Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le casting des Animaux Fantastiques nous en apprend plus sur l’intrigue !

28 décembre 2017

/ !\ Bien qu’aucune de ces informations ne revête encore de caractère officiel, vous vous apprêtez à entrer dans le domaine du divulgâchis (spoiler), réfléchissez-y à deux fois avant de lire le contenu de notre article si vous souhaitez vous préserver intégralement la surprise du scénario des "Crimes de Grindelwald".

JPEG - 142.4 ko

Il y a quelques jours, le site anglophone The Leaky Cauldron a mis la main sur une liste de casting "officielle", mais non confirmée, qui révèle les personnages impliqués dans la suite des Animaux Fantastiques. On y retrouve Ariana Dumbledore, des Langues de Plomb, des fanatiques de Grindelwald, et plus encore. A partir de cette liste, Leaky tente de dévoiler quelques ficelles de l’intrigue des Crimes de Grindelwald.

Les services secrets du MACUSA

Commençons par un rôle décrit comme "officier de police new-yorkais/officier militaire des Etats-Unis/Mage à gages". Il s’agirait d’un auror d’élite américain, probablement surentraîné, employé par le MACUSA, dont la couverture publique est agent de police ou militaire. On peut supposer que la présidente Seraphina Picquery souhaite tant voir Grindelwald placé à nouveau sous les barreaux qu’elle mobilise pour cette mission les services secrets magiques. Si ce sorcier possède les attributs d’un tueur à gages, il pourrait s’agir d’une mission secrète, qui aurait pour objet la neutralisation de Grindelwald, "mort ou vif".

Une "version parisienne" de la présidente du MACUSA Seraphina Picquery.

Nous avons vu dans le premier film que Picquery est très précautionneuse quant à la protection des No-Maj en Amérique. Elle prend la question suffisamment au sérieux pour envoyer un sorcier sur une mission transcontinentale, et peut-être pour faire le déplacement elle-même jusqu’à Paris.

JPEG - 114.2 ko

Carmen Ejogo, interprète de Picquery s’est entretenue avec Collider sur l’importance de son personnage dans le film à venir, et a révélé dans cette interview :
"Dans celui-ci, peut-être n’y aura-t-il pas beaucoup de Seraphina, mais Seraphina est la présidente du MACUSA, donc dès que l’intrigue retournera aux États-Unis, j’imagine qu’on la reverrait. Pour l’essentiel, la suite se déroule à Paris, donc on rencontre une version parisienne de Seraphina".

Ainsi que nous pouvions l’attendre, la présidente sera donc moins présente dans ce film. On peut cependant envisager qu’elle fasse un voyage diplomatique pour ouvrir la voie à son agent secret ou livrer aux autorités magiques françaises ses informations sur Grindelwald. Deux façons, dès lors, d’interpréter la "version française" de Seraphina : il pourrait s’agir de Seraphina habillée à la mode parisienne avant de rencontrer les représentants français, ou du ministre de la magie parisien. On sait dans tous les cas que les aurors français seront amenés à combattre Grindelwald à leur tour, la liste de casting mentionnant un "auror français/ Mage à gages/Agent antiterroriste". Les premières images du film montrent d’ailleurs les personnages dans une rue de Paris, et les égouts de la ville, ainsi que Newt tenant une carte postale de la ville.

JPEG - 78 ko
JPEG - 86.6 ko
PNG - 1.2 Mo

On retrouve par la suite dans la liste de casting un "agent antiterroriste/agent du Département des Mystères". Cette information nous laisse à penser que le Ministère de la Magie anglais a été appelé à coopérer, impliquant certains de ses agents dans la traque. Nous sommes curieux de découvrir quels nouveaux secrets les Langues-de-Plomb tenteront de tenir cachés pendant le film. Des Obscurials séquestrés ? Un rapport avec la Pierre Philosopale ?

Quelques indices sur l’avènement de Grindelwald : des fanatiques, des cirques, et une violence sans précédent pour la saga

JPEG - 604.2 ko

La récurrence de la mention "agent antiterroriste" nous livre là encore de précieuses informations. On imagine bien Grindelwald, en effet, avoir recours à des coups marquants de terrorisme pour accomplir ses objectifs au nom du "Plus Grand Bien".
Dans cette optique, le terrorisme serait un moyen pour révéler l’existence de la communauté magique, et forcer le déclenchement d’une guerre que les sorciers, "supérieurs", ne pourraient que gagner. La réalisation de crimes atroces, qui marquent les esprits et que personne ne parviendrait à dissimuler, serait une façon optimale d’initier ces tensions.

On retrouve ensuite dans la liste des "soutiens" et "fanatiques" de Grindelwald, dont on imagine qu’ils seraient eux aussi capables de perpétrer des attentats au nom de Grindelwald. Les soutiens à Grindelwald sont en effet très nombreux, et plusieurs noms familiers y figure - Travers, Rosier, Carrow, pour ne citer qu’eux.

PNG - 1.2 Mo

Il y a cependant une autre possibilité. La liste fait mention de "membres d’un culte", de "nouveaux membres de Salem", et de "Prêtre", ce qui tend à nous faire penser que les moldus anti-sorciers ont également étendu leur combat en Europe. Peut-être sont-ce eux qui en viennent aux moyens extrêmes pour lutter contre les sorciers. Peut-être enfin, leur cause est-elle instrumentalisée par Grindelwald pour parvenir à ses propres fins. Le mage noir n’aurait aucun mal à leur fournir des informations fiables sur les emplacements des communautés sorcières. Certains de ses fidèles pourraient même avoir infiltré leurs rangs pour renforcer son contrôle sur le culte.

Que ses hommes soient impliqués directement ou indirectement dans les attaques, il fait assez peu de doutes que c’est bien Grindelwald qui tire le ficelles. La fiche de casting va jusqu’à nous renseigner sur les cibles des attaques : "Public d’un cirque/victime d’une attaque terroriste" ; "citoyen britannique/victime d’une attaque" ; "citoyen londonien/victime d’une attaque" ; "passant parisien/victime d’une attaque terroriste", ou encore "danseuse/prostituée parisienne/victime d’une attaque".

JPEG - 24.7 ko

On s’aperçoit à la lecture de cette liste de la variété et de l’étendue des attaques chapeautées par Grindelwald, qui n’épargnent personne. On doit également s’attendre à des actions extrêmement violentes, justifiant le recrutement de "patient d’hôpital", "femme qui crie", "membres d’une foule qui crie", "fille morte", "garçon mort", "homme blessé", "enfant défiguré", "fossoyeur" et "personne pleurant auprès d’une tombe". Ce film dévoilera l’une des pages les plus sombres de l’histoire sorcière - sans doute pire encore que les agissements de Voldemort.

Au-delà de son combat politique, il faut s’attendre à ce que l’exploration du personnage de Grindelwald nous révèle le pire des pratiques sorcières en matière de domination et de soumission. En particulier, "maquereaux", "prostituées" et "esclaves sexuels" figurent en nombre au casting. Dans une société où les "monstres", pour paraphraser Pétunia Dursley, sont portés aux marges de la société, et les femmes opprimées jugées "sans aucune valeur", la vie de cirque et la prostitution offrent un précieux anonymat. Grindelwald, défenseur des sorciers, aura probablement à cœur de faire de ces rejetés ses soutiens. L’une des premières théories sur ce nouveau film faisait d’ailleurs état de l’importance d’un cirque, qui se trouvait à New-York au moment du premier film, et l’actrice Claudia Kim, son attraction vedette, figure en bonne place sur l’affiche.

JPEG - 301.2 ko

Un petit extra sur Grindelwald avant de passer à la suite : des Inferi sont mentionnés au casting ! On doit donc s’attendre à ce que Grindelwald expérimente diverses façons de jouer avec la vie et la mort, et c’est probablement dans ce contexte qu’il sera amené à interagir (reste à déterminer comment) avec l’inventeur de la pierre philosophale...

Ariana Dumbledore

JPEG - 23.7 ko

Si le premier film a commencé à explorer l’univers des Obscurial, le retour de Credence dans le deuxième film, entre autres, nous indique que ce fil de l’intrigue n’est pas encore épuisé. À la lumière de ce qu’il aura découvert au contact de Credence, il est probable que Grindelwald réexamine des éléments de son passé, notamment l’histoire de la famille de son ami Albus Dumbledore.
À noter, à ce sujet ; que le casting inclut :"Gellert Grindelwald jeune", "Albus Dumbledore jeune" et "Ariana Dumbledore". Les Crimes de Grindelwald devrait donc inclure un flashback, et explorer enfin les pouvoirs étranges d’Ariana et la nuit qui hantera Dumbledore toute sa vie.

Article traduit de l’anglais, à lire en version originale ici. Merci Leaky !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :