Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Vers une restriction plus sévère sur l’usage des baguettes ?

3 mars 2013

Une tragédie a récemment frappé les États de Francophonie Magique de l’Ouest, lorsqu’un sorcier malintentionné s’est introduit dans une école de premier cycle, fréquentée tant par des moldus que des sorciers. L’homme a alors fait usage de sa baguette et de sortilèges impardonnables pour semer la terreur dans l’établissement.

La brigade d’intervention magique pensait avoir maîtrisé le forcené, non sans mal, lorsque celui-ci parvint à déclencher une explosion qui le tua, lui, ainsi que plusieurs agents sur le coup. Le nombre de victime exact est encore inconnu à l’heure actuelle.

JPEG - 34.4 ko

Des expertises menées sur la baguette meurtrière ont révélé l’utilisation d’un arsenal de sortilèges mortels inconnus. L’homme, semblerait-il, n’occupait pourtant aucun poste de recherche magique : employé dans une banque moldue, il vivait seul, unique sorcier répertorié dans son quartier de résidence.

Au vu de sa totale absence de liens avec le monde magique, certains en sont venus à questionner l’utilité que l’homme ait pu avoir d’une baguette. N’ayant pas été éduqué dans l’école supérieure magique de sa région, nul n’a jamais évalué l’apprentissage qu’il a reçu ni la place de la magie dans sa vie quotidienne.

Cet homme n’appartenait plus au monde magique, il n’y avait aucune raison qu’on lui laisse cette baguette à portée de main” a déclaré la mère d’une des victimes. “Il n’en avait pas la moindre utilité et risquait au mieux d’attirer l’attention des moldus qu’il fréquentait.

Certaines associations de lutte contre les crimes et accidents magiques proposent depuis longtemps l’interdiction du port de la baguette en dehors du domicile ou du lieu de travail, allant même jusqu’à proposer que les écoles telles que Poudlard, Beauxbâtons ou Durmstrang offrent elles-mêmes des cours lors desquels l’usage d’une baguette n’est pas nécessaire, incitant les élèves à se débrouiller sans leurs pouvoir dans leur quotidien. Il est également souvent rappelé qu’un sortilège d’apparence mineur, utilisé pour le jeu, peut causer des séquelles graves lorsque utilisé dans des mauvaises circonstances.

Au contraire, le groupement Un Sorcier, Une Baguette défend depuis des années le droit au port de la baguette en public et ce même à la vue des moldus.

Nous sommes sorciers par naissances et avons donc le droit de porter une baguette en toute circonstance ! Nos choix de vie importent peu ; le droit à une baguette est inscrit dans nos gènes !” répète Citrus Malefoy lors de chacune de ses conférences de presse. Et d’ajouter “Ce ne sont pas les baguettes qui tuent, ni même les sorciers, ce sont les sortilèges !

De son côté, une voisine moldue déboussolée à affirmé que l’homme était un ange, sans histoire, qui n’avait jamais montré quelconque signe de violence. Elle semblait tenir à affirmer “sa normalité” lorsque nous l’avons interrogée sur d’éventuels phénomènes étranges qui auraient pu se produire dans le quartier et aucune de ses déclaration ne laisse supposer un usage de la magie qui aurait échappé à la surveillance du ministère.

Le débat continue, et le gouvernement britannique commence lui-même à réfléchir à de nouvelles mesures restrictives pour limiter les dégâts causés par baguette, qui restent des armes mortelles lorsque placées en de mauvaises mains.

Inspiré par The Inquisitr


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :