Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Hermione & Harry ...

Juste une histoire d’amitié ?

18 juillet 2004

Il y a quelques temps, je pensais rédiger un article 100% Hermione, et comme tout bon ??journaliste’’ (je laisse encore ce terme entre guillemets car mes articles tiennent plus de la simple colonne que de l’article), je me suis penché sur les informations concernant ce personnage haut en couleur. Et c’est là que j’ai eu le choc... sur le site ??hermionerocks’’ (très bon site, par ailleurs), j’ai pu lire un article qui m’a révélé un scandale sur cette jeune fille que l’on pensait tout à fait sage mais qui entretiendrait des amours pour les moins tumultueux...
Comme vous l’aurez sans doute compris, cette semaine, cette colonne va donc ressembler à un des nombreux articles de ??Sorcière Hebdo’’ (à savoir des potins et des rumeurs, ce qui reste finalement, s’il on y réfléchit bien, du domaine de la théorie) que cette chère Rita Skeeter eut pu écrire durant ses heures de gloire...
Alors maintenant, après avoir été averti sur le contenu douteux de cette colonne, place au scandale...

S’il on en croit l’article que j’ai lu et dont je vais essayer de rapporter tous les faits, Hermione et Ron seraient sortis ensemble durant plus de six mois dans le dos de notre bon vieux Harry... Mais ce n’est pas tout, Hermione pourrait bien maintenant, après avoir rompu avec Ron, vouloir mettre le grappin sur Harry pour lequel elle éprouverait des sentiments depuis bien longtemps.
Incroyable me direz-vous, et bien pas tellement que ça si l’on en croit les nombreux indices semés à travers les différents volumes de notre saga ensorcelantes. La preuve tout en m’appuyant sur vos livres fétiches...

Hermione : le portrait de notre sorcière bien aimée...

Hermione est l’un des personnages les plus complets de la saga et un de ceux que l’on voit le plus, on a pu également observer une nette évolution au fil du temps mais avant de revenir sur celle-ci, voici un petit récapitulatif point par point sur une sorcière qui nous a bel et bien enchanté :

- Prénoms : Hermione, Jane
- Nom : Granger
- Date de naissance : 19 septembre 1980
- Ecole fréquentée : Poudlard (maison de Gryffondor)
- Animal de compagnie : Un chat nommé Pattenrond
- Amis : Harry, Ron, Ginny
- Qualité : particulièrement intelligente
- Défaut : peut rapidement devenir agaçante

Evolution au cours du temps :

- Premier Tome : Nous découvrons le personnage de Hermione, issue d’un milieu moldu, Hermione croit devoir travailler comme dix pour accumuler un retard qu’elle n’a pas, elle est une élève réellement brillante qui a une peur bleue de l’échec et pour qui réussir compte énormément. Son intelligence agacera beaucoup Harry et Ron (qui finiront toutefois par devenir ses meilleurs amis), tout comme beaucoup d’autres qui lui donneront bientôt le surnom de ‘‘Melle Je-sais-tout’’. Son brillant esprit se révèlera quand même un atout très précieux pour le terrible trio de Gryffondor car elle sait quasiment tout grâce à un appétit littéraire féroce (son livre préféré est d’ailleurs ‘‘L’Histoire de Poudlard’’). Hermione n’en reste pas moins une jeune fille sensible et loyale envers ses amis comme nous le prouve cette belle citation...
« J’ai tout appris dans les livres. Mais il y a des choses beaucoup plus importantes, le courage, l’amitié... »

- Second tome : Nous retrouvons Hermione comme nous l’avons quitté, toujours aussi brillante et agréable. Son intelligence est une nouvelle fois mise à l’épreuve, notamment par la création du Polynectar et la découverte de la créature de Chambre des Secrets et son moyen de locomotion. Elle s’avère donc toujours aussi utile pour le groupe qui en plus s’est vraiment attaché à elle comme nous le montre leur émoi quand il la découvre pétrifiée. Dans ce tome, Hermione est également très blésée par les insultes de Malefoy envers ses origines moldues qui la touche beaucoup plus que le surnom de ‘‘Melle Je-sais-tout’’ auquel elle a toujours droit.

