Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Nouveaux timbres Harry Potter américains

19 novembre 2013

La poste américaine a besoin d’argent (elle perd approximativement 25 millions de dollars chaque jour depuis le début de l’année) et pense avoir trouvé une solution avec la diffusion d’une série limitée de 20 timbres Harry Potter. Les timbres seront officiellement dévoilés aujourd’hui au parc Universal de Orlando, où se trouve le Wizarding World of Harry Potter.

L’US Postal Service (USPS) n’en est pas à son coup d’essai, puisqu’ils avaient déjà tenté de se servir de la culture populaire pour réduire le déficit de la société par le passé. En effet, un milliard de timbres Les Simpson avait été imprimés à l’occasion du 20e anniversaire de la série, et les têtes-pensantes des services postaux pensaient avoir trouvé une poule aux œufs d’or... au final, seul un tiers de ces timbres ont été vendus.

Alors, USPS s’est tourné vers Harry Potter. Le nombre d’impression est revu à la baisse par rapport à l’édition Simpson : seuls 5 millions de carnets, contenant 20 timbres chacun, seront imprimé. Les images sont tirées directement des films produits par Warner Bros. et une partie d’entre elles peut-être découverte ci-dessous.

Le livret, disponible à l’achat ICI, est composé de cinq feuillets de quatre timbres. Le premier est consacré au trio (Harry, Ron et Hermione), le deuxième représente des créatures magiques (Buck, Fumseck, Dobby et Hedwige), le troisième met à l’honneur les professeurs de Poudlard (Hagrid, Dumbledore, McGonagall et Rogue), tandis que le quatrième est destiné aux autres élèves de Poudlard parmi lesquels figurent Luna, Ginny et les jumeaux Weasley. Aucun détail n’est donné quant à la cinquième page de timbres, mais on sait que Voldemort sera présent sur l’un de ses timbres.

Cependant, cette décision ne fait pas l’unanimité. Si Warner Bros. se réjouit, affirmant qu’une histoire commençant avec un lettre (la lettre d’admission reçue par Harry en provenance de Poudlard) est un sujet parfait pour des timbres, d’autres voix s’élèvent contre le choix d’illustration.

En effet, les Services Postaux ont outrepassé leurs pouvoirs, ignorant les recommandations du Citizens’ Stamp Advisory Committee [1] qui estime qu’Harry Potter n’est pas représentatif de la société américaine.

“Harry Potter n’est pas américain. C’est un étranger, et le choix est tellement commercial qu’il est outrageux.” a affirmé John Hotchner, ancien président de la Société des Philatéliste Américain et ancien membre du Comité. “Les Services Postaux savent ce qui se vend, mais les timbres ne sont pas qu’une question d’argent. Ces sujets qui se vendent mal font partie de l’Histoire des États-Unis.”

On pourrait répliquer que le studio de production Warner Bros. est américain, mais ce serait contradictoire avec le sentiment des fans qui rappellent le plus souvent possible que la série est britannique avant tout.

Jusqu’à 2007 seuls les personnes décédées depuis plus de 10 ans pouvaient figurer sur un timbre américain. Le délai fut ensuite réduit à cinq ans, avant qu’en 2011 la décision soit prise d’accorder cet honneur à ces sujets vivants ou contemporains.

Alors, les timbres Harry Potter sont-ils une décision inacceptable ? C’est un objet de collection en plus pour les fans, mais la série mérite-t-elle une place d’honneur parmi les hautes personnalités américaines ?

Sources Washington Post et Actualitté.

PS :

Les États-Unis ne sont pas le premier pays à proposer des timbres Harry Potter. Vous pouvez les découvrir dans notre nouvelle galerie de timbres Harry Potter sur la page facebook de la Gazette !



[1Comité chargé de choisir les sujets dignes de figurer sur les timbres américains


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :