Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

PETA s’attaque au Studio Tour

22 mars 2015

PNG - 87 ko

Suite à une visite menée avec une caméra cachée (il est en principe interdit de filmer au Studio Tour), PETA, association de défense des animaux, dénonce les mauvais traitements observés au WB Studio Tour lors de la semaine consacrée aux Animal Actors.

Selon Yvonne Taylor, Senior Manager de PETA UK, “Les ’’dresseurs’’ ont fait preuve de négligence grossière dans leur manière de se comporter avec les oiseaux et d’assurer la sécurité du public”. Elle fait notamment référence au dresseur encourageant les visiteurs à caresser une chouette, ce qui peut créer des réactions dans l’huile naturelle qui protège ses plumes, mais fait également courir le risque de morsure aux visiteurs et accroit le stress des animaux.

L’association estime également que les cages dans lesquelles se trouvaient les oiseaux sont trop petites ; que les flashs d’appareils photo sont aveuglant et agressent ces animaux à la vue particulièrement sensible ; que la musique et le bruit continus nuisent à leur bien-être ; et que les numéros qu’on les pousse à effectuer sont humiliants.

JPEG - 78.9 ko

Quant au dresseur, on peut l’entendre affirmer que les chouettes restent “ici” toute la journée ; que les visiteurs les caressant ne les gênent pas car “elles s’en fichent, elles ne comprennent pas” ; et expliquer aux visiteurs que, s’ils veulent acheter un hiboux, c’est facile car il ne faut pas de licence.

Le Studio Tour se défend de ces accusations, signalant que les animaux sont entre les mains des experts de Birds & Animals uniquement, dont ils sont la propriété. Les animaux qui apparaissent au Studio Tour lors de certains évènements (non pas en permanence comme veut le faire croire PETA) sont a chaque fois examinés par un vétérinaire et ont droit à des “pauses”. Quand le dresseur dit qu’ils restent “ici”, c’est qu’il restent sur le site du Studio, mais ils ne sont pas “exposés” en permanence.

D’expérience, lors des mes deux rencontres avec des dresseurs au Studio Tour - la dernière étant extrêmement récente - il m’a à chaque fois été spécifiquement interdit de toucher les animaux. Il semblerait donc qu’il s’agisse d’un problème avec un dresseur spécifique. Des panneaux demandent également de ne pas utiliser de flash en présence des animaux.

Quant aux “numéros de cirque”, au bruit et aux lumières, rappelons que ce sont des animaux dressés pour effectuer des actions spécifiques sur un plateau de tournage, sous les projecteurs et parfois dans l’effervescence. Les conditions de présentation au Studio Tour ne sont peut-être pas idéales, mais l’éthique de l’industrie est en principe respectée. Cette vidéo grossit donc les traits par un montage qui sélectionne ses images et extraits sonores de manière évidente.

PNG - 61.1 ko

Rappelons, au cas où, que J.K. Rowling écrivait sur son ancien site, dans un texte au sujet des chouettes et hiboux : “Si quelqu’un a pu penser, à la lecture de mes livres, qu’un hibou serait plus heureux enfermé dans une cage, à l’intérieur d’une maison, j’aimerais saisir cette occasion pour affirmer de toutes mes forces : de grâce, ne faites pas ça”. Il est peut-être facile d’acheter ces animaux, mais il faut choisir entre le bien et la facilité ; laissez le dressage aux professionnels.

Source The Mirror.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :