Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Rumeurs, rumeurs...

Le mystère Pétunia

8 février 2005

Tout d’abord avant de commencer quoi que ce soit, je tiens à vous souhaiter à tous une excellente année 2005 (je suis un peu en retard mais mieux vaut tard que jamais).

Qui dit nouvelle année dit aussi nouveautés et mes colonnes ici à la gazette ne vont pas en manquer !

Je m’explique... J’ai décidé de deux grands changements. Le premier concerne la longueur de mes articles, j’essayerais de faire désormais plus court afin de pouvoir vous les livrer plus régulièrement et d’aborder un maximum de thèmes (bien que je me laisse encore la liberté de rédiger des grands dossiers comme je les aime). Le deuxième grand changement pour cette année 2005 est que vous allez pouvoir me faire part de vos réactions concernant mes articles via une adresse email créée spécialement pour l’occasion et qui est : tomgds@caramail.com, je compte également sur vous pour me faire part de vos théories !

Ceci annoncé, je pense que je peux lancer le sujet qui va nous guider durant quelques temps...

Il y a de cela quelques temps, j’ai décidé de m’intéresser à un phénomène incontournable du monde ‘‘Harry Potter’’ : les rumeurs !

Tous les jours des rumeurs apparaissent sur le Web, des plus fondées aux plus irréalistes, des plus simples aux plus complexes, des plus intelligentes aux plus déjantées... Et avec l’annonce de la date de publication du tome VI, remontant maintenant à quelques semaines, le phénomène gagne en popularité...

Bref, j’ai trouvé qu’il y avait là matière à faire une série d’article. Je me suis penché sur les rumeurs qui m’intéressaient le plus et qui étaient également les plus développées sur les différents sites Internet que j’ai pu visiter et j’en ai tiré différents sujets que nous aborderons au fur et à mesure du temps nous séparant de la publication du tome VI.

Venons en (enfin) aux faits et parlons du sujet que j’ai choisi de développer pour inaugurer cette grande série d’articles sera... ‘‘Le mystère Pétunia’’, alors sans perdre (encore) plus de temps, place aux spéculations !

Pétunia Dursley est au centre d’un des nombreux mystères du tome V, en effet dans le deuxième chapitre de ‘‘L’Ordre du Phénix’’, celle-ci fait preuve d’un comportement vraiment suspect...

Premièrement quand Harry explique sa mésaventure avec les détraqueurs, l’oncle Vernon demande ce que sont ces créatures, ce à quoi Pétunia lui répond sans la moindre lueur d’hésitation :
‘‘Ce sont les gardiens d’Azkaban, la prison des sorciers.’’
Plus loin, elle donne alors une excuse très peu crédible pour justifier sa connaissance du monde tabou que représente habituellement la magie aux yeux des Dursley :
‘‘J’ai entendu... cet horrible garçon... il en parlait... à elle... il y a des années ...’’

Deuxièmement, elle fait preuve d’un comportement que l’on pourrait qualifier d’angoissé lorsque Harry lui informe que Voldemort, l’homme qui a assassiné ses parents est de retour.

Enfin, pour couronner le tout, elle reçoit une Beuglante de Dumbledore, ce qui n’est pas rien. Mais contrairement aux Beuglantes de Mrs Weasley qui s’étalent en longueur, celle-ci est très courte, juste ces quelques mots : ‘‘Souviens-toi de ma dernière, Pétunia’’, mots apparemment sans grande signification mais qui eurent le pouvoir de déstabiliser totalement la tante Pétunia.

Bien entendu, l’immense communauté des fans à travers le monde n’a pas manqué de réagir à ces comportements suspects provenant de la plus commères des habitantes de Privet Drive... Et voici donc quelques éléments de réponses donnés par J.K.R., tout d’abord concernant la lettre...

Dumbledore fait référence à sa dernière lettre, c’est-à-dire, bien entendu, celle qu’il a laissée sur le seuil des Dursley à l’époque où Harry avait un an. [...] Eh bien, évidemment, parce qu’il y a eu d’autres lettres auparavant. [...] Cependant, Dumbledore et moi faisant une distinction aux lettres envoyées aux Dursley en tant que couple et les messages adressés à Pétunia seule. (Source : J.K. Rowling.com)

Ensuite voilà ce qu’a déclaré la même J.K. Rowling à propos de la nature magique exacte de la tante Pétunia...

Non, ce n’est pas une Cracmol, c’est une moldue mais... [rires] [...] Elle n’est pas une Cracmol mais votre idée n’était pas mauvaise. Oh, je crois que j’en dis trop. Je deviens incroyablement indiscrète.
(Source : J.K. Rowling.com)

Maintenant que j’ai donné toutes les bases, en avant pour ma partie favorite : la SPECULATION !

Première hypothèse : Pétunia sait !

Je suis prêt à parier que Pétunia en sait bien plus que ce qu’elle veut bien nous montrer : sa bourde sur les détraqueurs est, à mon sens, totalement révélatrice ! Le fait d’avoir côtoyer Lily durant de nombreuses années lui a fait connaître beaucoup de choses sur la magie et son monde mais il n’y a pas que cela qui fait qu’elle sait !

Les lettres échangées avec Dumbledore sont loin d’être innocentes si vous voulez mon opinion. Le contenu de ces lettres nous est à ce jour encore inconnu mais nous pouvons clairement deviner que Dumbledore a sûrement fait un point régulier sur la situation de James et Lily et les évènements qui secouaient la communauté sorcière pour tenir au courant Pétunia de ce qu’il était en train d’advenir de sa sœur, c’est peut-être même lui qui lui a annoncé la naissance de Harry.

Un autre point intéressant est l’attitude de Pétunia à l’évocation de Voldemort... Elle semble paniquer complètement, la question est pourquoi ? Et ma réponse est : parce que dans sa lettre laissée avec un Harry âgé de un an, Dumbledore lui a probablement expliqué les circonstances exactes dans lesquelles James et Lily ont péri. La réaction de panique de la tante Pétunia est probablement due au fait qu’elle sait pertinemment qu’un retour de Voldemort signifie une nouvelle guerre et donc par conséquences de nouvelles horreurs comme Dumbledore a pu lui en raconter à travers ses lettres. Il est même fort possible qu’il lui ait expliqué par la même occasion le mystère de la cicatrice.

Pétunia sait donc bien des choses... Mais ne rêvez pas, elle ne pas garder tout pour elle ‘‘ad vitam eternam’’. A mes yeux, il est certain que dans le dernier tome, Pétunia et Harry auront une grande discussion, la conversation de toutes les révélations... J’ai bien dit que cela se passerait dans le tome sept, étant donné que les Dursley ne font qu’une brève apparition dans le sixième tome selon J.K. Rowling, autrement dit une source infaillible !

Deuxième hypothèse : Pétunia, la sorcière refoulée...

J’ai trouvé cette théorie dans deux des excellentes colonnes de Muggle.net et comme elle me paraît être tout à fait vraisemblable, il m’est semblé être de mon devoir de vous la rapporter ! Etes-vous donc prêts à entendre un scoop ? Oui ? Alors le voici... Tante Pétunia possède un potentiel magique (non développé) et a reçu dans sa jeunesse une lettre d’admission à Poudlard !

Waow, d’où je suis, je vous entends hurler à qui mieux mieux que je suis totalement fou ! Donc, je vais vous exposer mes arguments et ma vision des choses...
En admettant que Pétunia soit plus âgée que Lily, il est possible qu’elle ait reçue une lettre d’entrée à Poudlard. La question est : pourquoi l’aurait-elle refuser ? Et la réponse est : Pétunia pensait que ses parents allaient désapprouver cette attitude, pas convaincu ? Alors lisez cet extrait, il est assez révélateur !

Nous le savions ! Bien sûr que nous le savions ! Comment aurait-il pu en être autrement quand on sait ce qu’était ma maudite sœur ! Un jour, elle a reçu une lettre exactement comme celle-ci et elle est partie dans... dans cette école. Quand elle revenait pour les vacances, elle avait les poches pleines de têtards et elle changeait les tasses de thé en rats d’égout. J’étais la seule à la voir telle qu’elle était : un monstre ! Mais mon père et ma mère, il n’y en avait que pour elle, c’était Lily par-ci et Lily par-là, ils étaient si fiers d’avoir une sorcière dans la famille ! (Harry Potter et la Pierre Philosophale)

Pétunia a toujours eu un penchant pour la normalité, c’est évident, et être une sorcière lui paraissait sûrement d’une absurdité totale, d’où son dégoût lorsque Lily fit la fierté de ses parents...

D’ailleurs, tant qu’on y est, ce penchant pour l’absolu normalité ne s’est pas arrangé avec l’âge, souvenez-vous de la première phrase du premier tome...

Mr et Mrs Dursley qui habitaient au 4, Privet Drive, avaient toujours affirmé avec la plus grande fierté qu’ils étaient parfaitement normaux, merci pour eux.

Mais un enfant peut-il refuser d’aller à Poudlard ? Selon le site de l’auteur (rubrique F.A.Q.), cela est tout à fait plausible, bien que cela soit complètement stupide, on peut choisir de ne pas aller à Poudlard car n’oubliez pas dans le monde de J.K. Rowling... ‘‘Ce sont nos choix qui montrent ce que nous sommes vraiment, beaucoup plus que nos aptitudes’’.

Cette théorie expliquerait les raisons de la jalousie de Pétunia envers Lily. Et à tout ceux qui se disent que deux sorciers dans une famille moldue cela fait bien trop, je leur réponds que Colin et Dennis Crivey sont tout deux des enfants ‘‘né-moldu’’.

Enfin, pour conclure sur ce sujet, la fameuse lettre envoyée juste à Pétunia pourrait être la lettre d’admission à Poudlard, non ? Réponse dans le dernier tome de la saga !

Voilà tout pour cette première colonne de l’année, j’espère que vous aurez pris plaisir à la lire et vous dis à très bientôt !

Tom


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :