Une différence de taille

Lorsqu'un de mes amis part à l'étranger, j'ai systématiquement droit à un livre Harry Potter venant du pays en question, même si je ne comprends rien à la langue. Ce qui est tout de même intéressant : ci-dessous, le tome 3 en thaï, au moment où Hagrid écrit à Hermione pour lui dire que Buckbeak a été condamné à mort. On voit les larmes sur la lettre...

Harry Potter en thaï

En allant au Canada, j'étais donc curieux de voir leurs éditions de Harry Potter, mais j'ai été déçu : la version francophone est l'édition Gallimard ; la version anglophone est comme l'édition Bloomsbury (Royaume-Uni), avec juste le nom de l'éditeur canadien Raincoast en plus. La seule différence semblait être que l'édition canadienne utilise plus de papier recyclé.

Et puis je suis tombé sur la version brochée (avec une couverture en papier, pas en carton), et là, différence de taille. Ou plutôt, d'épaisseur.

Harry Potter 1, différentes éditions

À gauche, la version anglaise ; à droite, la version canadienne. Elles ont exactement la même pagination, la seule différence est dans le papier utilisé. Résultat : la version canadienne est 45% plus fine que son équivalent anglais. Alors j'ai acheté les six, ils tiendront plus facilement dans ma poche.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.gazette-du-sorcier.com/blog/?trackback/12

Haut de page