Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Aperçu du jeu LEGO Harry Potter années 1-4

8 avril 2010

Touffy et Pruneau ont pu assister en avant-première à la présentation du nouveau jeu Lego Harry Potter.

JPEG - 1.2 Mo

Ce n’est pas le premier jeu vidéo Harry Potter : des jeux sont déjà sortis en même temps que chacun des films. Mais le jeu vidéo Lego (années 1 à 4, réunies en un seul jeu) réussit là où les quatre premiers jeux avaient pêché : la magie est réellement omniprésente. Les multiples possibilités d’interaction avec l’environnement et les secrets éparpillés tout au long du jeu sont un ingrédient de la série LEGO qui rejoint très naturellement l’ambiance des livres.

LEGO Harry Potter encourage le joueur à explorer l’univers et récompense ses efforts par des animations sympathiques, parfois des références à des éléments obscurs du livre que nos lecteurs en particulier apprécieront, et parfois par des gadgets inutiles mais indispensables. Ainsi, il est possible de récupérer dans divers objets de la cour de Poudlard des éléments permettant de construire et d’utiliser temporairement… un pogo stick. Haha. Non, je ne vous dirai pas comment faire.

Ce type d’interaction est bien sûr également utilisé pour résoudre des puzzles obligatoires à la progression du jeu. Le mobilier magique, les personnages dans les tableaux, les créatures — il faudra les mettre à contribution avec les sorts adaptés.

D’ailleurs, les sorts et autres capacités spéciales dépendent des personnages choisis. Le jeu en mode « histoire » permettra de contrôler les protagonistes qui sont vraiment là dans chaque scène. Mais une fois le niveau terminé, on pourra y revenir en mode « jeu libre » avec deux ou trois des cent quarante personnages différents rencontrés durant les 4 années du jeu, afin d’accéder à des endroits normalement inaccessibles et de tester des interactions supplémentaires. Ou juste pour le plaisir de contrôler Ginny.

En parlant de plusieurs personnages, le multijoueur est bien sûr au rendez-vous, y compris à deux sur la même console ou PC comme dans les précédents jeux LEGO. En outre, LEGO Harry Potter innove avec un système très intuitif, qui donne à chaque joueur la liberté de mouvement d’un écran séparé mais affiche cette séparation en fonction de la position relative des deux personnages.

Le chef de production, que nous avons interviewé, nous assure que toute l’histoire des tomes 1 à 4 est représentée dans le jeu. Bien sûr, les scènes de dialogues et d’interaction entre les personnages, privilégiées par les films, sont ici réduites à des interludes de quelques minutes voire secondes, pleins d’humour, tandis que l’aventure se taille la part du griffon.

Outre les sorts (qu’il faudra apprendre au fur et à mesure pour les personnages principaux) qu’on pourra lancer avec la plupart des sorciers, on pourra notamment envoyer Croûtard dans de petits interstices inacessibles aux humains, creuser le sol avec Crockdur, utiliser l’arbalète de Hagrid, et voler sur un balai (mais attention, tout le monde n’a pas le Quidditch dans le sang : si Hermione monte sur un balai, l’accident est assuré !).

Autre innovation de ce jeu LEGO par rapport aux précédents, on pourra à certains moments construire librement avec les briques LEGO (le reste du temps, la manipulation des briques est définie à l’avance et se déroule toute seule dès qu’on lance le bon sort, généralement un Wingardium Leviosa). Il y aura même un lieu réservé à la construction libre. Reste à savoir si l’expérience de construire avec une manette interposée ne sera pas frustrante et beaucoup plus lente qu’avec de vrais briques entre les mains, sans procurer la même satisfaction visuelle que les animations prédéfinies.

Le jeu définitif sortira en juin sur PC, Wii, Xbox 360 et PS3. Il contient une vaste reconstitution de Poudlard, et 4 années d’aventures et de petites pièces LEGO à ramasser.

À ne pas confondre avec le jeu DS, en 2D, que nous avons pu tester très brièvement. Il ne possède hélas aucune des grande qualités du titre original. Les jolies animations quand on résout un puzzle, l’ambiance de Poudlard et les scènes de l’histoire n’y sont pas. Vraiment, on n’en voit pas l’intérêt.

Quelques images du jeu sont présentées ci-dessous (cliquer pour agrandir). Retrouvez également sur notre chaîne YouTube :
- l’introduction, avec Harry à Privet Drive
- un exemple de gameplay : Harry et Hagrid sur le Chemin de Traverse
- une présentation du jeu par les créateurs

Commentaires


Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :