Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Perspectives

La vraie nature de Harry

1er octobre 2005

A Mylène, une amie aussi charmante que sceptique...

Chers lecteurs, je suis (enfin) de retour après une absence un peu longue, je vous l’accorde, mais que voulez-vous entre une rentrée assez chargée et la traduction de l’interview de J.K.R., je n’ai plus eu beaucoup de temps pour me consacrer à mon activité favorite à savoir écrire !
Bref, pour me faire pardonner, je vous propose aujourd’hui la deuxième partie de ??Perspectives’’, mon grand dossier consacré aux théories post-tome VI. Dans cette seconde partie, nous allons filer droit au scandale, que dis-je, au SCANDALE, celui-là même qui risque de heurter votre sensibilité et de vous faire bondir ! En effet, dans cette colonne je vais vous dévoiler la face obscure de Harry, sa vraie nature, son secret le mieux dissimulé, car j’ose vous l’affirmer : Harry est un horcrux !
Pour ceux d’entre-vous qui ne se sont pas encore évanouis à la nouvelle de cette révélation, je vous propose de découvrir les résultats de ma stupéfiante enquête visant à établir cette terrible vérité.

Horcruxes, les généralités :

Petit rappel sur les horcruxes, pour ceux qui auraient eu du mal à comprendre comment cela fonctionne... Un horcrux est un objet (animé ou non) dans lequel une personne peut stocker une partie de son âme afin de se rendre immortel. C’est de la magie très sombre et extrêmement avancée, à notre connaissance seul Voldemort a osé expérimenter cette pratique.

Parlons donc du sombre mage, qui n’a décidemment pas fait les choses à moitié... Pour lui, sept étant le chiffre magique par excellence, il a donc décidé de diviser son âme en sept parties réparties selon toute vraisemblance dans des objets ayant une grande valeur affective pour lui.

Nous sommes informés par Dumbledore que sur ces sept horcruxes, deux ont déjà été détruits : la bague des Gaunt et le journal intime. Toujours selon le même Dumbledore, les autres se situeraient respectivement dans le médaillon des Gaunt, la coupe de Poufsouffle, Nagini (le diabolique serpent du Seigneur des Ténèbres), une possession de Godric Gryffondor ou de Rowena Serdaigle et enfin... le dernier étant Voldemort lui-même ! Le compte est bon.

Tout cela, c’est pour la belle théorie de Dumbledore, mais qu’en est-il de la réalité ? Qu’aurait-il pu se passer à Godric’s Hollow qui puisse faire basculer cette version idéaliste des choses ?

Chers amis lecteurs, il est donc maintenant temps pour nous de se lancer dans l’art incertain de la SPECULATION !

Harry, un horcrux ?

Je l’admets volontiers, ceci peut paraître assez difficile à croire, voire complètement fou mais à bien y réfléchir, cette théorie explique bien des choses... ô que oui ! Mais avant d’avancer moult preuves, revoyons tout d’abord comment les choses auraient-elles pu faire que Harry soit un horcrux.

Comme l’explique si justement Dumbledore, Voldemort attendait probablement un moment tout particulier pour créer son dernier horcrux ou plutôt ses deux derniers horcruxes... Vous ne me suivez déjà plus ? Laissez-moi donc plutôt vous expliquez les choses telles que je les vois : Lily et James ont défié à de nombreuses reprises le Seigneur des Ténèbres, ils sont donc des adversaires particulièrement coriaces, quand Voldemort apprend que leur fils pourrait être une menace, il décide de se servir du double meurtre des parents de Harry pour réaliser son sixième et son septième horcrux.

De plus, comme les choses sont bien faites, James et Lily vivent à Godric’s Hollow, Godric comme Gryffondor, le hasard fait bien les choses, nul doute que la symbolique plaît à Voldemort. Mais une fois là-bas les choses tournent mal, Voldemort n’arrive pas à tuer Harry (en raison du sacrifice de Lily), pire sans que l’on se l’explique, il fait de lui un horcrux. On peut imaginer par exemple que Nagini étant un animal, peut-être aurait-elle pu bouger à un mauvais moment lors de la création de l’horcrux, et le sortilège aurait alors atterrit sur Harry : tout est possible.

Bref, cette nuit-là, Voldemort ne crée que son sixième horcrux en tuant James, et devra attendre le meurtre de Franck Bryce pour faire en sorte que Nagini devienne enfin un horcrux.

Cela vous paraît difficile à admettre, et bien voici pourtant une série de preuves tirée d’un ancien North Tower (colonne du célèbre Mugglenet).

Harry parle Fourchelang, assez étonnant alors qu’il n’a aucun lien de parenté avec Serpentard, comment aurait-il pu hériter de ce pouvoir ? Harry semble attirer les détraqueurs beaucoup plus que d’autres personnes, comment cela peut-il s’expliquer ? Lors de son rêve, il rentre dans l’esprit de Nagini (un horcux), comment cela est-il possible ? Il entretient une très forte connexion avec Voldemort, il ressent ce que le Mage Noir ressent, comment se fait-ce ? Le choixpeau aurait voulu l’envoyer à Serpentard, alors qu’il rassemble toutes les qualités d’un vrai Gryffondor, quelle est la raison à cela ? Il entretient des capacités extraordinaires, quasi surnaturelles, quelqu’un a-t-il une explication ? Tout ceci paraît étrange, vraiment étrange...

Maintenant, si vous reprenez une à une ces questions en imaginant que l’âme de Harry cohabite avec celle de Voldemort, alors ceci explique vraiment énormément de choses... vous ne trouvez pas ?

Vous n’avez pas encore assez de preuves, alors en voici une autre de taille... attaquons-nous à un extrait de la prophétie : ‘‘et le Seigneur des Ténèbres le marquera comme son égal’’.

Jusqu’alors, tout le monde pensait à la cicatrice comme signe physique mais en implantant une partie de son âme en Harry, Voldemort ne ferait-il pas de lui réellement son égal ? Je vous pose la question.

Bien, puisqu’on en est à la cicatrice, peut-être que l’âme de Voldemort est contenue dans cet éclair qui semble tellement primordial à l’histoire qu’en l’état actuel des choses il s’agirait du dernier mot de la saga.

Avant de s’interroger sur l’avenir de Harry, je vous propose une citation de Dumbledore tiré de ‘‘L’Ordre du Phénix’’ : ‘‘Il y a quinze ans, lorsque j’ai vu ta cicatrice sur ton front, j’ai deviné ce qu’elle pouvait signifier. J’ai deviné que c’était peut-être là le signe d’un lien qui s’était forgé entre toi et Voldemort.’’

Si cette citation n’est pas une preuve, je ne sais plus quoi ajouter pour vous convaincre !

L’avenir de Harry :

Comme le proclame si bien l’affiche promotionnelle de ‘‘La Coupe de Feu’’ : ‘‘De sombres heures t’attendent, Harry.’’... Ainsi si ma théorie s’avère juste, Harry risque de ne pas beaucoup rigoler durant le septième tome.

Tout d’abord, il va devoir trouver tous les horcruxes pour les neutraliser mais que va-t-il se passer quand il va découvrir qu’il est un horcrux ? La grande question est : Harry va-t-il devoir mourir ?

J.K. Rowling a toujours laissé plané le mystère sur cette question, suggérant même souvent le pire. L’image d’un Harry se sacrifiant pour sauver sa communauté (et accessoirement le monde) de la personnification du Mal a de quoi séduire, c’est certain ! Mais en même temps, J.K. Rowling aura-t-elle le cran de faire ça ? Quoique, comme vous le savez déjà, elle n’en serait pas à son coup d’essai étant donné qu’elle a déjà fait bien pire !
Souvenez-vous qu’être un auteur de livre pour enfant revient à être à un tueur sans pitié (c’est d’elle pas de moi), alors il est possible que tout finisse ainsi.

Mais nous n’oublions pas que nous sommes dans un livre pour enfant et qui a vocation de roman d’apprentissage. Dans les deux cas, le héros ne meurt en général pas, le vieux barbu oui (c’est toujours d’elle pas de moi) mais pas le héros, à ça NON ! Il se pourrait donc que Harry se contente juste de voir disparaître sa cicatrice par exemple. On peut également penser que l’âme qui lui est propre lui permette de survivre, en perdant probablement nombre de ses capacités.

Enfin, vous savez comme moi qu’avec Jo tout est possible et c’est pour cela que l’on apprécie tant son travail, non ?

Le médaillon :

Quelques réflexions en vrac sur le médaillon de Serpentard où Voldemort a entreposé une partie de son âme. Comme beaucoup d’entre-vous l’aurons sans doute deviné, il s’agit sans l’ombre d’un doute de celui trouvé par Harry au quartier Général de l’Ordre du Phénix (‘‘Ils trouvèrent aussi un lourd médaillon que personne ne parvint à ouvrir.’’ p136), ce qui renforcerait en même temps la thèse selon laquelle R.A.B. est Regulus Black (une fine déduction selon J.K. Rowling).

Là où cela pourrait devenir intéressant, ce serait que Mondingus ait revendu ce médaillon à Pré-au-Lard en même temps qu’il a revendu nombre de possessions du 12, square Grimmaurd. Retrouver ce médaillon reviendrait à rechercher une aiguille dans un botte de foin : autant dire que de réjouissances en perspectives !

Sur ces idées, je vous laisse en vous disant à très prochainement ! Prenez soin de vous d’ici là !

Tom

PS :

J’ai beaucoup de soucis avec mon adresse ??gazette-du-sorcier’’, ne m’envoyez des mails que sur le tomgds@caramail.com si possible...
Si le c ?ur vous en dit, j’aimerais que vous m’envoyiez vos critiques pour le tome VI (entre 15 et 30 lignes) pour un prochain article.
Bon enfin, je tiens à m’excuser par rapport à mon dernier article, la phrase de Rogue est bien évidemment : ??NE ME TRAITE PAS DE LACHE !’’ et non de traître comme j’avais pu le marquer, ??coward’’ signifiant bien ??lâche’’, j’avoue être allé un peu vite en besogne et pourtant, je le savais pourtant... Mea Culpa donc et merci à tous ceux me l’ayant fait remarquer !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :