Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les incohérences des Animaux fantastiques 2 décryptées (spoilers)

16 novembre 2018

Ce 8 novembre, nous étions présents à l’avant-première des Animaux Fantastiques : Les Crimes de Grindelwald. Tout au long des mois d’attente et des informations données au compte-goutte par l’équipe du film, une série d’incohérences avec le canon et ce qu’on sait de l’univers et de son histoire ont été relevées. L’heure pour nous de passer au bilan ; incohérent, oui ou non ?

Avant d’aller plus loin, il est évident que l’entièreté de cet article est de l’ordre du Spoiler (ou divulgâchage). Si vous n’avez pas encore vu le film et que vous n’avez pas envie d’en connaitre des éléments clés, NE LISEZ PAS CET ARTICLE !

Vous pouvez retrouver tous nos autres articles sur le film en suivant ces liens :
- La critique avec spoilers
- La critique sans spoiler
- Les clins d’œil à Harry Potter (avec spoiler)
- Les questions en suspens (avec spoiler)
- L’identité de Credence en théories (spoilers)
- Les théories les plus loufoques de la Gazette (avec spoiler)
- EXCLUSIF : L’avant-première qui n’a jamais eu lieu (sans spoiler)

JPEG - 732.5 ko

Dernier avertissement avant d’entrer dans le vif du sujet.

Dumbledore professeur de défense contre les forces du Mal

Verdict ? Expliqué mais pas entièrement convaincant

JPEG - 536.6 ko

L’information avait fait grand bruit lors de son annonce. Après l’avoir fortement envisagé en ayant vu la salle de classe de Défense contre les forces du Mal et un cours sur les épouvantards dans une bande-annonce, Jude Law avait confirmé qu’il n’incarnerait pas le professeur de Métamorphose que tout le monde attendait dans ce film.

Nous attendions la justification d’un tel changement du canon avec impatience, et l’explication donnée dans le film reste très sommaire. En effet, Dumbledore est professeur de DCFM mais se voit interdire d’enseigner cette matière par le Ministère de la Magie britannique suite à son refus d’affronter Grindelwald en duel.
On imagine donc qu’il deviendra professeur de métamorphose par la suite, comme il aurait déjà dû l’être. Car justifier son changement de carrière n’explique pas pourquoi Galatea Têtenjoy n’est pas présente alors qu’elle est sensée encore occuper ce poste en 1927, date à laquelle se déroule le film,. Les Crimes de Grindelwald occulte donc une partie du problème sans pour autant le résoudre.
Par ailleurs, quand on voit avec quelle facilité Dumbledore est libéré des bracelets de surveillance que lui impose le Ministère, on se demande pourquoi il tiendrait compte d’une interdiction d’enseigner, si vraiment il tenait à cette matière précise.

Minerva McGonagall est professeur en 1927

Verdict ? N’a aucun sens.

JPEG - 12.9 ko

On ne sait pas grand chose du passé du professeur Minerva McGonagall dans les livres Harry Potter. Mais quelques informations suffisent pour invalider sa présence en 1927. Dans L’Ordre du Phénix, elle explique en effet avoir rejoint le corps enseignant de Poudlard il y a 39 ans, en 1956 donc. Elle ne devient professeur que 29 ans après l’histoire du film !

En s’éloignant du contenu brut des livres et en cherchant un peu plus loin dans les sources officielles, Pottermore nous apprend qu’elle est née le 4 octobre et qu’elle a commencé à enseigner à Poudlard après avoir travaillé deux années pour le Ministère de la Magie, juste à la sortie de ses études. Dès lors, le calcul est simple : si elle a commencé son travail à Poudlard en 1956 après 2 ans au Ministère (1954) juste après avoir été diplômée, elle est née en 1935.

Après notre article sur le sujet, de nombreuses théories ont tout de même été proposées par les fans sur notre page facebook :
- Il s’agit d’une autre McGonagall, et pas de Minerva ! : Si son prénom n’est en effet jamais prononcé dans le film, elle est bien créditée comme Minerva McGonagall dans le générique final.

- On sait qu’elle s’appelle Minerva en hommage à son arrière-grand-mère qui porte le même nom ! : On a peu de détails sur la généalogie de la famille, mais il ne faut pas avoir fait des années de mathématiques pour concevoir que ça ne colle pas.
Elle est présentée dans le film comme une assez jeune enseignante, l’actrice qui l’interprète a une trentaine d’années et n’a pas été vieillie pour le film. Quatre générations n’ont absolument pas le temps de se dérouler entre une naissance dans les années 1900 et la naissance connue de Minerva McGonagall en 1935 ! Même en ayant des enfants très jeunes.
On sait de toute façon que Minerva McGonagall est née d’un père moldu à la fin de la scolarité de sa mère, puisqu’elle s’est enfuit avec ce dernier après avoir terminé ses études. Pour finir, Minerva étant sa grand-mère maternelle, elle ne porte pas le nom de McGonagall. Ça ne peut donc définitivement pas être elle. Et son père étant un moldu, les chances que ses ancêtres aient été enseignants à Poudlard sont nulles.

- Elle n’apparait que dans un flash-forward, une vision de l’avenir : Non, non et non, c’est maintenant confirmé, elle est bien professeur en même temps que Dumbledore à l’école, en 1927. Encore pire, elle est déjà professeur à l’époque où Newt et Leta étaient élèves, soit entre 1908 et 1913 puisqu’elle apparait dans un flash-back de la scolarité de Leta Lestrange.

Pour ceux qui sont encore dans le déni, le livre scénario du film la désigne bien comme "Minerva McGonagall jeune", une précision inutile s’il ne s’agissait pas de la McGonagall que nous connaissons tous.

L’incohérence est totale et le film n’apporte aucune explication ou justification. Pire que tout, sa présence semble n’être qu’un clin d’œil aux fans, puisqu’on aurait pu remplacer son nom par n’importe lequel et obtenir le même résultat. Le fait que ça soit McGonagall n’apporte rien à l’histoire... mais en sabote son passé.
Ca aurait autant été un clin d’oeil de dire "professeur Têtenjoy".

Credence, membre des Dumbledore ?

Verdict ? En attente !

Tout ce film basé sur la recherche du lien entre Credence et la famille Lestrange peut être jeté à la poubelle, puisque son seul intérêt réside dans le plot twist final. Sortons les trompettes et les tambours pour déclarer qu’Albus Dumbledore a un frère ! Bah oui, Albeforth, tout le monde le sait.
Bon, d’accord, un autre frère. Aurelius Dumbledore.

JPEG - 101.4 ko

C’est du moins ce que Grindelwald veut bien nous faire croire (et faire croire à Credence-Aurelius). Mais rien n’indique qu’il s’agit de la vérité, et pas d’un énième plan diabolique imaginé par le mage noir pour arriver à ses fins, et envoyer Credence tuer son plus grand ennemi.

Difficile donc de parler d’incohérence, tant qu’on ne sait pas si ça s’avère vrai. Soyons sûrs, néanmoins, que si c’est le cas, Rita Skeeter n’aurait pas pu louper l’info dans son livre Vies et Mensonges d’Albus Dumbledore ... Autant dire que ça parait un peu trop gros, même pour JK !

Plusieurs autres théories sur le véritable lien de Credence avec la famille Dumbledore ne manqueront pas d’être développées dans un article dédié.

Qui est Leta Lestrange et où se place-t-elle dans la généalogie de sa famille ?

Verdict ? On s’en fout !

De toute façon, elle meurt. Sans descendance et sans importance finalement.
Demi-soeur de Yusuf Kama, elle est la fille Corvus Lestrange 4e du nom et de Laurena Kama.
Elle est également la demi-sœur du dernier descendant mâle de la famille Lestrange, Corvus Lestrange 5e du nom, qui a été échangé avec un autre bébé lors d’une traversée en direction des États-Unis... Aurait-il survécu ? Serait-ce réellement Credence au final ? Seule la suite pourra le dire.

Notons tout de même que s’il n’a pas survécu, il est difficile de voir d’où la lignée continuera par la suite pour donner naissance à Rodolphus et Rabastan.

Le Miroir de Risèd utilisé par Dumbledore en 1927

Verdict ? N’a aucun sens.

JPEG - 62.6 ko

Le miroir de Risèd est utilisé pour explorer la relation qui unit Dumbledore et Grindelwald, leur passé commun et le pacte de sang qui les lie et les empêche de s’affronter mutuellement de manière subtile mais explicite. Si son utilisation a été saluée par la plupart des fans, elle ne s’intègre pas au canon et à l’univers de la saga tel qu’on le connaît.

Tout d’abord, le miroir n’a aucune capacité à explorer le passé des personnages, ou à leur faire revivre des souvenirs d’un passé lointain. Il n’est pas logique qu’on y voit les scènes de la jeunesse de Grindelwald et Dumbledore quand ce dernier regarde le miroir, ce n’est pas ce qu’il souhaite au plus profond de son être à ce moment-là. Son usage se rapproche ici de la pensine.

Au-delà d’un aspect purement technique, pottermore affirme que le miroir était entreposé depuis plus d’un siècle dans la Salle-sur-Demande avant que Dumbledore ne l’en sorte pour protéger la pierre philosophale en 1991. Il n’y a donc aucune logique à sa présence dans une salle de classe vide en 1927, à l’endroit où Harry le découvrira des années plus tard pour la première fois.

L’épouvantard prend la forme de l’origine de la peur, et pas de la peur elle-même

Verdict ? Incohérent

Dans le même ordre d’idée que le Miroir de Risèd, l’épouvantard subit aussi un changement de nature pour ce nouvel opus. Pour rappel, l’épouvantard est une créature dont la forme change en permanence pour être la plus effrayante possible pour la personne qui lui fait face.

Dans Les Crimes de Grindelwald, on assiste, comme dans le Prisonnier d’Azkaban, à un cours sur les épouvantards. Quand il surgit face à Newt, dont la plus grande peur est de travailler dans un bureau, il prend la forme d’un bureau rempli de paperasse, ce qui n’est pas des plus effrayants, même pour Newt.
Mais l’exemple le plus parlant est face à Leta, quand il prend la forme de son petit frère qui coule dans les profondeurs de l’océan après qu’elle a échangé sa place avec un autre bébé dans le bateau qui les emmenait vers les États-Unis.

L’épouvantard prend dans ce film l’apparence d’une raison de la peur, et pas de la peur elle-même. Ce dont Leta a peur, c’est qu’on découvre ce qu’elle a fait, pas ce qu’elle a fait en soi. Voir quelque chose tomber dans l’eau ne l’effraie pas ! L’épouvantard aurait pu prendre l’apparence d’un Auror venu l’arrêter ou d’une cellule de prison, mais pas d’un corps s’enfonçant dans les abysses.

Pour comparer avec la saga Harry Potter, l’épouvantard face à Harry prend la forme d’un détraqueur, l’objet-même de sa plus grande peur. Il ne prend pas la forme du Poudlard Express, premier lieu de sa rencontre avec la créature, ou de son évanouissement. L’épouvantard de Neville prend la forme du Professeur Rogue lui-même, et pas d’un chaudron bouillonnant ou de la salle de cours de potions.

On comprend bien l’utilisation de cette scène pour approfondir le personnage de Leta et de sa crainte la plus profonde, mais elle n’en reste pas moins incohérente avec le fonctionnement originel de la créature.

Mise à jour

Quel âge a Credence ?

Verdict ? Ce n’est pas très clair

En 1927, quel âge a Credence ? Si on en croit une interview d’Ezra Miller réalisée durant la promotion du premier film de la saga, il a 18 ans dans Les Animaux Fantastiques. Sa date de naissance est donc située entre décembre 1907 et décembre 1908.

Pourtant, dans le livre dérivé du second film, les Archives de la Magie, on apprend qu’il est né le 9 novembre 1904. Il aurait donc eu 22 ans dans le premier opus et non 18.

Une dernière source nous trouble un peu plus : le livre du scénario des Crimes de Grindelwald nous apprend que le naufrage du bateau, sur lequel était Credence puisqu’il a été échangé avec le bébé Lestrange avant son arrivée aux États-Unis, a eu lieu en 1901. Credence gagne donc encore quelques années.

Mais alors, que faut-il croire ?

Les aurors transplanent à Poudlard

Verdict ? Pas dans le scénario

La discussion avait déjà eu lieu avec les premières images de la bande-annonce du nouveau film. Le groupe d’aurors qui vient interroger Dumbledore sur les agissements de Newt arrive en transplanant directement dans l’enceinte du château. Comme l’a souvent répété Hermione, qui semble vraiment être la seule à lire L’Histoire de Poudlard ; c’est totalement impossible.

JK Rowling avait confirmé, via un texte de Pottermore, que cette interdiction était en place depuis toujours. Et, si cette règle a déjà été ignorée par le passé dans les films, les livres sont quant à eux très stricts à ce sujet : les élèves doivent se rendre à Pré-au-Lard pour passer leur examen de transplanage et Dumbledore lui-même se rend à Pré-au-Lard avec Harry pour transplaner jusqu’à la caverne de l’horcruxe. Le seul moment où l’interdiction est levée est pour les cours de transplanage, mais une nouvelle fois, la possibilité n’est permise que de Poudlard à Poudlard, au sein même de la Grande Salle.

Bref, cette arrivée est une incohérence claire avec l’univers, incohérence déjà présente dans le sixième film. Si JK Rowling n’était pas aux commandes pour le film du Prince de Sang-Mêlé, nous nous sommes réjouis de ne retrouver aucune mention du transplanage dans le scénario des Crimes de Grindelwald. Cette erreur est donc due à un choix de réalisation, et pas à l’écriture de JK Rowling.

Albus et Grindelwald se sont affrontés malgré leur pacte de sang

Verdict ? Suspendu

Il semblerait logique de penser que Dumbledore et Grindelwald ont soudé leur amitié dans le sang avant l’affrontement qui fut fatal à Ariana. Cependant, les circonstances de cet accident ne sont pas claires : il pourrait ne pas s’agir d’un affrontement direct, et donc non-couvert par le pacte, par exemple.

Il faudra donc attendre la suite de la saga pour décider s’il s’agit d’une incohérence ou non.

Accio Niffleur !

Verdict ? Contredit le premier film

Dans Les Crimes de Grindelwald, Newt lance le sortilège Accio sur son niffleur directement ; pourtant, après le premier film, on avait eu la confirmation que le sortilège d’attraction ne fonctionne pas sur les êtres vivants et que Newt devait lancer un accio sur les breloques dans la poche du Niffleur pour le faire venir à lui. De même, plus tard, en 1997, Harry échouera à lancer son Accio Hagrid.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :