Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Orgueil, préjugés et sortilèges - Jane Austen à l’école des sorciers

5 avril 2019

Le fanfilm Orgueil, préjugés et sortilèges vous propose de plonger dans le monde magique de la fin du XVIIIe siècle en compagnie des personnages du roman Orgueil et préjugés de Jane Austen. On retrouve ainsi, entre autres, l’intégralité de la famille Bennet, Georges Bingley, Mr Denny, ou encore George Wickham. Les personnages, rajeunis, incarnent de jeunes élèves de Poudlard et de Beauxbatons alors que le Tournois des Trois sorciers se déroule à Poudlard. Les thèmes annoncés ? « Des sujets universels qui nous tiennent à cœur. Il va être question d’amitié, de discrimination et de choix. »


« Septembre 1791, Elizabeth Bennet, surnommée Lizzie, entame sa sixième année à l’école de magie de Poudlard aux cotés de ses sœurs et de leurs amis. Cette année, Poudlard accueille le Tournoi des Trois Sorciers qui fait s’affronter, tous les quatre ans, le champion de chaque école de sorcellerie européenne. Par tradition, seuls les sorciers de sang-purs posent leur candidature pour ce rôle aussi dangereux que prestigieux. Lizzie compte bien remettre en question cette coutume, d’autant plus qu’elle concerne des sorciers prétentieux et arrogants comme William Darcy, un des favoris de l’école adverse de Beauxbatons. »

JPEG - 91 ko

Ce fanfilm français intégralement tourné à Poitiers devrait durer une trentaine de minutes et est annoncé pour janvier 2020. Co-réalisé par Alice Cornuau et Teddy Guyot, il est produit par l’équipe du Cocotte Show, également à l’origine du fanfilm Try/La Tentative il y a deux ans.

Le travail de réalisation semble, d’après sa présentation, particulièrement intéressant. Alice Cornuau, également scénariste du film, témoigne notamment que « L’écriture a amené de nombreuses réflexions sur la société des sorciers de la fin du XVIIIe siècle et sur le quotidien des élèves de Poudlard. »

« Nous avons fait le maximum pour qu’elle corresponde à l’univers imaginé par J.K. Rowling. Les personnages, eux, sont issus du roman de Jane Austen, mais leur personnalité a été adaptée à leur changement d’âge et au contexte magique. Au final, le croisement de ces deux sources d’inspiration différentes permet la création d’une univers unique et fourmillant de nouvelles possibilités. »

JPEG - 87.1 ko

Élément qui piquera l’intérêt des fans les plus exigeants, l’univers déployé est exclusivement inspiré des descriptions présentes dans les ouvrages de Jane Austen et J.K. Rowling. Point de reprise d’images émanant d’adaptations cinématographiques dans ce projet, d’autant que l’équipe doit également s’adapter au lieu de tournage de la ville de Poitiers.

Le projet en lui-même rassemble énormément de nombreux membres bénévoles. Outre les coréalisateurs et les acteurs, il rassemble une équipe de décorateurs, de créateurs et de costumiers professionnels. Leurs présentations du projet sur la chaîne youtube du groupe de production sont ainsi particulièrement intéressantes et abordent avec une certaine précision leurs domaines respectifs. Ils affirment notamment, tant en ce qui concerne les costumes et les accessoires que les décors une grande volonté de détails et de mélange de fantastique et de fidélité historique. Une passionnée de reconstitution, caution historique du projet, s’est d’ailleurs jointe à l’équipe costume.

On nous promet donc un Poudlard du XVIIIe siècle, une coupe de feu légèrement retravaillée, des effets spéciaux virtuels, mais aussi, peut-être, « physiques », comme le souhaite Arlot-Ménard (chef décorateur et cadreur), un bal, 9 décors originaux, 90 costumes inspirés de la mode du XVIIIe siècle, et bien d’autres surprises.

En plus de tout le travail sur les deux œuvres littéraires, l’équipe a également profondément réfléchi à tout ce qui concerne la production du film. Elle a ainsi créé un écolabel garantissant des engagements par rapport à l’écologie tels que l’utilisation majoritaire de matériaux de récupération, ou encore le refus d’utiliser des bouteilles d’eau ou couverts en plastique durant le tournage.

JPEG - 34.9 ko

C’est à la fois sur divers partenariats (par exemple Sweet Boutiques) et sur un financement participatif que repose l’intégralité de cet impressionnant projet. Prévoyant un budget de 9 000€ répartis entre régie (environ 2600 euros), décors (environ 2400 euros),costumes et les accessoires (environ 2300 euros), location de matériel audio et vidéo (environ 700 euros), et réalisation de vos contreparties et les frais (environ 1000 euros).

A quelques heures de la fin de la campagne Ulule, le financement est effectué à plus de 90%. Si ce projet vous surprend et vous intéresse, vous pouvez retrouver toutes les informations ainsi que participer vous-mêmes sur cette page.

Retrouvez-les également sur leur page facebook.

JPEG - 32.4 ko

Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :