Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les Crimes de Grindelwald : analyse détaillée de la bande annonce

14 mars 2018

/ !\ Bien qu’aucune de ces informations ne revête encore de caractère officiel, vous vous apprêtez à entrer dans le domaine du divulgâchis (spoiler), réfléchissez-y à deux fois avant de lire le contenu de notre article si vous souhaitez vous préserver intégralement la surprise du scénario des "Crimes de Grindelwald".

La première réaction à chaud étant derrière nous, il est temps de nous pencher en détails sur la bande-annonce de Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald. Nous avons opté pour un découpage par thème afin de mettre les enseignements et théories clés en avant.

C’est parti !

Poudlard

Selon notre sondage Twitter, c’est Poudlard qui a le plus retenu votre attention dans cette bande-annonce. On retrouve le château emblématique et ça a ravi de nombreux fans, mais avez-vous remarqué la disposition des lieux anachronique ? En effet, le Poudlard que nous découvrons est basé sur l’architecture du château observée dans Harry Potter et les reliques de la Mort - Partie 2, avec le viaduc menant vers les collines environnantes, alors qu’il reliait les deux sections du château dans les films précédents. Le château est même différent de celui aperçu sur un exemplaire de la Gazette du Sorcier dans le premier film.

PNG - 2 Mo
PNG - 1.5 Mo
JPEG - 1.6 Mo

On reconnaît également la salle de classe de Défense Contre les Forces du Mal, qui devait donc servir au cours de métamorphose à l’époque. Rien de surprenant en la matière ; après tout il y a de nombreuses salles de classes inutilisées ou désaffectées à Poudlard lorsque Harry y fait ses études. On remarque la présence de nombreux objets “clin d’œil” : le squelette de dragon qui pend au plafond, mais aussi les instruments de Dumbledore visibles dans son bureau de directeur (grande lunette astronomique et sa “pièce-montée” blanche).

JPEG - 1.8 Mo

Ce qui a frappé de nombreux fans, en revanche, ce sont les trois sorciers que l’on voit transplaner dans l’enceinte de Poudlard. Comme l’a souvent répété Hermione, qui semble vraiment être la seule à lire L’Histoire de Poudlard ; c’est totalement impossible. Même Dumbledore se rend à pied à Pré-au-Lard avec Harry afin de transplaner vers la caverne de l’horcruxe. Cette règle a déjà été ignorée dans les films par le passé - Dumbledore prétextant ses privilèges de directeur - mais les personnes qui débarquent ici n’ont pas l’air de pouvoir prétendre à ce titre.
Certains ont suggéré que l’interdiction de transplaner avait été mise en place plus tardivement, par exemple par Dumbledore suite à la défaite de Grindelwald, mais l’auteur s’était déjà exprimée sur le sujet dans un texte de Pottermore : les sortilèges anti-transplanage sont en place “depuis toujours”.

PNG - 1.9 Mo

Pour d’autres, Dumbledore lève déjà l’impossibilité de transplaner à Poudlard dans le tome 6 pour les cours de transplanage. On notera cependant que cette impossibilité n’est levée qu’au sein même de la Grande Salle, pour aller DE Poudlard À Poudlard, et que ça ne permet pas aux élèves de sortir de l’enceinte du château. Ils doivent d’ailleurs se rendre à Pré-au-Lard pour passer leur examen, qui nécessite de transplaner à une distance plus élevée.

Dumbledore

En parlant du loup, le professeur de métamorphose est sans doute le personnage le plus mis en avant dans cette bande-annonce. Interrogé par un groupe de sorciers, probablement liés au Ministère de la Magie, quant aux agissements de Newt qui agirait sous ses ordres. Parmi les sorciers présents, on semble reconnaître Theseus Scamander et Leta Lestrange ; cette dernière quitte la salle de classe de Dumbledore pendant l’interrogatoire.

PNG - 1.7 Mo

On revoit plus tard le professeur dans les rues de Londres, activant son Éteignoir en compagnie de Newt, puis sur les toits de la Cathédrale St Paul au petit matin (7h30) et sur un pont londonien perdu dans le brouillard... toujours en compagnie du magizoologiste. Il semble agir avec lui comme il le fera plus tard avec Harry, faisant reposer la responsabilité de l’affrontement contre “le grand méchant mage noir” sur ses épaules. #Élu... mais pourquoi Newt ? Qu’est-ce qui le destine à cette tâche ?

JPEG - 1.5 Mo
PNG - 1.8 Mo
PNG - 2 Mo

En dehors de la bande-annonce, une nouvelle image promotionnelle a été diffusée sur laquelle Dumbledore n’a plus la baguette aperçue sur la photo de l’ensemble du casting. Cette dernière ressemblait fortement à la baguette de Sureau, en plus lisse, mais le professeur tient ici une baguette d’une toute autre nature, bien plus brute.

JPEG - 1.4 Mo

Newt

Contrairement à ce que certaines photos promotionnelles laissaient imaginer, ce n’est pas Newt qui reçoit la carte postale de Paris, puisqu’il la découvre déchirée dans un appartement non-identifié ; certains fans ont suggéré qu’il s’agissait de celui des sœurs Goldstein à New-York, mais plusieurs éléments de décor ne correspondent pas (papier peint, couleur de cheminée, montants de fenêtres,...).

PNG - 1.9 Mo
PNG - 1.8 Mo
PNG - 625.7 ko

On le voit réunit avec Jacob dans ce qui semble être son appartement, comme indiqué par les créatures en liberté, les nombreux instruments et outils éparpillés un peu partout autour de lui, ainsi que la valise visible sur la table. Certains documents diffusés à l’occasion des #WizardingWednesdays nous avaient révélé son adresse complète à Londres ; on suppose donc qu’il y retrouve Jacob avant de partir ensemble pour Paris, d’où l’enthousiasme du no-maj.

PNG - 1 Mo

Plus tard, on le voit descendre dans des souterrains avec Jacob, puis fuir le Ministère de la magie français en compagnie de Tina. Enfin, il est réuni avec son frère dans un cimetière où ils se battent côte à côte, déchaînant leurs pouvoirs ; reste à savoir s’ils cherchent à protéger quelque chose ou à forcer le passage...

PNG - 960.2 ko
PNG - 609 ko
PNG - 1.7 Mo

Les créatures magiques

Contrairement au premier film de la saga, la première bande-annonce nous laisse voir plusieurs créatures magiques, dont certaines déjà croisées dans le premier volet : on retrouve Pickett, qui semble se précipiter sur quelque chose avant d’être pris de vitesse par Newt ; les veaudelunes, dans ce que nous pensons être l’appartement du magizoologiste ; et les sombrals tirant une calèche.

PNG - 813.1 ko
PNG - 955.2 ko
PNG - 1.2 Mo

On reconnaît aussi, lors d’une brève scène sous-marine, un Kelpy, démon des eaux britanniques, sur le dos duquel se tient Newt. Enfin, deux créatures non-identifiées sont visibles dans l’antre de Newt ; un gros rapace, et ce qui ressemble à un wapiti.

PNG - 582.1 ko

Credence et son arbre « généalogique »

Comme annoncé, Credence est de retour et bien vivant dans la suite de la saga. On le retrouve sur les toits de Paris, en compagnie de Maledictus, femme-serpent du cirque Arcanus, dont il semble être proche (comme le laissait entendre la première photo promotionnelle), au point de lui montrer son Obscurus. On constate d’ailleurs qu’il a appris à maîtriser cette double nature, même s’il se laisse encore facilement emporter par ses émotions, comme le montre la destruction violente d’une des cages du cirque.

PNG - 1.7 Mo
PNG - 450 ko
PNG - 1.7 Mo

Comme nous avons été parmi les premiers à le faire remarquer, il est présent dans une scène où on ne l’attendait pas. En effet, son nom figure sur un mur des égouts de Paris, représentant l’arbre généalogique de la famille Lestrange.

JPEG - 1 Mo

Corvus Lestrange, au centre de cet arbre, aurait été marié deux fois ; une première fois avec une dénommée Laurena Kama, dont le nom est surmonté de l’inscription "épouse 1" ; de cette union serait née Leta Lestrange, fiancée de Theseus Scamander. Une deuxième union avec Clarisse (?) Tremblay (précédée de la mention "épouse 2") aurait donné naissance à Corvus Lestrange Junior, aussi connu sous le nom de Credence Barebone. Ceci ferait de Credence le demi-frère de Leta.

JPEG - 35.7 ko

Adopté par Mary-Lou Barebone, qui ne lui a jamais caché l’identité sorcière de sa mère, Credence, suspecté d’être un cracmol, aurait donc supposément été abandonné par la famille Lestrange, trop attachée à la magie et à la pureté de leur lignée pour le considérer comme l’un des leurs.

On note la représentation symbolique des visages des différents personnages et de leur métissage ; les visages de Corvus Sr, Clarisse, et Corvus Jr/Credence sont de couleur claire, tandis que celui de Laurena est noir, et celui de Leta moitié blanc moitié noir, ce qui semble correspondre à la carnation des acteurs.
Le nom "Kama" revient dans le casting du film, avec le personnage de Yusuf, incarné par l’acteur français William Nadylam ; cette branche de la famille aurait donc une origine française et un rôle important à jouer dans la quête d’identité de Credence. Le sorcier qui se tient devant l’inscription pourrait d’ailleurs bien être Yusuf.
L’orthographe du prénom "Laurena" et les mentions "épouse 1 & 2" en français dans le texte, confirment d’ailleurs une origine francophone.

Le cirque Arcanus

JPEG - 301.2 ko

On connaissait déjà le rôle prépondérant du cirque magique dans ce second volet ; il apparaît à plusieurs reprises dans cette bande-annonce. Elle permet de confirmer qu’il s’agit bien du cirque Arcanus, qui prend ses quartiers à Paris, et que le personnage de Claudia Kim, Maledictus, est bien la femme-serpent des affiches. On découvre aussi sur les enseignes publicitaires une créature appelée "Oni", inspirée du folklore japonais... et surtout, Tina qui se rend dans le chapiteau.
A l’intérieur du chapiteau, on aperçoit Ysuf Kama, mentionné plus haut, et Credence détruisant une cage remplie de ce qui ressemble à des bébés dragons.

JPEG - 1.9 Mo
PNG - 1.2 Mo
PNG - 1.7 Mo

Paris et le monde magique français

Dans la version IMAX de la bande-annonce, un plan supplémentaire situe Queenie à proximité de la Porte Saint-Denis. Plus tard, on la retrouve à l’intérieur d’un bâtiment dont l’architecture rappelle fortement le Grand Palais, et qui est sans nul doute le Ministère de la Magie français.

PNG - 1.3 Mo
PNG - 1.6 Mo
PNG - 1.8 Mo

Sa coupole en verre laisse apparaître les noms et silhouettes de nombreuses créatures magiques, et on regrette déjà qu’ils n’aient pas embauché un francophone pour une petite relecture ! En effet, les noms des créatures magiques sont tantôt présentées avec un déterminant, tantôt sans ("Le niffleur", "le murlap", mais "dragon" ou "hippocampe") ; "centaure" est orthographié sans "e" (à l’anglaise donc) ; et le "streeler" n’a pas droit à sa traduction française ("Musard" dans Vie et habitat des animaux fantastiques).

JPEG - 1.8 Mo

On voit également un bout de tour Eiffel lors de la scène avec Maledictus et Credence sur le toit, et un immeuble parisien est détruit par une puissance magique qui rappelle les dégâts causés par l’Obscurus à New-York. On distingue une silhouette au milieu des décombres, qui rappelle fortement Graves : s’agit-il du véritable Graves, ou Grindelwald a-t-il une nouvelle fois pris l’apparence de l’auror américain pour renouer avec Credence ? [1]

PNG - 2 Mo

Queenie, Tina, Leta et les autres

Nous avons déjà mentionné Jacob et Credence, mais d’autres personnages secondaires font leur grand retour ! Tina apparaît à plusieurs reprises, souvent seule, semblant mener l’enquête. On remarque la présence d’une statue étrange derrière elle capable de se mouvoir.

PNG - 1.1 Mo

Queenie apparaît peu, mais le choix de faire coïncider les plans la mettant en avant et la phrase "Tu vas devoir choisir ton camp", dans la version IMAX du trailer, ne semble pas anodin. Elle fait écho à la théorie selon laquelle Queenie rejoindrait les rangs des partisans de Grindelwald.

Il semblerait que Leta soit à Poudlard pour interroger Dumbledore, mais elle apparaît également lors d’une soirée mondaine captivée par une mystérieuse danseuse.

PNG - 686 ko
PNG - 1.6 Mo
PNG - 1.8 Mo

Pour conclure, trois personnes non-identifiées se retrouvent au sommet des falaises britanniques des Seven Sisters (Sussex, côte de la Manche), suggérant des voyages plus nombreux pour ce deuxième volet. [2]

PNG - 1.2 Mo

Grindelwald

Non, nous n’avons pas oublié le grand méchant de l’histoire ! Grindelwald apparaît brièvement deux fois dans cette bande-annonce ; lors de son évasion du MACUSA, puis devant une large assemblée de sorciers et sorcières. Il a alors retrouvé des vêtements moins rapiécés, une coupe de cheveux plus structurée et sa baguette. A ses côtés, Vinda Rosier tient une sphère à laquelle Pottermore prête une attention toute particulière, tissant un parallèle avec les prophéties ; les suppositions de Pottermore sont souvent établies pour mettre les fans sur une piste, ce qui nous laisse croire que l’équipe va à nouveau avoir recours à une intrigue rappelant la saga Harry Potter.

PNG - 752.4 ko

Autre détail intriguant, lors de son évasion du MACUSA en calèche, Grindelwald semble être tenu en respect par deux baguettes pointées sur lui. Pourquoi des sorciers venus le libérer se méfieraient-ils du mage noir ? Peut-être parce qu’ils ne sont pas ses alliés, mais qu’ils cherchent à lui rendre sa liberté dans un but personnel (déstabilisation d’un gouvernement) ou en échange d’un service.

PNG - 834.3 ko
PNG - 976.4 ko
PNG - 1.4 Mo
JPEG - 53.2 ko

Et vous, quels détails aviez-vous repérés et quelles théories vous semblent cohérentes ?

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !



[1Rappelons que Credence n’était plus présent au moment où la véritable identité du sorcier a été révélée.

[2C’est d’ailleurs là que les films ont situé la coupe du monde de Quidditch dans Harry Potter et la coupe de feu.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :