Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Harry sous l’eau

18 novembre 2005

Un nouveau clip est sorti, où l’on voit une partie de la seconde tâche, avec Harry et Fleur sous l’eau. Pour le voir, cliquez ICI.

D’autre part, Daniel Radclife a accordé une interview au quotidien anglais The Daily Mirror, dans laquelle il évoque notamment le tournage de ces scènes et leur préparation.

Pendant six mois, il s’est entraîné avec des plongeurs professionnels. Lors d’un des séances d’entraînement, ceux-ci ont paniqué, et de façon bien compréhensible : Dan leur faisait signe qu’il n’avait plus d’air dans sa bouteille, et ne pouvait donc plus respirer. En quelques secondes, l’équipe l’a ramené à l’air libre... pour découvrir qu’il s’était trompé de signe, et cherchait à dire que tout allait bien.

Pendant le film, Harry respire sous l’eau. Daniel Radcliffe raconte : "Pendant le tournage, je partageais une bouteille d’air avec quelqu’un. Ils disaient ’trois, deux un’ avec leurs doigts, et à ’un’, j’inspirais le plus d’air possible. Après, la grande question, c’est la quantité de choses qu’on peut faire avec une seule bouffée d’air dans les poumons."

"Le plus dur n’était pas de retenir ma respiration ; je n’avais pas le droit d’expirer non plus parce que Harry est censé respirer à travers des branchies. Il ne doit pas y avoir de bulles. Alors quand vous irez voir le film, si j’ai l’air de souffrir morts et passions, vous saurez pourquoi !"

Les producteurs ont décidé de tourner les scènes aquatiques sous l’eau, plutôt que de faire appel à des effets spéciaux. David Heyman raconte : "Les scènes aquatiques étaient parmi les plus difficiles. Nous ne pouvions pas filmer dans un vrai lac, il aurait fait trop froid et ce n’aurait pas été pratique. Nous avons pensé à une technique appelée sec pour mouillé, dans laquelle on suspend l’acteur et on envoie de l’air vers lui, pour que le vent donne l’illusion qu’il est sous l’eau, mais ça ne marchait pas bien. Les cheveux n’ondulaient pas de façon convaincante."

En trois mois, l’équipe a donc fabriqué un des tanks les plus gands d’Europe : 6 mètres de profondeur, une surface de 6 m², soit 36 000 litres d’eau ! Une ’chambre sèche’ a également été construite en sous-sol pour permettre à Daniel et aux autres acteurs de retirer leurs bouteilles pour de courtes périodes sans avoir à remonter à la surface (les remontées à la surface créent des problèmes de pression au niveau des oreilles).

Après six mois d’entraînement, Daniel était enfin prêt à filmer. En trois semaines, il a passé plus de 41 heures sous l’eau. Une plongée a duré 75 min, "plutôt cool" selon lui. Pour que la tâche ait l’air plus réelle, des mannequins représentant les personnes à délivrer étaient attachées à des ruines dans le tank pour que Harry les libère. Les créatures maritimes ont été ajoutées par ordinateur par la suite.

Pour lire l’article entier (en anglais), cliquez ICI.
Plus que douze jours avant le visage plein de souffrance de Harry !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :