Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les conférences de presse "Animaux Fantastiques" : le premier film [MàJ]

21 novembre 2016

/ !\ CET ARTICLE CONTIENT DES SPOILERS CONCERNANT LES ANIMAUX FANTASTIQUES et LES ANIMAUX FANTASTIQUES 2 / !\
Pour tout savoir sur l’après-film, parcourez nos dossiers : interviews sur la suite ; les questions en suspens ; les théories ; le livre-scénario ; les scènes coupées au montage

Depuis deux semaines, les conférences de presse et les interviews se sont multipliées, d’abord à Toronto et à New-York, puis à Londres, pour assurer la promotion de Les Animaux Fantastiques, qui est sorti la semaine dernière. Acteurs et équipes techniques ont révélé de nombreuses informations sur ce premier volet et ses suites.
Voici une synthèse de ce que nous y avons appris au sujet du premier film. Il contient donc de nombreux spoilers sur l’intrigue de ce premier volet.
Un second article consacré à la suite de la saga arrive très prochainement.

JPEG - 452.9 ko

- J.K Rowling est revenue sur l’idée de faire un film sur les Animaux Fantastiques. Elle a confié que l’idée d’écrire une histoire sur Newt lui trottait dans la tête depuis qu’elle avait écrit le bestiaire Vie et habitat des animaux fantastiques en 2001. De tous les personnages d’Harry Potter qui n’étaient que brièvement mentionnés, c’était celui qui avait l’histoire la plus élaborée.
Quelques années plus tard, après la fin du tournage des films Harry Potter, David Heyman a eu envie de faire revivre le monde magique, et suite à une discussion avec Lionel Wigram (également producteur de Harry Potter et des Animaux Fantastiques), ils ont envisagé de réaliser un faux documentaire sur Newt Scamander, qui suivrait l’auteur autour du monde alors qu’il découvrait et étudiait les créatures magiques. C’est en soumettant l’idée à Rowling, qu’ils ont su que l’auteur avait déjà imaginé une histoire pour ce personnage, et c’est en voulant leur écrire quelques notes sur qui était Newt qu’elle s’est mise à écrire une histoire, qui est devenue un scénario de film.

PNG - 1.5 Mo

- Elle a écrit plusieurs versions différentes du premier film, la principale difficulté étant de trouver le bon ton ; au début, le film était très drôle et très léger puis, après avoir consulté David Yates et David Heyman, l’histoire est devenue beaucoup plus sombre et plus violente, et le résultat final est un combiné des deux. J.K Rowling a expliqué que sa méthode d’écriture consistait principalement à produire de nombreux brouillons et versions différentes avant d’arriver à la version finale, qu’elle sait qu’elle n’a pas réellement besoin d’écrire plus, mais qu’elle adore le faire. Elle est capable d’écrire n’importe où n’importe quand, et a beaucoup écrit aux toilettes.

- En ce qui concerne le processus de création de la saga, David Yates a expliqué qu’ils ont su dès qu’ils ont commencé à travailler sur le premier script que le projet serait une trilogie. C’est en poursuivant son écriture que Rowling lui a dit que son histoire tiendrait mieux en cinq films qu’en trois.

JPEG - 222.2 ko

- David Yates a expliqué qu’il avait dû couper au montage deux de ses scènes préférées car elles ne collaient pas avec le reste du film, et qu’ils avaient plus de scènes coupées pour ce film que pour n’importe quel film de la saga Harry Potter.
La première de ces scènes met en scène Jacob qui sort de la banque après s’être vu refuser un prêt. Sa petite-amie, Mildred, l’attend, et quand elle apprend que son prêt a été refusée, lui rend sa bague de fiançailles et le quitte.
La deuxième montre Tina et Queenie en train de chanter la chanson d’Ilvermorny, leur ancienne école, devant Newt et Jacob, qui les regardent et tombent amoureux. Les paroles de la chanson ont été écrites par Alison Sudol. Vous pouvez en écouter un bref extrait ci-dessous et un autre ICI. Les paroles connues sont les suivantes :

We stand as one, united
Against the Puritans.
We draw our inspiration
From good witch Morgan
[...]
Why don’t we choo-choo there, Massa-chooo-setts ?
We choo-choo there ! We choo-choo there !

David Yates a assuré que ces deux scènes seraient disponibles dans les bonus du DVD.

- Parmi les autres scènes coupées, on trouve également une scène où Newt apparaissait torse nu, révélant de nombreuses cicatrices.
La scène avec le demiguise, dans le centre commercial devait être plus longue, et montrer plus de prédictions de la créature. On y voyait notamment Newt raconter à Tina l’histoire de la jeune Soudanaise qu’il a essayé de sauver de l’Obscurus, et pendant son récit, la demiguise avait une vision de plusieurs futurs possibles entre Tina et Newt.

JPEG - 236.9 ko


- David Heyman a également révélé une autre scène coupée, à la toute fin du film, dans laquelle on pouvait voir Credence embarquer sur un bateau et quitter New-York.

- À propos du casting de Johnny Depp, David Yates et David Heyman ont expliqué qu’ils ont tourné ses scènes en janvier dernier. L’acteur est venu passer deux jours aux studios de Leavesden, et ils ont été très surpris que l’information n’ait pas filtrée.
Ils décrivent le processus comme très égoïste ; lorsqu’ils ont casté le personnage de Grindelwald, ils étaient à la recherche du meilleur acteur possible, de quelqu’un qui saurait apporter une dimension intéressante au personnage ; ils ont alors décrit Johnny Depp comme un véritable artiste, qui a su créer de nombreux personnages emblématiques. Peu importe pour eux qu’il soit célèbre ou non, ils savaient qu’il était intéressant et capable de faire quelque chose d’amusant et unique. De plus, Grindelwald est un personnage iconique, et il était important pour eux d’avoir un acteur qui pourrait transmettre cette envergure.
David Heyman a ajouté que le casting et le tournage avait eu lieu avant la polémique, et qu’il condamnait toute forme de violence, que c’était un point central des écrits de Rowling, mais qu’actuellement, ils n’avaient pas prévu de cesser leur collaboration avec l’acteur.

- Sur le même sujet, la scénariste a simplement dit être ravie de collaborer avec l’acteur.

- MàJ David Heyman a confirmé qu’il existait bien un vrai Graves (ce dont on pouvait se douter) avant que Grindelwald ne prenne sa place en utilisant du Polynectar d’une façon assez similaire à celle mise en place par Croupton Junior pour prendre la place de Maugrey dans la Coupe de Feu, mais qu’aucune de ces scènes n’avaient été tournées à un moment ou à un autre. Par ailleurs, le réalisateur parle au passé lorsqu’il mentionne le "vrai Graves", laissant entendre qu’il pourrait être mort.
Il a également affirmé qu’actuellement, Colin Farrell n’était pas prévu au casting des suites de la saga, ce que l’acteur avait déjà laissé entendre.

JPEG - 219 ko
JPEG - 100.7 ko
JPEG - 82.1 ko

Sources : Mugglenet 1 - 2- 3 4 ; SnitchSeeker 1 2 3 4 ; The Leaky Cauldron


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :