sites qui ont simplement changé leur article en douce pour ne pas avoir à reconnaître leur erreur ou de TF1 qui semble presque blâmer les fans et joue au tout ou rien : La mère Noël J.K Rowling ne vous livrera finalement rien le 12 décembre.

Depuis quand la bouderie est-elle une alternative acceptable à l’excuse et à un correctif en bonne et due forme ? D’autant que les surprises sont un cadeau sympathique ; ceux qui les voient comme manquant de générosité ne sont probablement pas si intéressés que ça. Depuis quand “tu ne t’es pas foulé” est-elle une réaction acceptable lorsqu’on se voit offrir un cadeau ?

Soulignons que quelques sites de valeur sûre ont relayé une information prudente et conforme à l’annonce originale : The Guardian et
The Independent ; dommage pour certains qu’ils ne soient pas en français.

Aujourd’hui, partager l’information est plus facile que jamais mais la vitesse de propagation d’une information n’est pas une preuve de sa valeur. La valeur réside dans le contenu, les faits, une info adaptée au public visé... Nous vous invitons à toujours consulter un site spécialisé, voire plusieurs, lorsqu’une information qui vous intéresse se met à circuler et à préférer la diffusion de leurs articles ; avec un peu de chance, les médias généralistes tomberont dessus et reprendront une information non déformée. Sans oublier que les sites de fans ont souvent plusieurs jours d’avance sur les médias non-spécialisés.

N’hésitez pas non plus à commenter sur ces articles et à pointer vers l’information complète. Ces sites ne changeront pas leur attitude si leurs lecteurs ne font que partager sans jamais leur faire savoir qu’il y a un problème.

PS :

La rédaction peut être contactée à l’adresse redaction@gazette-du-sorcier.com et est toujours à disposition des journalistes cherchant à compléter ou vérifier une information au sujet de la saga Harry Potter.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :