Service des Transmissions Magiques Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Et si Disney avait obtenu les droits des parcs d’attractions Harry Potter ?

10 février 2019

Alors que nous vous parlions récemment des tensions entre Warner Bros. et Universal au sujet du nom Fantastic Worlds de leur nouveau parc d’attractions en construction et en attendant la nouvelle attraction qui doit sortir de terre très prochainement à Orlando, nous nous sommes penchés sur l’histoire de ces parcs. En effet, avant de pouvoir ouvrir ses lands Harry Potter, Universal a dû acheter les droits d’exploitation du Wizarding World à Warner Bros., et ils n’étaient pas les seuls à les convoiter !

JPEG - 1.4 Mo
Illustration de Quenotos

Une information tombée en novembre 2018 nous indique que Disney était même premier sur l’affaire ! Affichant la volonté d’incorporer la saga Harry Potter à ses parcs d’attractions, il avait présenté ses projets à J.K. Rowling elle-même qui les a trouvés insuffisants.

En effet, là où Universal a vu grand avec deux lands imposants remplis du Chemin de Traverse et de la reproduction de Poudlard, Disney n’avait prévu qu’une petite section destinée au jeune sorcier dans leur parc Magic Kingdom  : deux attractions, quelques décors et un restaurant représentant le Chaudron Baveur.

JPEG - 77.8 ko

Il y avait pourtant de quoi être intrigué par les attractions prévues.
La première nous aurait plongé dans un cours de Défense contre les Forces du Mal. À la manière de l’attraction Buzz L’éclair, les visiteurs auraient été invités à tirer à l’aide de baguettes magiques sur une série de cibles représentant différentes créatures du monde magique tout le long du parcours.
Encore plus intéressante, la seconde aurait représenté un cours de soin aux créatures magiques sous forme de mini-zoo. Les visiteurs auraient ainsi pu s’occuper de différentes créatures en animatroniques, comme un hippogriffe, qui auraient interagis avec eux !

JPEG -

Si Disney n’avait pas les moyens techniques de faire mieux à l’époque, la baisse de fréquentation de leurs parcs suite à l’ouverture des Wizarding World chez leurs concurrents directs les a poussés à se dépasser. Preuve s’il en faut, la construction de Pandora, leur monde dédié à Avatar. La perte de ce contrat entraînant la hausse de la concurrence est donc peut-être une bonne chose pour le public.

Mais une question demeure en suspens : si Disney avait obtenu la licence, aurait-on eu droit à une section de parc Harry Potter en France ? On ne le saura sans doute jamais.

Merci Mugglenet.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :