Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les 20ans d’Harry Potter ont été magiques pour l’éditeur britannique

23 mai 2018

PNG - 241.7 ko

En 2017, Bloomsbury célébrait le 20ème anniversaire de la saga Harry Potter en fanfare, avec des vidéos, des records du monde, une exposition fascinante et, bien entendu, des éditions inédites quatre maisons qui ont beaucoup fait parler d’elle, en bien comme en mal, en plus de livres inédits.

Si l’éditeur britannique annonce aujourd’hui des résultats financiers extrêmement positifs, qui surpassent ceux réalisés en 2007 lors de la sortie de Harry Potter et les Reliques de la Mort, c’est sans nul doute grâce à la saga. Ce n’est pas un hasard si un tel chiffre n’avait plus été atteint depuis 10 ans !

Bien que l’éditeur cherche à réduire sa dépendance à l’univers du Survivant et aux livres qui y sont liés, il lui doit une fière chandelle (d’anniversaire ?) ! Le département de livres académiques, développé grâce au succès de Harry Potter pour élargir l’activité de l’entreprise, a en effet souffert d’un déclin dans le secteur éducatif et voit ses résultats chuter de 5.8%.

PNG - 1.5 Mo

De son côté, l’univers du sorcier à la cicatrice a enregistré une croissance de revenus de 31% en 2017 ! Selon nos confrères de HarryLatino, cette augmentation serait principalement liée aux éditions anniversaire des quatre maisons, à l’édition illustrée du Prisonnier d’Azkaban et à l’édition illustrée de Vie et habitat des animaux fantastiques.
Bien que les livres liés à l’exposition de la British Library (dont l’un sortira en français sous peu) puissent sembler être plus académiques que les autres, ils sont également considérés comme appartenant à la franchise car destinés au grand public.

Ce succès semble conforter les experts quant à la santé en constante amélioration du marché du livre, qui parvient à regagner le cœur des lecteurs grâce et des (ré)éditions de collection, enrichies de nouvelles illustrations où de couvertures vintage.

JPEG - 92.7 ko

Grâce à ses revenus de £161 millions (contre £150 millions en 2007, le précédent record), qui représente une croissance de 13% par rapport à 2016, Bloomsbury a vu le prix de ses actions atteindre un niveau jamais vu depuis 10ans, ce qui fera plaisir aux investisseurs.

La magie de Harry Potter a donc bien opéré, une décennie après la parution du dernier tome, et l’éditeur espère encore en bénéficier avec les éditions anniversaires quatre maison du tome 2 et des volumes à venir. La question que l’on se pose, nous, c’est si le 20ème anniversaire sera aussi bénéfique à Gallimard en France qu’il l’a été pour Bloomsbury au Royaume-Uni.

Source : Reuters


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :