Joyeux anniversaire D-Diggle !

C'est loin d'être la première fois que j'ai l'occasion de dire tout le bien que je pense de D-Diggle. Mais plus les années passent et plus la liste de choses à dire s'allonge.

La première fois que j'ai rencontré D-Diggle en vrai, je n'avais franchement aucune idée de ce qu'il faisait sur la Gazette. On l'appelait le "Grand Manitou", il s'occupait d'un certain nombre de questions techniques auxquelles je ne comprenais rien, et c'est tout ce que je savais sur lui. Deux heures plus tard, j'étais époustouflé par sa culture et sa capacité à discuter, débattre et narrer sur tous les sujets imaginables, mais je ne savais toujours pas ce qu'il faisait pour la Gazette. Par contre, je savais ce qu'il voulait faire. La liste des projets n'en finissait pas.

Et au fil des années, j'ai vu nombre de ces projets se réaliser, et je l'ai surtout vu en inventer un nouveau tous les mois : Coupe du Monde de Quidditch, Blog, Marathon Harry Potter, Annonces Gazette, Dépression post-tome 7, Potterfictions et tout le reste : la plupart ont été conçus par D-Diggle, les autres proposés par quelqu'un d'autre puis portés à bras portant par notre Grand Manitou. Et le meilleur est que d'autres projets, certainement complètement déments, sont en cours. C'est un peu comme un volcan : on ne sait pas quand ça va exploser (la Coupe du Monde de Quidditch a pris quatre ans). Mais quand ça explose, on s'en souvient.

Sans D-Diggle, la Gazette existerait peut-être tout de même, comme une ombre de ce qu'elle est devenue. Mais aujourd'hui, alors qu'il fête ses 23 ans (un excellent âge, soit dit en passant), je peux vous dire ce que D-Diggle fait pour la Gazette :

Il lui donne une âme.

Joyeux anniversaire !

Haut de page