Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Pour votre santé, le retourneur de temps est déconseillé

8 juillet 2019

JPEG - 240 ko

Qui ne s’est jamais dit “j’aimerais bien avoir un retourneur de temps” ? Pouvoir bénéficier de quelques heures supplémentaires dans la journée pour pouvoir accomplir ses tâches quotidiennes, ou pouvoir procrastiner un peu plus longtemps que prévu... Même si le retourneur de temps ne permet pas de changer le cours des événements, c’est un outil qu’on imagine fort utile dans notre culture débridée, où tout doit être fait vite et bien.

On s’imagine pouvoir, grâce à ce retourneur de temps, finir d’accomplir toutes nos missions professionnelles ou nos devoirs en un rien de temps, et pouvoir ainsi consacrer 10 fois plus de temps à nos loisirs : lecture, musique, grande balade, voyages, binge watching... et sans doute serait-ce le cas. Mais cette hyper-activité a un coût qui finirait par tous nous mener au burn-out.

Hermione, à la fin de Harry Potter et le Prisonnier d’Azkaban, montre tous les signes d’épuisement chronique. Elle est tellement stressée qu’elle s’effondre : sa voix monte dans les aigus et se fait de plus en plus facilement hystérique ; elle oublie de se rendre en cours de Sortilèges, ne supporte plus les cours de divination ; elle fond en larmes à plusieurs reprises chez Hagrid ; et s’endort régulièrement devant une pile de devoir dans la salle commune.

Le retourneur de temps a eu un impact non-négligeable sur sa santé sur le long terme ; à force de remonter le temps encore et encore, les journées s’allongent. Revenir en arrière pour pouvoir faire une sieste ? Pourquoi pas, mais ça implique de revenir encore en arrière pour pouvoir accomplir encore de nouvelle tâche avec ce repos nouvellement acquis.

Qui plus est, à force de revenir en arrière encore et encore, les heures s’accumulent et le vieillissement s’accélère. En un an, une personne qui reviendrait en arrière 3 heures chaque jour finirait par vieillir d’un mois et demi de plus qu’en temps normal. Il suffirait de 8 ans, à ce rythme, pour avoir vieilli d’une année en plus. Et, soyons honnêtes, on l’utiliserait bien plus de trois heures par jour.

GIF - 1.9 Mo

Quand vient le moment où un retourneur de temps nous serait, en apparence, utile, il est peut-être temps de lâcher prise et, comme Ron le dit "de revoir ses priorités". Plus facile à dire qu’à faire, certes, mais quelques heures de rab’ ne nous permettront pas d’être mieux organisé, de mieux prioriser les tâches ; elles ne feront qu’alourdir nos journées déjà bien remplies.

En cherchant à en faire trop, Hermione n’est plus capable de tout gérer. Elle finit par l’accepter, rendre son retourneur de temps et réduire son horaire. Comme elle, cherchons plutôt à (re)trouver un rythme de vie équilibré qui nous laisse du temps pour recharger nos batteries sans artifice. Il en va de notre santé.

Inspiré par un article de Mugglenet

PS :

On vous propose quand même de fabriquer votre propre Retourneur de Temps, efficacité non-garantie, mais c’est tant mieux !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :