Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

PotterMania : Voldy’s back ! - l’avis de la rédac’ !

11 février 2020

Après le succès de son premier spectacle Potter Mania : la parodie musicale que nous avions eu la chance de découvrir à Paris en février 2017, la troupe belge amateur nous dévoile la seconde partie, Potter Mania : Voldy’s back !. Toujours mise en scène par François Marotta, la rédaction a fait le déplacement jusqu’à Bruxelles pour assister à ces 3 nouvelles heures de pur bonheur.

La pièce

La première partie du spectacle était centrée sur les 4 premières années de Harry à Poudlard, il était donc logique de continuer le travail à partir du retour de Voldemort dans le cimetière. La pièce, construite sous forme de flash-back, utilise la discussion entre Dumbledore et Harry dans le King’s Cross blanc pour revenir sur les plus grands moments des 3 derniers tomes.

Bien qu’elle soit basée sur une période plus sombre de l’univers, la pièce ne se détache pas de son approche parodique, et on arrive à rire de tout... même de la mort de Dobby. Ce qui n’était pas une mince affaire !

L’humour

JPEG - 1.9 Mo

On rigole de tout, sur tout, et avec tout le monde, et c’est sans doute ça la vraie magie de la pièce. On a rien perdu à la qualité d’écriture de la première partie, et les 3h passent dans un enchaînement de fou rires. La mort de Dobby restera vraiment dans ma mémoire, Marco Giacaterini qui l’interprète, parmi tant d’autres rôles, est réellement formidable... mais on en reparlera certainement plus loin dans cet article. Les références à l’actualité sont une nouvelle fois de mise, avec les blagues sur la mort de Jacques Chirac, qui ont fait mouche (une petite voix m’indique qu’elles portaient sur la mort de Johnny lors des premières représentations du spectacle un an plus tôt).
Le seul petit bémol à mes yeux est la multiplication des blagues sur la laideur et le physique d’Hermione, qui n’étaient pas spécialement nécessaires.

Guizmo

Rire et faire rire pendant 3h en parlant de la saga Harry Potter est un tour de force, magiquement réalisé par la troupe de Potter Mania. D’autant plus en s’attaquant aux trois derniers tomes, beaucoup plus sombres dans leur propos et prêtant moins, de prime abord à l’humour. Un vrai régal, qui parle aussi bien aux fans absolus du monde magique qu’aux moldus.
Bdragon

La structure de la pièce

C’est un point qui avait pu être critiqué lors de la première partie, avec une différenciation trop ténue entre les moments de flash-back et les héros qui racontaient l’histoire, uniquement soutenue par un jeu de lumière. C’est une chose réglée à présent, puisque les scènes aux côtés de Dumbledore dans King’s Cross possèdent leur propre décor et qu’il n’est plus question de pouvoir s’y tromper.
L’écriture de scènes clés pour résumer ces trois énormes tomes est une nouvelle fois une énorme réussite !

Guizmo

En gardant un élément central, les échanges entre Harry et Dumbledore, autour duquel s’articule le récit et les différentes scènes, cette deuxième partie "perd" moins le spectateur en créant une continuité plus marquée dans son récit. On sent une envie de travailler les enchaînements entre les différents tableaux et d’accompagner un maximum le spectateur dans le déroulement du récit. Cela permet, je pense, à des gens moins familiers de l’univers ou de l’histoire, de la suivre sans le moindre problème.
Bdragon

Les influences

On sent vraiment que François Marotta, en écrivant cette deuxième partie, a décidé de prendre de la distance par rapport à l’oeuvre de StarKids, dont l’ombre planait sur la première partie, et c’est un bonheur de découvrir sa version de l’histoire, avec un point de vue francophone et belge qui fonctionne très bien.
Bdragon

Les décors

Un point qui n’avait pas du tout été abordé lors de notre précédente critique puisqu’ils étaient peu nombreux et minimalistes... nous voilà plongé dans un tout autre univers cette fois-ci ! Des décors différents pour chaque scène, qui participent également à l’humour de la pièce, notamment avec les portraits dans le bureau de Dumbledore. C’était une vraie amélioration, et pourtant on ne l’attendait pas, donc que demander de plus pour la prochaine fois ? (Parce qu’il y aura une prochaine fois hein, on n’attend que ça !)
Guizmo

Pour une troupe amateur, la qualité des décors et leur gestion est à noter. Il n’y en a jamais trop peu ou pas assez, et leur utilisation est bien réfléchie pour participer à la scénographie. Tout en gardant toujours sur scènes des fondamentaux, comme les estrades, chaque scène développe son univers et apporte son atmosphère. Mention spéciale aux tableaux du bureau de Dumbledore,
Bdragon

La fin de la pièce

Comment ne pas être ému par cette fin qui résume tout, qui exprime tout, qui condense tout. Une fin touchante, puisqu’elle parle de notre relation à la saga, et de ce que le fandom a su créer au-delà de l’oeuvre de JK Rowling. Potter Mania est une troupe bourrée de talents, mais ils nous rappellent avec ce final qu’ils sont une troupe de fans avant tout.
Guizmo

J’ai été très émue par cette fin qui rend hommage à la saga et surtout à ce qu’elle a apporté aux fans. PotterMania a su trouver les bons mots pour traduire les sentiments des Potterheads. Merci !
Leely

Très belle fin, magnifiquement interprétée, qui prête autant à la joie qu’à la nostalgie, celle de tout ce que nous a apporté la saga Harry Potter.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

Après le spectacle

Une nouvelle fois, les acteurs ont joué le jeu de la rencontre avec le public. Séance photo, discussions et retours critiques, en plus d’être excellents sur scène la troupe est particulièrement sympathique dans "la vraie vie". Un grand merci à François, débordé et sollicité de toutes parts, d’avoir pris le temps de discuter avec nous.
Guizmo

On sent qu’une vraie relation de famille unit cette troupe, qui ne se sépare pas après le spectacle mais vient passer du temps avec le public pour faire perdurer la magie du moment.
Bdragon

Les personnages principaux

JPEG - 1.8 Mo

Harry - Rémy Scrève

Rémy fait une nouvelle fois une super performance en incarnant le personnage principal de la pièce. Attachant, sympathique, et excellent acteur (même le niveau de chant s’est amélioré depuis la dernière fois). Bref, s’il faisait du cinéma, on aurait pu dire qu’il "scrève" l’écran !
Guizmo (et non, je n’ai pas honte de cette blague).

Impossible de passer à côté de l’acteur principal, son talent est toujours aussi incroyable et son interprétation juste (comme sa voix)
Leely

Un plaisir de voir Rémy prêter à nouveau ses traits à Harry, quel talent.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

Ron - Gauthier Grosjean

Qu’il était dur pour Gauthier de reprendre le rôle derrière Julien et son interprétation parfaite du personnage qui nous manque terriblement, et pourtant il s’en est sorti à merveille. Une nouvelle mention spéciale pour sa chanson en solo sur "Greased Lightening", presque aussi marquante que "J’m’y croyais déjà" dans la première partie.
Guizmo

Un Ron plus trivial que dans la première partie, mais qui demeure tout aussi attachant et drôle.
Bdragon

Hermione - Marie-Sixtine Grignard

Toujours autant de talent, notamment dans le chant. Que dire de plus ?
Guizmo

Quelle chanteuse ! Quelle actrice ! Et la danse n’est pas en reste, bref, une artiste complète.
Leely

L’une des révélations de Potter Mania,on a hâte de la découvrir dans d’autres rôles, le monde mérite de connaître cette magnifique artiste.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

Ginny - Camille Lezy

Une belle interprétation de la part de Camille Lezy qui ne nous sert pas une Ginny niaise et cruche. On retrouve la Ginny des livres plus forte et qui a son caractère même si au contact de Harry elle perd un peu ses moyens.
Leely

Clairement la version de Ginny que j’aurais aimé voir à l’écran, présente, forte, même si parfois trop amoureuse.
Bdragon

Le personnage est certes bien écrit, mais c’est surtout qu’elle est magnifiquement interprétée par Camille !
Guizmo

JPEG - 1.9 Mo

Rogue, Voldemort - Florian Gaube

Florian excelle dans ce double rôle, avec une prestance et une présence qui en imposent.
Bdragon

Luna - Fanny Hulscher

C’est sans doute le personnage dont j’ai le moins aimé l’évolution. Absolument fantastique lors de la première partie, j’en attendais énormément et... j’ai été un peu déçu de son côté "méchant / critique volontaire". Heureusement qu’elle rattrape le coup dans deux scène mémorables : sa chanson solo pour mettre de la couleur dans la vie de Voldemort qui ne sort réellement de nulle part mais est brillante, et son commentaire du match de quidditch en tenue de lion intégrale !
Guizmo

Je rejoins l’avis de Guizmo, mais je souligne l’interprétation de Fanny, qui fait toujours mouche, véritable pile électrique sur scène.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

Dumbledore - Jean-François Saintmont

Jean-François s’amuse énormément en interprétant Dumbledore, et sa bonne humeur est communicative, malgré quelques fausses notes en chant.
Bdragon

Les personnages secondaires

Dobby, Scabior, Crabbe, le Choixpeau - Marco Giacaterini

Comment exprimer l’amour que j’ai pour cet acteur, juste parfait dans tous les rôles qu’il interprète. C’était déjà le cas lors du premier spectacle, mais c’est encore un bon en avant dans sa performance. Scabior est exceptionnel à chacune de ses interventions, la mort de Dobby (oui je me répète) est simplement fantastique, et que dire de la révélation de Crabbe lorsqu’il cesse enfin d’être atteint de Parkinson ! Bref, un coup de cœur.
Guizmo

Je suis à chaque fois soufflée par le talent de Marco qui enchaîne les personnages de manière brillante. Il sait nous faire rire de tout avec son jeu d’acteur incroyable.
Leely

La deuxième révélation du spectacle, je suis un fan absolu de Marco et son interprétation de Dobby, qui me fera toujours autant rire aux larmes. Son interprétation est flamboyante, généreuse, puissante, un vrai atout à la comédie de cette deuxième partie.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

McGonagall - Charlotte Langlois

Pas facile non plus de passer après Sara Daliri, mais Charlotte nous livre un autre version de McGonagall tout aussi convaincante et amourachée de Rogue. Le chant n’est pas en reste, Charlotte maîtrise les notes les plus aiguës avec sa voix lyrique ce qui ajoute un autre registre à la troupe.
Leely

J’aime autant les deux versions du personnage, qui apporte beaucoup d’humour et un sacré punch dans les chansons.
Bdragon

Drago - Pauline Mathys

Plus effacé que dans la première partie, je suis tout de même heureuse de voir que Pauline s’est détaché de l’interprétation de Lauren Lopez des Starkids pour s’approprier davantage son personnage.
Leely

Les scènes de Pauline sont toujours un régal, dommage qu’elle n’ait pas sa chanson attitrée dans le spectacle pour nous émerveiller davantage.
Bdragon

Sirius, Fenrir, Albert Runcorn - Renato Mulone

On retrouve le Sirius de la première partie, amical et présent. Sa mort est remarquablement mise en scène, le seul bémol étant les notes hautes lors des parties chantées, qui passent difficilement.
Bdragon

Ombrage - Mégane Van Den Henden

Mégane tient très bien le rôle d’Ombrage dans les parties de comédie, moins dans les chansons. Un titre moins complexe que "Don’t rain on my parade" aurait sans doute aidé à mieux installer le personnage.
Bdragon

Et tous les autres...

Il serait dur de tous les lister, mais la troupe regorge d’autres talents, et surtout de nombreux autres personnages interprétés avec brio : Sibylle Trelawney, Bellatrix Lestrange, les jumeaux Weasley, Neville Londubat,... Dans une troupe, c’est l’ensemble de la prestation qu’il faut mettre en avant, notamment toutes ces petites mains qui viennent également installer les décors tout au long de la pièce.
Guizmo

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 Mo

Les Chansons

Un point essentiel dans une parodie musicale. Toujours légèrement handicapés par la technique et quelques soucis de micro, l’équipe s’en est pourtant très bien sortie avec des chanteurs et chanteuses au niveau de l’événement !

Jamais, jamais Ron (Hermione) - Sentimentale (Hercules)

Certains y verront sûrement une chanson un peu moins travaillée, dont le thème et les paroles premières sont déjà en totale adéquation avec la reprise, mais ça ne m’a pas du tout dérangé. Il faut dire qu’à partir du moment où on se base sur un Disney, je ne suis pas très difficile... En tout cas j’ai adoré cette reprise par Marie-Sixtine (Hermione) dont l’interprétation était très réussie !
Guizmo

Le texte, ou tout du moins les thématiques abordées en son sein, sont sans doute trop proches de la version de Disney pour que la magie et l’humour opèrent. Chapeau cependant à Marie-Sixtine, qui l’interprète magnifiquement bien.
Bdragon

JPEG - 1.9 Mo

La chanson du Choixpeau (Le Choixpeau) - Les Cloches de Notre-Dame (Le Bossu de Notre-Dame)

Je devrais vraiment arrêter de congratuler Marco Giacaterini (ici le Choixpeau) pour toutes ses performances, on va vraiment croire qu’il se passe quelque chose entre nous... Mais cette chanson est juste la meilleure du spectacle, tant sur l’écriture que sur l’interprétation. Un chef-d’œuvre !
Guizmo

Jusqu’à cette chanson, je n’étais pas très emballée par les premières reprises mais tout a changé. Je retrouvais enfin l’esprit PotterMania de la première partie. Le texte est maîtrisé tout comme l’interprétation de Marco Giacaterini qui nous emmène dans son histoire. Splendide !
Leely

Une réussite totale, j’ai hâte de recevoir mon album pour l’écoute en boucle.
Bdragon

Par magie (Tout le monde) - The Greatest Show/This is me (The Greatest Showman)

Vous me mettez la bande son de The Greatest Showman et je suis contente. La reprise de PotterMania m’a autant plus que l’originale et cela clôture la pièce sur une note festive. On a envie de les rejoindre sur scène pour chanter et danser avec eux.
Leely

Ombrage est dans la place (Ombrage) - Don’t rain on my parade (Barbra Streisand / Glee)

Grande fan de Glee, dès les premières notes de la musique j’étais emballée. Ce n’est pas facile de passer après Barbra Streisand et Lea Michele sur cette chanson iconique mais Mégane Van Den Henden s’en très bien sortie. L’adaptation de la chanson est réussi, on retrouve cette esprit conquérant.
Leely

Et toutes les autres...

De Ron qui chante King Weasley sur Greased Lightning (Grease - John Travolta), à Luna qui remet des couleurs dans la vie de Voldemort durant sa détention au manoir Malefoy, en passant par Soyez prêts (Roi lion) chanté par Voldemort lors de sa Mangemorts party ou encore le duel entre Harry et le Seigneur des Ténèbres matérialisé par The show must go on (Queen), les chansons qui ont ponctué ce spectacle l’ont fait brillamment, tant dans l’écriture que dans leur interprétation.

JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 Mo
JPEG - 1.9 Mo

En bref

Potter Mania réalise une nouvelle fois une très belle performance, qui nous a tous plongés dans un monde magique et nous a surtout fait rire durant 3h, ce qui est le but premier d’une parodie. Le jeu d’acteur est très bon dans l’ensemble, surtout pour une troupe amateur, et la qualité de l’écriture et des chansons est à la hauteur.
On apprécie l’effort fait sur les décors et les costumes qui donne une toute nouvelle envergure à ce nouvel opus.

Vivement la suite !

JPEG - 1.8 Mo

La troupe de Potter Mania est basée dans la ville de Mons en Belgique. Restez informés de leurs prochaines représentations via leur site, leur page Facebook ou leur Twitter.

Retrouvez notre interview de François Marotta, le scénariste et metteur en scène de la pièce, à l’occasion de la première partie ICI.
Merci à lui et à l’ensemble de la troupe pour leur accueil et leur gentillesse !

Crédit : Toutes les photos nous ont été fournies par la troupe pour illustrer cet article.

Cette critique a mis bien trop de temps à voir le jour suite à une actualité chargée, et nous nous en excusons auprès de la troupe. Mais il nous semble capital de mettre en avant le talent qui s’exprime une nouvelle fois dans le fandom francophone, et nous espérons que de nombreux autres fans et moins fans pourront découvrir à l’avenir ce moment de pur bonheur.
Guizmo


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :