Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Animaux fantastiques 3 au Brésil : silence ça pousse à Leavesden !

1er avril 2019

JPEG - 6.2 ko

Bertholletia, Hymenolobium ou encore Stychnos. Ces noms ne vous rappellent aucune créature magique croisée dans le vaste bestiaire de la saga Harry Potter ? C’est bien normal. Il s’agit en réalité d’espèces rares de plantes, que l’on peut notamment trouver dans la forêt Amazonienne, et, depuis peu, en Angleterre.

Il ne s’agit pas d’un mystérieux trafic orchestré par la professeure Chourave mais de l’une des principales raisons pour lesquelles le tournage des Animaux fantastiques 3 a été repoussé par les Studios Warner Bros : créer une véritable forêt amazonienne pour les besoins du tournage.

Un récit entre l’Allemagne et le Brésil

Selon les déclarations de Stuart Craig, le chef décorateur, et Dan Fogler, l’acteur qui incarne Jacob Kowalski, le prochain film de la saga devrait en partie se dérouler en Allemagne, mais également au Brésil. Deux pays aux ambiances et paysages radicalement différents, que l’équipe du film va devoir reconstituer de toutes pièces.

Ce n’est en effet plus un secret pour personne, la majorité des décors visibles dans les films des sagas Harry Potter et Les Animaux fantastiques n’existent pas réellement. Du ministère de la magie français aux rues de New-York, ils sont conçus et créés au sein des studios de Leavesden, à quelques mètres du Studio Tour Harry Potter !

Un travail titanesque

PNG - 1.2 Mo
Capture d’écran du site WB Studios Leavesden

Donner ainsi vie en studio à la luxuriante et abondante forêt amazonienne est un défi de taille. Depuis quelques semaines, on voit arriver sur le site du tournage de nombreux camions, dont sont déchargées des caisses débordantes de fleurs et plantes exotiques. Elles sont ensuite minutieusement installées sur le plateau L, le plus grand studio du complexe, avec pas moins de 4496 mètres carrés exploitables.

On imagine sans mal le colossal travail qui attend alors les équipes techniques, qui vont devoir charrier d’énormes quantités de terre, feuilles et plantes, pour créer peu à peu cette jungle.

Un souhait accru de réalisme

JPEG - 27.4 ko

Dans une interview bonus, disponible sur l’édition Blu-ray du film Les Animaux fantastiques - Les crimes de Grindelwald, Stuart Craig évoquait avoir effectué plusieurs voyage au Brésil, "à la découverte des essences et plantes typiques du pays" et pour "préparer la suite de l’histoire". Ces déclarations font directement écho à ce projet, que l’on pourra découvrir en 2021 à l’écran.

Ce souhait de réalisme dans les décors se retrouve depuis le début de la saga Les Animaux fantastiques, on peut notamment citer l’énorme travail réalisé sur les lieux magiques parisiens, mais prend aujourd’hui une toute autre envergure.

Après le succès en demi-teinte des Crimes de Grindelwald, on est en droit de se demander si une jolie folie est bien nécessaire. On a en tout cas hâte de découvrir Norbert parcourir cette forêt, et y rencontrer de nouvelles créatures !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :