Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les dragées surprises de Bertie Crochue éveillent la curiosité culinaire des enfants

1er avril 2019

L’éducation culinaire des enfants (et donc des futurs adultes) débute dès le développement du bébé dans le ventre de sa mère. Cependant, c’est grâce aux expériences nouvelles avant ses six ans, qu’un enfant pourra diversifier son alimentation.

PNG - 42.8 ko

Or, l’INRA au sein du Centre des Sciences du Goût et de l’Alimentation (CSGA) de Dijon a fait une bien surprenante découverte. Lors d’un pari entre chercheurs, l’une des responsables du laboratoire a procédé à des tests sur des enfants avec les dragées surprises de Bertie Crochue !

Afin de savoir si les goûts « crotte de nez » ou encore « vomi » étaient réellement répulsifs sans l’appréhension et la représentation de ce que cachaient ces mots, les chercheurs ont fait goûter à des enfants les pires dragées qu’ils ont trouvé dans un paquet de 54g et les conclusions ont été particulièrement étonnantes :

«  Il y a chez l’Homme, un paradoxe le poussant à la fois à découvrir de nouvelles saveurs et la peur de s’intoxiquer. Si vous prenez des enfants de moins de 6 ans, ils n’ont aucune conscience de ce paradoxe et ont totalement confiance en leurs parents. C’est pour cette raison que nous avons demandé à notre groupe témoin de donner certaines des dragées surprises à leurs bébés avec le sourire et de voir leurs réactions  » confie le Professeur Salarié Emelyne, responsable du laboratoire de Dijon. «  Nous ne nous attendions pas à de telles conséquences ! »
Le père d’un des enfants testé raconte : « Moi je n’ai pas pu, ça sentait trop mauvais, c’est ma femme qui l’a tendu à notre fils. Après, c’était impossible de lui donner les autres parfums, il réclamait « ver de terre », « vomi » et « foie »... »

JPEG - 177 ko

Surpris par cette réaction, les chercheurs ont tenté de cuisiner la version réelle de ces plats en présentant des abats aux enfants... qui les ont dégustés sans protester !
« Aussi étonnant que cela paraisse, les dragées surprises de Bertie Crochue développent la “flaveur”, cet assemblage complexe des sensations en bouche nées de la saveur de l’aliment (sucrée, salée, amer, acide), ressentie sur la langue par les papilles gustatives et leurs microscopiques « bourgeons du goût » » complète le professeur Salarié. «  Nous pensons que cela vient de l’enveloppe en sucre de la friandise qui stimule les papilles de l’enfant et lui fait apprécier ces goûts, qu’il acquiert ensuite à vie. »

Malheureusement, au-delà de 6 ans, les concepts de bons ou mauvais goûts sont trop ancrés dans l’intellect des enfants pour réussir à leur faire changer d’avis. A vos dragées !

Source CSGA


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :