À la recherche du café de J.K. Rowling

Vous connaissez l'histoire : dans les années 1990, J.K. Rowling était une mère célibataire qui avait du mal à joindre les deux bouts. Elle emmenait sa jeune fille en promenade en poussette dans les rues d'Édimbourg. À l'instant où la petite Jessica s'endormait, elle se précipitait dans un café pour écrire. Les serveurs du café étaient sympathiques : ils ne râlaient pas quand elle ne commandait qu'un café et restait de longues heures à gratter le manuscrit d'un chef d'œuvre.

Un fan d'Harry Potter de passage à Édimbourg a naturellement tendance à vouloir faire un pèlerinage en ce lieu chargé d'histoire.

À l'occasion d'un voyage professionnel il y a peu, j'ai mis à profit le premier moment de liberté pour retrouver ce café. La tâche en est facile : sur George IV Bridge, un superbe petit café rouge se targue en grandes lettres d'être le lieu de naissance de Harry Potter. Il s'agit de The Elephant House, un café d'ailleurs fort sympathique aux pâtisseries goûteuses (mais pas nécessairement diététiques). Le site du café présente en première page une vidéo de JKR s'y faisant interviewer après la sortie du tome 2 ; on retrouve des captures d'écran de ce reportage affichées au mur du café.

Façade du Elephant House

Bien évidemment, ce café est devenu fort populaire, et je doute qu'un jeune écrivain puisse facilement y passer des journées entières en ne consommant qu'un café. Mais l'endroit est agréable. Le meilleur moment est le passage aux toilettes : des douzaines de fans ont laissé des messages sur les murs et les portes. C'était bien la première fois que je lisais tous les graffitis aux toilettes... Extraits choisis :

Toilettes du Elephant House Toilettes du Elephant House Toilettes du Elephant House

Vous pouvez vous en douter, je suis retourné à The Elephant House dès le lendemain. Malgré tout, j'étais chiffonné : au fil des années, j'ai lu la grande majorité des entretiens accordés par JKR, surtout ceux du début de sa célébrité. Et j'étais persuadé que le café fétiche de JKR s'appelait Nicolson's, pas The Elephant House.

En fouillant un peu, on trouve effectivement un unique article sur JKR où The Elephant House est mentionné brièvement. Mais ce n'est pas LE café de JKR, seulement celui qui a le plus réussi à capitaliser sur la Pottermania. Cette découverte eut l'effet d'une douche froide : encore un coup de marketing ?

Bien décidé à découvrir le véritable lieu d'écriture de Harry Potter, je me rends donc sur Nicolson street. Il se trouve que le Nicolson's a disparu. Il a tout d'abord été remplacé par un restaurant chinois, qui a lui-même rapidement fermé ses portes. Il y a maintenant deux cafés superposés.

Spoon café et black medicine

En bas, le Black Medicine, avec une décoration qu'on pourrait retrouver sur le Chemin de Traverse, et un thé au gingembre fameux.

Intérieur du Black Medicine

Et à l'étage, le Spoon Café. La propriétaire actuelle ne s'en vante nulle part, mais c'est ici que JKR venait rédiger ses livres. On retrouve l'escalier contre lequel elle se battait avec sa poussette, et l'endroit, même s'il a changé de propriétaire, est très propice à l'écriture : lumineux, spacieux, pas de foule. Le seul autre client avait d'ailleurs l'air bien parti pour passer une bonne partie de la journée à sa table.

Intérieur du Spoon café

Seule mention de JKR : une toute petite plaque, apposée elle par le conseil municipal. Comme quoi c'est vraiment un lieu historique !

Plaque sur le Spoon café

Si vous passez par Edimbourg, ne vous contentez-pas d'un seul café potterien. Le Spoon café est le plus authentique, mais c'est à l'Elephant House qu'on a le plus le sentiment de faire partie de la communauté potterienne.

Ajouter un rétrolien

URL de rétrolien : http://www.gazette-du-sorcier.com/blog/?trackback/70

Haut de page