- Troisième tome : C’est pour moi, celui qui marque une rupture dans la vie d’Hermione et son passage véritable vers l’adolescence... Bien sûr elle est toujours aussi intelligente et studieuse en cours, si ce n’est plus, la preuve, elle aura recours à un retourneur de temps pour suivre un maximum de cours. Mais le tome trois nous propose une nouvelle facette plus rebelle de la personnalité d’Hermione, elle s’affirme. Les exemples les plus probants de cette évolution sont le coup de poing à Malefoy et le départ en plein cours de Divination. Mais Hermione montre aussi son immense courage avec toute l’aventure pour sauver Sirius où elle bravera le danger au côté de Harry. Au cours de ce tome, Hermione et Ron connaissent de sérieuses disputes. Attention, la nouvelle Hermione est arrivée, un vent de révolte souffle, l’action peut commencer !!!

- Quatrième tome : Deux grands évènements entrent dans la vie de Hermione, le premier, c’est évidemment sa passion pour... les elfes de maison qu’elle va très vite chercher à défendre en créant la S.A.L.E. (Société d’Aide à la Libération des Elfes de Maisons), sorte de syndicats pour elfes qui donnera lieu à des scènes assez comiques. L’autre grand évènement est l’arrivée des premiers flirts pour Hermione, ce n’est d’ailleurs pas un hasard si la couleur globale de ce tome est rouge, comme celui du sang versé par Harry mais aussi comme celui de la passion et des premiers émois. Mais l’intimité de Hermione va vite être violée par cette chère Rita Skeeter qui devra payer pour ses fautes...
Une anecdote sur ce tome est que Hermione a réussi à raccourcir ses dents de lapin.

- Cinquième tome : Hermione montre une fois de plus son attachement à ses chers cours même les plus léthargiques à l’image de celui d’Histoire de la Magie, cependant elle n’hésite pas à sortir de ses gonds pour critiquer Ombrage et lui faire savoir, on assiste une nouvelle fois à un choc entre ‘‘Melle Je-sais-tout’’ et un enseignant, mais c’était sans compter qu’Ombrage a plus de ténacité que Trelawney...
Dans ce tome, on se rend également compte à quel point Hermione est devenue une vraie adolescente confiant tous ses petits secrets à Ginny et réciproquement.
Hermione garde aussi ses convictions concernant les elfes de maison même les plus affreux comme celui de Sirius. Dumbledore lui donnera d’ailleurs indirectement raison à ce sujet avec cette citation...
« L’indifférence, la négligence, font parfois beaucoup plus de dégâts que l’hostilité déclarée. »
Mais ce n’est pas tout, à la fin de cet opus, Hermione doit une nouvelle fois faire preuve de courage et d’intelligence au cours d’une aventure très musclée à travers le Département des Mystères durant laquelle elle se mettra vraiment en danger...

Et l’on attend déjà la suite de son évolution avec impatience...

Hermione & Ron... l’histoire dans ses moindres détails !

Après un bref portrait de Hermione, voici le sujet que vous attendiez tous, comment Ron et Hermione ont-ils réussi à nous cacher leur relation pendant si longtemps ? Quand a elle commencée ? Que s’est-il passé ? Quand s’est-elle terminée ?
Toutes les réponses à ces questions dans les lignes à venir et par le biais de quelques citations...

- Premier Tome : Le temps de la découverte...
Entre Ron et Hermione, les débuts sont plutôt houleux, Hermione l’agace et il se montre spécialement maladroit envers elle. Mais cela s’arrangera plus tard et Ron et Hermione deviendront en fin de compte de très bons amis. Une petite preuve montrant que le cœur de Hermione penche pour Ron, quand Ron se blesse pour permettre à Harry de faire échec et mat, Hermione se propose pour rester à ses côtés. Mais ça ne veut pas dire grand-chose.

- Deuxième Tome : Une amitié solide...
Dans cette deuxième aventure, l’amitié entre nos deux protagonistes devient de plus en plus solide même si Ron continue toujours à se moquer un peu d’Hermione...
Une preuve de cette grande amitié, Ron s’empresse de défendre Hermione quand celle-ci est insultée par Malefoy, à ses risques et périls...
Dans le film, un indice sur une relation a venir est visible quand Hermione ne prend pas Ron dans ses bras mais lui serre la main, ne veut-elle pas trop montrer ses sentiments pour lui ?

- Troisième Tome : Premières tensions et premiers émois...
Pour ce troisième opus, nous avons de sérieux indices sur une relation se profilant à l’horizon... D’une part, nos personnages entretiennent de sérieuses tensions se manifestant par des disputes à cause de Croûtard et Pattenrond... Mais ne serait-ce pas une simple couverture pour cacher leurs sentiments naissants qu’ils se refusent à admettre ? Après tout, il est souvent dit que les opposés s’attirent.
Mais Hermione et Ron n’en restent pas moins des amis qui peuvent toujours compter l’un sur l’autre, d’ailleurs Ron défendra une seconde fois Hermione quand celle-ci est traitée de « Melle Je-sais-tout » par ni plus ni moins que Rogue :
« Vous nous avez posé une question et elle connaît la réponse ! Pourquoi nous demander quelque chose si vous ne voulez pas qu’on vous le dise ? »
Cette réplique vaudra une retenue à Ron. Plus tard, dans le chapitre 15, l’amitié entre nos deux protagonistes semble de plus en plus ambiguë, quand Hermione enlace Ron après s’être réconcilié avec lui.
Une chose à laquelle nous pourrions penser est que Ron et Hermione ont pu entretenir une liaison durant leurs week-end à Pré-au-Lard, mais cela semble un peu difficile à croire à cause du manque d’indices concrets.
Ce qui pourrait par contre nous faire croire en cette relation, ce sont toutes les scènes (complètement inventées pour les besoins du film) où l’on voit Ron et Hermione, un peu maladroits mais proches, très proches, anormalement trop proches...

- Quatrième tome : Les débuts de la romance...
Nous en arrivons à une des parties les plus croustillantes de cet article car la relation entre les deux complices de Harry aurait connue ses débuts dans ce tome à la couleur rouge passion....
Tout commence avec l’été chez les Weasley, après les premiers prémices des sentiments que nos deux personnages éprouvent l’un pour l’autre évoqués subtilement dans le troisième opus, on se demande ce qui s’est déroulé pendant la majeure partie des vacances car quand Harry arrive au Terrier... il retrouve Hermione déjà présente ! Etrange, non ? Qu’est-ce que Ron et Hermione ont-ils pu faire durant ce temps où ils étaient seuls, mystère...
Après l’arrivée des champions, Ron et Harry se disputent et Hermione cherche à les faire se réconcilier par tous les moyens, pourquoi tant d’insistance ? Au premier week-end pour Pré-au-Lard, elle veut que Harry se rapproche de Ron, mais pourquoi, y a t il un intérêt quelconque pour elle ? Harry est son meilleur ami et Ron pourrait bien être celui pour qui son cœur bat, elle veut qu’ils soient amis, c’est évident !
Vient ensuite un article de cette chère Rita Skeeter (à qui je crois vraiment que je vais dédier ce beau scandale) où elle annonce que Harry et Hermione sortent ensemble et cela rend Ron encore plus furieux, il aime Hermione et ne veut pas la savoir dans les bras d’un autre...
Après la première tâche, nous assistons aux réconciliations de Ron et Harry, et Hermione en est toute retournée :
« -Vous êtes tellement bêtes ! s’écria Hermione [...] des larmes coulant sur sa robe. Puis avant que Ron et Harry aient pu faire un geste, elle les serra contre elle... »
Fière de les voir rabibochés, Hermione en profite tout de même pour se rapprocher de Krum...
Et c’est à son bras qu’elle assistera au bal de Noël. Après l’arrivée des champions, ce bal marque vraiment les premiers tourments amoureux de Ron qui après l’avoir longuement cherché, montre un comportement particulièrement odieux envers Hermione :
« -Viktor, tu ne l’appelles pas encore Vicky ? [...] - Il est à Durmstrang [...] C’est un adversaire de Harry ! Un adversaire de Poudlard ! [...] Tu es en train de fraterniser avec l’ennemi, voilà ce que tu fais ! »
Chauvinisme, non ! Jalousie, purement oui ! Ron connaît les affres de ce monde cruel appelé l’adolescence...
Hermione est quant à elle déçue que Ron ne la voit que comme une amie et qu’il ne l’ait pas invité au bal avant qu’elle doive refuser :
« -La prochaine fois qu’il y aura un bal, tu n’auras qu’à me demander d’y aller avec toi avant que quelqu’un d’autre ne le fasse à ta place et non pas au dernier moment parce que tu n’auras trouvé personne d’autre. »
Hermione est amoureuse, ça se sent... A la fin du chapitre précédent, elle avait même fait remarqué à Ron qu’elle était une fille et qu’il était le seul à ne pas l’avoir remarqué avant le bal.
Avant de continuer à déballer mes preuves les unes après les autres, je voudrais exprimer mon sentiment sur le comportement de Hermione par rapport à Krum, il me semble plus qu’évident que pour elle c’est un ami et rien d’autre, mais à mon avis, un ami proche auquel elle confierait beaucoup de secrets... Ce dernier voit quant à lui (mais toujours selon moi), beaucoup plus en elle qu’une simple amie... Hermione est la première fille à ne pas le considérer comme une idole mais comme quelqu’un de normal, ça le touche forcément.
Reprenant maintenant notre année avec la fin de la Seconde tâche, et ce passage significatif :
« Elle (Fleur ndlr) se pencha vers lui (Ron re-ndlr) et l’embrassa à son tour (mais sur la joue, ne vous inquiétez pas ! Re-re-ndlr) [...] Hermione avait l’air furieux... »
Ah, en voilà une preuve, quelle est belle ! Hermione ne supporte pas qu’on touche à son Ron, c’est assez clair et cela se vérifiera à nouveau plus tard !
Lors de la parution du second article de Rita Skeeter, Hermione semble gênée de dire à Ron qu’elle est invitée par Krum en Bulgarie, elle ne souhaiterait probablement pas qu’il se fasse de mauvaises idées sur la relation qu’elle entretient avec le joueur de quidditch. Une fois de plus, elle cache assez mal ses sentiments pour Ron qui y est de toute manière plutôt aveugle, une preuve de son immaturité...
Plus tard, peu avant la troisième tâche, on peut penser que Ron et Hermione ont commencé à sortir ensemble, en effet, Mrs Weasley, grande fan de ‘‘Sorcière Hebdo’’ a du être mise au courant de la relation de son dernier fils (probablement par Ginny), et lorsqu’elle vient assister à l’épreuve du labyrinthe, Harry doit la rassurer sur la relation purement amicale qu’il entretient avec Hermione pour que Molly Weasley redevienne plus chaleureuse avec cette dernière... Elle craignait sûrement que Hermione court deux coqs à la fois et trompe donc son fils !
A la toute fin, lors du départ des champions, Ron semble plus amical avec Krum et lui demande même un autographe, Hermione affiche alors un air souriant... Peut-être sait-il que la fille qu’il aime n’aime pas le bulgare parce qu’elle sort avec celui pour lequel son cœur bat, à savoir lui ! Il est donc plus détendu et plus amical avec Viktor et a tiré les enseignements du Tournoi des Trois Sorciers.
Hermione fronce de son côté les sourcils lorsque Fleur sourit à Ron, une nouvelle preuve de sa jalousie à elle !
Enfin dernière preuve de ce tome qui en est décidemment très riche, c’est le fait que Hermione embrasse Harry sur la jour pour la première fois, comme pour lui dire de ne pas s’en faire, pour ne pas éveiller ses soupçons sur elle et Ron et pour ne pas qu’il se sente délaissé car il est son meilleur ami et elle y tient plus que tout au monde tout comme Ron.

- Cinquième tome : Passion et déchirement...
Dans le dernier pavé livré pour notre plus grand plaisir par J.K. Rowling, d’autres indices peuvent nous montrer l’évolution de la relation entre Hermione et Ron. Nous allons donc continuer à étudier tout cela en admettant qu’ils soient vraiment sortis ensemble dès le printemps (saison des amours par ailleurs) de leur quatrième année.
Après son difficile été, quand il arrive au quartier général de l’Ordre du Phénix, Harry découvre que Ron et Hermione y ont passé trois semaines ensemble. Qu’ont-ils pu bien faire en plus du ménage ? Cependant aucune preuve ne nous est donnée sur la validité de leur relation. Alors de deux choses l’une, ou bien tout le monde au sein de l’Ordre était au courant mais pour ne pas déstabiliser Harry un peu plus après les épreuves qu’il a subit, et on préfère ne rien lui dire et ne surtout pas éveiller d’éventuels soupçons, ou bien Ron et Hermione continuent à être très discrets et très peu de monde est au courant. Toutefois, quand Harry arrive chez Sirius, Hermione se jette sur lui, elle est heureuse, sans nul doute, mais n’agit elle pas dans les mêmes buts que lorsqu’elle l’a embrassé à la fin du Tome VI... En tout cas, Ron ne bronche pas. Quand Harry explose, Hermione se sent peut-être un peu coupable de ce qu’elle fait avec Ron et est en pleurs en train d’essayer de le calmer.
Reprenons maintenant un peu plus loin, après la rentrée, Ron vient d’obtenir le poste de gardien dans l’équipe de quidditch de Gryffondor, Hermione étrangement n’est pas en train de faire la fête à ses côtés mais au lieu de cela en train de tricoter ses chapeaux, elle commente à peine la nouvelle mais propose à Harry de se joindre à elle. Il refuse et elle en est assez déçue, était-ce un moyen pour qu’il ne se sente pas délaissé (même si ce n’est pas le cas) par elle ?
Plus tard, Ron reçoit une lettre de Percy suite à laquelle Hermione lui propose de faire ses devoirs ainsi que ceux de Harry, Ron en est fou de joie et ne lui cache absolument pas :
« Ah Hermione, tu nous sauves la vie. Qu’est-ce que je pourrais... [...]-Hermione, tu es vraiment la personne la plus extraordinaire que j’aie jamais rencontré... »
Mais quand il lui dit qu’il la trouve extraordinaire, lui parle-t-il seulement de ce qu’elle fait pour ses devoirs, j’en doute fort...
Arrive ensuite, le premier match de la saison de quidditch pour les Gryffondor, et voilà ce qui se passe juste avant :
« -Bonne chance dit Hermione. Elle se dressa sur la pointe des pieds et l’embrassa sur la joue. -Et à toi aussi Harry. Lorsqu’ils traversèrent la Grande Salle, Ron sembla retrouver un peu ses esprits. Déconcerté, il se caressa la joue à l’endroit où Hermione l’avait embrassé... »
Et là, j’ai deux petites remarques à faire : Pourquoi n’embrasse-t-elle pas Harry pour lui souhaiter bonne chance tout comme elle l’a fait avec Ron ? Comme je fais les questions et les réponses... et bien selon moi, tout simplement parce qu’elle sort avec Ron et non pas avec Harry et comme elle n’allait pas l’embrasser langoureusement, elle le montre juste discrètement, la preuve, Harry ne capte rien. Deuxième remarque, vous aurez remarqué que Ron semble déconcerté, sans connaître les liens qui les unissent, on peut penser qu’il est juste étonné par ce geste de Hermione, mais j’aurais plutôt tendance à penser qu’il est étonné du manque de discrétion de Hermione et qu’il feint la surprise pour ne pas que Harry sache.
Nous voici enfin à Noël, à la réunion de l’A.D., il y a du gui mais Hermione fait semblant de ne pas le remarquer pour une fois de plus éviter tout soupçons de la part de Harry et quelque part du lecteur... J.K. Rowling laisse les indices tout à fait subtils... Puis, Cho et Harry s’embrasse, et si Ron s’embrase, Hermione, elle, reste de glace mais doit probablement être heureuse dans son for intérieur, si Harry sort enfin avec une fille, elle et Ron ne sont plus obligés de garder leur amour secret pendant encore longtemps... Mais l’indice le plus flagrant de cette relation arrive le jour de Noël quand Hermione remercie pour ses cadeaux :
« - Merci pour le livre, Harry [...] Et ce parfum est très original, merci Ron... »
Du parfum, voyez-vous cela... Le genre de cadeau typique offert par un garçon à sa petite amie, non ? Et puis un parfum, ce n’est pas le même budget qu’un autre cadeau, Ron a dû dépenser une fortune, ce qui explique peut-être pourquoi Harry se retrouve avec une boîte de dragées surprises de Bertie Crochue de la part de son meilleur ami (je tiens tout de même à vous rappeler que c’est l’intention qui compte)...
Si cette partie s’appelle passion et déchirement, c’est bien parce que Ron et Hermione finissent par arriver à un point de rupture et rompent. Après la passion des six premiers mois, la saint Valentin marque un point de rupture entre Ron et Hermione avec notamment cette réplique assassine :
« Harry tu es pire que Ron... Non finalement, non, soupira-t-elle... »
Cela veut tout dire, non ? Cette réplique est lancée quelques jours après la Saint Valentin, et Ron a sûrement dû oublier d’offrir un cadeau à Hermione, ou pire, tout simplement d’y penser. Ron n’aide pas à ce que tout cela aille mieux avec ces paroles-là :
« Tu devrais écrire un livre, [...] Un truc qui donne la traduction des idioties que font les filles pour les garçons puissent comprendre. »
Idioties est peut-être un mot un peu fort, Ron est fâché et le fait savoir. Hermione a dû quant à elle, peut-être se rendre compte que Ron était un peu trop immature et que Harry lui plaisait plus, elle a donc rompu et à partir de ce moment là, leurs relations deviennent plus tendues notamment sur le sujet des cours d’Occlumencie où Hermione se montre anormalement sèche avec Ron...

Leur relation ne vous inquiétez pas évoluera quand même encore et Hermione pourrait bien se retourner vers lui plus tard mais pour le moment, c’est fini !

- Hermione, bientôt dans les bras de Harry ?

Nous voilà maintenant à une autre partie croustillante de cet article... car après avoir lâché Ron, Hermione aurait déjà des vues sur Harry, leur relation si elle a toujours été de l’amitié (très forte cela dit) pourrait se muer en une relation amoureuse.
Il faut dire que Hermione a toujours été admirative envers Harry, surtout lors de l’aventure du retourneur de temps et an assistant aux épreuves du Tournoi des Trois Sorciers. Mais dans le tome V, il semblerait que la demoiselle après avoir rompu avec Ron comprenne que Harry est faite pour elle.
Il y a bien sûr peu d’indices, ou alors minuscules comme celui-ci :
« -C’est ça un de ces jours, vous écrirez d’autres articles horribles sur Harry et moi... »
Pourquoi forcément Harry et elle, elle n’est pas la seule fille de Poudlard si je ne m’abuse ! Elle ne souhaite pas non plus que Harry parle de ses sentiments ni elle des siens en face de Rita... Peur de Rita ou d’être blessé par ce que pourrait dire Harry ? Et si c’était un peu les deux à la fois...
Ou alors, à Noël, quand Harry se sépare du reste du groupe après avoir entendu Fol Œil penser que Harry était possédé par Voldemort, Hermione est la seule à venir le voir pour s’assurer que tout va bien.
Et puis il y a cette autre preuve flagrante montrant que leur relation a évolué :
« -Mais je ne te trouve pas laide du tout, répondit Harry, déconcerté. Hermione éclata de rire. »
Ceci intervient juste après qu’elle lui ait dit ce qu’il aurait dû faire avec Cho. Pourquoi rit-elle est un bonne question, on peut imaginer que c’est plus pour feindre de se moquer de lui que de tomber le masque...
A l’époque où Harry sortait avec Cho, cela l’arrangeait plus ou moins (lire plus haut), elle avait bonne conscience et encourageait Harry mais après qu’elle ait rompu avec Ron, ça n’a plus été la même chose, pas une seule fois elle ne l’a incité à continuer avec elle et fait même la pseudo gaffe de lui avouer ce qui suit :
« J’ai...heu...entendu raconter qu’elle sortait avec quelqu’un d’autre... »
Bref, Hermione ne souhaite pas qu’il retourne dans les bras de Cho... comme nous tous par ailleurs. Pourquoi ? Peut-être pour qu’il sorte avec elle.
Un autre point qui rapproche considérablement Harry et Hermione, ce sont les aventures qui leur sont arrivées quand ils n’étaient que tous les deux, je fais ici référence à celle du Prisonnier d’Azkaban, mais surtout celle de l’Ordre du Phénix avec les centaures et Graup. Une chose importante à préciser est que Hermione se sent en sécurité avec Harry, sûrement beaucoup plus qu’avec Ron... Tous ces évènements qui leur sont arrivés pourraient leur faire réaliser qu’ils sont bien ensemble.
Au cinéma, même si le Prisonnier d’Azkaban est principalement dédié aux supporters du couple Ron/Hermione, les fans de Harry et Hermione qui soutiennent la thèse de l’existence future de leur couple en auront aussi pour leur compte avec l’aventure du retourneur de temps qui les voit très proches...
Du point de vue photogénique, c’est le couple parfait... Bien plus que Ron et Hermione, désolé pour leurs fans...
Mais même si Harry et Hermione sortiront ensemble à l’avenir, il n’en reste pas moins qu’ils sont trop complices pour aller ensemble, ils se ressemblent trop, leur couple ne tiendra pas, ils sont malheureusement condamnés à être amis, mais c’est un avis personnel qui n’engage que moi, enfin quand je dis amis, ce ne sont pas que de simples amis, la relation les unissant est une sorte de lien indestructible, une amitié proche de l’amour, quelque chose d’indescriptible mais d’une force terrifiante !
Cela dit, il se peut aussi, que ce soit l’osmose parfaite et même si j’en doute, le bonheur pourrait bien frapper à la porte d’ici au tome VII...

- Conclusion

De cet article qui fait la part belle au couple Ron/Hermione mais qui veut toutefois soutenir le fait que Harry et Hermione sont bien plus que des amis, nous pouvons tirer plusieurs conclusions...

- La première qui s’impose à notre esprit est : « Ciel, enfin, on m’a ouvert les yeux, ces deux-là, nous ont bien bernés avec leurs faux airs d’anges ! » ou alors celle-ci : « Mon dieu, est-ce que ce chroniqueur serait-il devenu fou ? ».
En tous les cas, j’espère que cet article vous aura fait réagir... Sachant que vous aimez commenter tout ce qui a attrait aux éventuelles romances, ça devrait le faire !

- La deuxième conclusion qui s’impose à nous, c’est le fait que Hermione n’est pas aussi sage qu’on voulait bien le croire à une autre époque. Elle s’est comme qui dirait métamorphosé et son vent de rébellion pourrait bien faire des éclats dans les cœurs et au cœur de l’action !

- La troisième et dernière conclusion porte quant à elle sur l’avenir du trio si ces évènements arrivent... Comment pourrait-il résister ?

De mon côté, voilà mes quelques pensées, si je pense que Ron et Hermione ont été ensemble et que c’est fini, je pense aussi que Hermione finira quand même dans ses bras, et qui sait peut-être après le décès tragique de Harry dans le tome VII, mais parler de cela est encore un peu prématuré. J’ai aussi l’impression que notre trio résistera à toutes sortes de retournements amoureux, ils sont assez forts pour cela !
J’espère que mon article ne vous aura pas déçu et je vous retrouve très bientôt pour évoquer la seconde guerre qui se profile à l’horizon...

Tom

PS :

Ca y est, c’est officiel, Harry Potter VI aura pour titre « Harry Potter et le Prince au sang mêlé » (traduction plus que vraisemblable de ?Harry Potter and the half blood prince’)...
Ce titre d’abord pressentit par J.K.R. pour être celui du tome II peut paraître un peu étrange, je vous l’accorde, j’essayerai de me renseigner sur d’éventuelles théories pour faire paraître un article très bientôt...


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :