Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les flops Harry Potter de l’année 2018

30 décembre 2018

L’année des 20 ans d’Harry Potter en France s’achève, dans quelques jours nous serons en 2019.
Cette année a été très chargée en actualités potteriennes ! Les fans ont vécu des grandes annonces, des joies mais aussi des déceptions. Pour la Gazette aussi, ce fût une année mouvementée, remplie de conventions, d’opportunités, de concours et de débats animés avec vous. Avant que cette année ne s’achève, nous avons voulu revenir sur les grands moments qui ont marqué l’actualité du Monde Magique en 2018.
Après nos TOPS, on continue avec...

Les Flops

Les avis présentés ne représentent pas ceux de l’ensemble de la rédaction, les critiques restent subjectives.

Hogwarts Mystery

PNG - 1010.5 ko

On attendait un bon jeu vidéo Harry Potter depuis longtemps, et les premières images d’Hogwarts Mystery étaient assez prometteuses. Nous avons eu l’occasion de découvrir le jeu lors des célébrations Harry Potter, et nous avons très vite été déçus du jeu en lui-même, avec un système de clics interminables et les limitations d’énergie assez mal pensées. Nous avons présenté notre critique complète ICI.

À noter que le jeu a fini par s’améliorer au fil des mises à jour, et semble gagner quelques points auprès des joueurs. Une fin d’année plus positive pour les développeurs !

Les Animaux fantastiques : les crimes de Grindelwald

C’était bien entendu l’événement de l’année pour les fans, la sortie du second volet des Animaux fantastiques ! Une année loin d’être reposante, puisque de nombreux débats houleux ont été lancés sur le film avant même sa sortie. Après l’affaire Johnny Depp qui nous avait occupé en 2017 (et s’est prolongée en 2018), le film s’est retrouvé au cœur d’un débat sur l’homosexualité de Dumbledore et son apparition à l’écran. Suite aux déclarations de David Yates, comme quoi ce ne serait pas explicite dans ce film, de nombreux acteurs se sont exprimés à ce sujet, à l’image de Ian McKellen.
Le débat n’est d’ailleurs pas totalement terminé, car si Yates est revenu sur ses déclarations et que plusieurs fans ont été satisfaits des images du film, ce n’est pas le cas de tout le monde.

Autres débats qui ont scindé la communauté, les incohérences soulevées dans l’univers. Ça avait déjà débuté avec l’analyse des bandes-annonces, on avait notamment relevé le transplanage impossible dans Poudlard puis le cours de Défense Contre les Forces du Mal enseigné par Dumbledore. L’annonce de la présence de Minerva McGonagall est celle qui fera le plus parler d’elle encore après le film, notamment avec les commentaires de David Yates et la modification des textes de Pottermore qui ne nous convainquent pas du tout.
Puis vient notre visionnage, et notre analyse finale sur les incohérences présentes mais également celles qui trouvent leur explication !

PNG - 1.6 Mo

Mais si nous attendions une chose avec ce film, ce sont les informations sur le monde magique français ! Nous avions hâte d’en découvrir plus sur nos administrations et notre fonctionnement, peut-être voir Beauxbâtons ? On doit admettre que toutes les annonces n’ont pas convaincu, notamment sur l’appellation des non-magiques ou la devise du Ministère de la Magie de la France.

L’Avant-première des Crimes de Grindelwald :

Mais, au-delà du film et de son contenu, s’il y a bien une chose qui a fait parler d’elle durant cette année 2018, c’est l’avant-première mondiale des Crimes de Grindelwald à Paris ! Nous étions très nombreux à l’attendre dans l’hexagone et dans les pays limitrophes : un événement d’une grande ampleur en France, et surtout, la présence de J.K. Rowling en personne !

Si des rumeurs circulent notamment quant à la date, les informations officielles arrivent très tardivement. Difficile de s’organiser en conséquence, particulièrement avec le système de billetterie mis en place !

Le bilan de l’avant-première parisienne est finalement un échec complet. C’est plus que regrettable quand on connait les projets initiaux pour l’événement.

Les jeux de société

Si de nombreux jeux très sympas sont sortis cette année, on peut également souligner quelques déceptions à ce sujet.

PNG - 624.8 ko

- Le jeu Harry Potter Knight Models est cher... et n’arrivera finalement pas en France : il s’agit d’un jeu de figurines à collectionner, monter et peindre soi-même pour jouer dans différents scénarios. Annoncé en 2017, nous avions obtenu plus d’informations en début d’année. Alors que nous avions été plus qu’emballés par l’annonce de la sortie du jeu en février, et qu’aucune information n’était disponible quant à des limitations géographiques, nous apprenons à 3 jours de la sortie officielle que le jeu n’arrivera pas en France. Limité à l’Espagne, aux États-Unis et au Royaume-Uni, une grosse déception pour le monde magique francophone !

JPEG - 357.8 ko

- Extension du jeu de plateau quidditch à Poufsouffle et Serdaigle : Partant d’une bonne intention, l’éditeur du jeu de plateau quidditch, limité jusqu’alors à des pions Gryffondor et Serpentard, sort une extension pour rajouter les deux autres maisons de Poudlard. Une bonne idée sur le papier, mais un prix exorbitant (30$ !) pour quelques pions supplémentaires qui n’apportent aucun nouvel élément au jeu... décevant.

Les produits dérivés à outrance

Ce dernier point est le symbole d’une machine commerciale exploitée jusqu’à la dernière goutte... et pas toujours légalement ! Nous avons, une nouvelle fois cette année, observé un bon nombre d’arnaques ou de produits dérivés inutiles. Tout est fait pour récupérer le dernier centime du portefeuille des fans qui ne seraient pas assez attentifs ; une occasion pour nous de rappeler quelques précautions.

JPEG - 54.8 ko

- Harry Potter machine à buzz et à arnaques : Comme aime nous le rappeler Maugrey, Vigilance Constante ! De nombreux produits Harry Potter vendus sont illégaux, non-officiels alors que présentés comme tels, ou carrément contrefaits comme ces milliers de produits saisis à Barcelone. Plus récemment, c’est un nouveau site qui se présente comme vendant des designs officiels qui n’était qu’une arnaque de plus qui cherchait à gagner un peu d’argent sur le dos du sorcier à lunettes, et, surtout, de ses fans, prêts à toutes les dépenses quand il s’agit de produits dérivés de la saga... même un Hagrid en costume de Père Noël !

- Les Funko Pop : oui c’est aussi dans notre top, mais quand il y en a trop, il y en a trop !

Le Monde Magique

JPEG - 95.3 ko

L’année 2018 a marqué un tournant très important pour le Monde Magique. Un nouveau logo pour regrouper toutes les œuvres de l’univers sous une seule entité est présenté en mars dernier. S’il n’y a pas grand chose à redire sur le logo en lui-même, si ce n’est que l’Enfant Maudit n’y est pas représenté, c’est l’absence de J.K. Rowling dans le nouveau nom qui inquiète les fans.

Si JK ne s’éloigne pas définitivement de son univers, elle n’en est officiellement plus la seule détentrice. Si un projet lui plaît mais qu’elle n’a pas de temps à y consacrer, elle pourra simplement le confier à un autre auteur sans que son nom n’y soit attaché ; évitant ainsi, également, les déceptions.

Et vous, quels ont été vos flops de 2018 ?

Retrouvez aussi notre TOP 2018, et le bilan annuel de la Gazette !

PS :

Vous avez aimé passer cette année à nos côtés ? Vous pouvez soutenir financièrement la Gazette et ses nombreux projets pour 2019 sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :