Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

J.K. Rowling : "la relation Flitwick-Chourave est canon" [Poisson d’avril]

1er avril 2018

C’est sur son compte Twitter que J.K. Rowling s’est exprimée, ce 31 mars, pour révéler une information qui en fera sans doute grincer des dents plus d’un :

PNG - 90.6 ko

"J’ai toujours pensé qu’il se passait quelque chose entre Flitwick et Chourave. Cette information n’a pas atterrie dans les éditions anniversaire des 20 ans par hasard."

"Mais de quoi s’agit-il encore ?" se demandent peut-être certains.
Souvenez-vous : en juin 2017, Bloomsbury publiait les éditions de Harry Potter à l’école des sorciers, aux couleurs des maisons de Poudlard pour les 20 ans de la saga.
Chaque édition proposait des petits textes complémentaires sur le fondateur, le fantôme, le directeur de chaque maison, et plusieurs illustrations.
Parmi les informations disponibles dans les éditions Serdaigle et Poufsouffle, on découvrait entre autre que : "Le Professeur Flitwick et le professeur Chourave ont entretenu une relation amoureuse. Ils se sont finalement séparés mais demeurent amis.”
Une information jusqu’alors inconnue, qui avait été interprétée comme seule nouvelle information canon présente dans cette nouvelle édition.

Puis, quelques mois plus tard, un site de fans avait fait remarquer que cette information provenait en réalité d’un tweet parodique de J.K. Rowling, publié sur le site humoristique CollegeHumor, et n’avait donc rien de canon. L’éditeur Bloomsbury avait d’ailleurs reconnu leur erreur, et affirmé que les rééditions seraient corrigées.

PNG - 128.4 ko

Le fait que J.K. Rowling s’exprime sur ce sujet à ce stade, des mois après que l’origine parodique de l’information a été signalée, est plus que surprenant ; n’a-t-elle pas eu vent du problème plus tôt de la part de ses agents et éditeurs ? Ou s’est-elle donnée le temps de la réflexion pour déterminer si oui ou non, cette information pouvait être oui ou non considérée comme canon ?
La formulation "[l’information] n’a pas atterrie dans les éditions anniversaire des 20 ans par hasard" soulève de nombreuses questions ; laisse-t-elle entendre qu’elle est à l’origine de cette anecdote ? Mais pourquoi alors Bloomsbury aurait-il admis qu’ils se sont laissés tromper par les faux tweets ?
Essaye-t-elle de rattraper l’erreur, de donner l’impression qu’elle a encore le contrôle total de ce qui est publié en son nom ?

JPEG - 355.9 ko
Par Quenotos

À l’heure où la nouvelle marque "Wizarding World" se débarrasse du nom de sa créatrice, il ne serait pas étonnant que Rowling cherche à garder une certaine autorité sur ses œuvres écrites, qui arborent encore son nom en couverture, et se placer comme seule décisionnaire du contenu de ses livres, faute de pouvoir et vouloir garder le contrôle sur le reste de son univers étendu.

Cette prise de position de Rowling ne fera sans doute que renforcer les interminables débats sur le canon au sein du fandom. Quelle que soit la raison qui ait poussée Rowling à valider cette information et à laisser entendre qu’il n’y avait pas eu d’erreur, l’origine parodique de l’information initialement publiée est indéniable, notamment dans sa formulation, strictement identique dans le faux tweet et dans le livre.

Si aujourd’hui, l’auteur se laisse ainsi influencer par l’imaginaire des fans pour façonner et étendre son univers, ses déclarations peuvent-elles encore être considérées comme plus importantes que les théories et headcanons des fans ?
Pour certains, cette déclaration sera sans doute celle qui pourrait les faire basculer en faveur du concept de la mort de l’auteur.

Merci Portus

Cet article était un poisson d’avril, organisé avec la complicité des sites Portus et Mugglenet ! Merci à eux de s’être joints à nous !

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :