Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Etude poussée et approfondie sur le nombre d’heures que les moldus risquent de passer au cinéma.

7 septembre 2003

Chers sorciers,

Suite à une nouvelle rumeur concernant la durée probable du quatrième documentaire moldu sur Harry Potter, La Coupe de Feu, un de nos spécialistes d’étude des moldus en est venu à cette synthèses des différentes possibilités envisagées par la Warner Bros et celles qui ont le plus de chances d’aboutir vu les us et coutumes des moldus que constituent l’audience de ce genre de films à succès courramment appelés blockbusters.

3 possibilités dont 1 décriée...

Non, les moldus ne se facilitent pas la vie.

Non, les moldus ne vont pas au plus simple.

Non, non et non.

En effet , la Warner Bros. pictures, distribuant les films [1] inspirés de la vie d’Harry Potter, ne daigne toujours pas révéler quelle sera la méthode employée pour retranscrire sur "grand écran" les aventures du jeune sorcier qui fait notre gloire et notre fierté.

Plusieurs possibilités sur la durée probable du film seraient (remarquez l’emploi judicieux du conditionnel) à l’étude...

- proposition 1 : Un film, 2 heures et quart

Sans doute la proposition la plus décriée par sorciers et moldus !

Comment retranscrire 365 journées aussi mouvementées en seulement 2 heures et quart ?

Tentons une analyse plus approfondie de cette décision :
Nous avons un patron A , des spectateurs B, un réalisateur C et l’argent $ (ou €), le film F et la durée D.

*Si A veut B- $ pour que $ soit à A, F = D< crise de nerf

*Or, C veut que B soient contents de F mais veut que $ soit à A, donc soit : F= mécontentement de B < D = B content < crise de nerfs

* Considérons B comme B1, les fans et B2 les non fans.

B1 veut que F= proposition 2 ou 3 (voire plus bas)

B2 veut que D soit plus petit possible et soit bien inférieur à la crise de nerf.

Pour simplifier : pour les jeunes spectateurs et le porte monnaie de B1 et B2, P1 (proposition 1) est plus avantageux.

- proposition 2 : Deux films, 2heures et quart chacun

La solution qui conviendrait au producteur qui gagnerait 2 fois plus d’argent, aux fans qui verraient TOUT, au réalisateur qui éviterait de trop tronçonner son oeuvre mais pas aux non-fans qui dépenseraient deux fois plus...

Proposition à l’étude.

- proposition 3 : Un film, quatre heures, interlude entre deux parties

CECI N EST QU UNE RUMEUR !!!

Sans nul doute la moins réalisable des 3... car dans ce cas la, D (durée) serait supérieur à crise de nerfs !
beaucoup ne supporterait pas de rester assis 4 heures dans une salle de cinéma !

Entre le phénomène culturel des moldus.

Si faire un film de 4 heures avec un intermède ne serait pas une première de l’histoire du cinéma (ensemble des films) (rappelons : Cléopatre ou My Fair Lady), ça serait une première pour un film dit "tout public" et classé en catégorie Blockbuster.

Les jeunes enfants seraient les premiers à en souffrir, sauf si le film est interdit au moins de douze ans, vu la violence de certaines scènes et dans ce cas le problème des enfants serait exclu.

Mais a t’on vraiment envie de passer 4 heures au cinéma ?

Si nous constatons une augmentation de la durée moyenne des films moldus ( 2heures contre 1 heure et demie il y a 5,6 ans), le cap des 4 heures n’a que tres rarement été franchi dans l’histoire MODERNE du cinéma (à cela nous entendons des 10 dernières années)...

Harry Potter battra t’ il un nouveau record ?

Dernier point, A( le producteur) gagnera ce qu’il gagnerait avec la proposition 1 en dépensant la même chose que pour la proposition 2 tout en gagnant deux fois moins...

D’où le fait que cette proposition est la moins réalisable des trois...

A l’étude.



[1images animées avec du son répétant à l’infini les mêmes faits et gestes.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :