Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Un Bal des Sorciers de rêve par Dream Event

1er décembre 2017

Les 11 et 18 novembre passés, c’était au tour de Dream Event de lancer ses deux Bals des Sorciers. Associés notamment à la Gazette du Sorcier pour l’animation de la soirée, deux groupes de rédacteurs se sont glissés dans la soirée pour aider les sorciers dans leur quête, et surtout regarder ce qu’il se passait durant ce premier événement du genre en Belgique.

Alors que j’écris ces lignes, je ne sais pas très bien par où commencer pour vous décrire ces soirées. En effet, les activités et ambiances des différentes salles étaient tellement différentes qu’il m’est compliqué de déterminer de quoi vous parler en premier lieu.

Difficile de parler de manière chronologique, puisque plusieurs événements se déroulaient dans le même temps, j’ai donc décidé de vous en parler pièce par pièce. En effet, le lieu choisi, le Palais de Plume à Ittre en Belgique, est un ensemble de plusieurs grandes salles, décorées pour l’événement aux couleurs potteriennes.

Après la première soirée, les retours ont été mitigés. Du moins, de nombreuses critiques ont été apportées par les participants comme par les rédacteurs de la Gazette ; musique trop forte, trop de monde par rapport à l’espace disponible, trop peu de musiques "potteriennes" ou tout du moins évoquant un bal,... On peut donc d’ores et déjà noter l’efficacité de l’équipe d’organisation dans leur réaction face aux problèmes, et les changements apportés en seulement une semaine pour prendre en compte ces remarques constructives.
L’événement a donc eu un retour bien plus positif lors de cette seconde soirée.

Commençons donc par l’accueil, même si peu de choses sont à raconter sur cette pièce qui servait de vestiaire aux participants. On notera tout de même la Carte du Maraudeur distribuée à tous les participants, indiquant les différents lieux d’activités ainsi que les horaires. Le clin d’œil est sympathique et nous met directement dans l’ambiance, comme les chouettes blanches posées dans un coin ou les panneaux indicateurs de Poudlard et du chemin de Traverses pendus au plafond.
On comprend donc très vite qu’aucun détail n’a été laissé au hasard, et ça n’est pas Mimi Geignarde qui nous attend aux toilettes qui nous dira le contraire. On reviendra d’ailleurs sur la qualité des acteurs engagés pour l’occasion plus tard dans cet article.

Un grand escalier nous menait ensuite à la salle de bal principale. Salle de théâtre redécorée avec des blasons des quatre maisons ainsi qu’un grand lustre aux mêmes couleurs grâce à un jeu de lumière, elle accueillait dans un premier temps l’apéritif pour les participants au banquet (billet en supplément).
Sur scène, les sorciers pouvaient alors se faire répartir aux côtés de Dumbledore et du Choixpeau. Ils repartaient alors avec un petit cadeau aux couleurs de leur maison !

PNG - 1.8 Mo
Dumbledore nous invite à le rejoindre sur scène pour la répartition.

Plus tard, une fois l’événement ouvert à tous les participants, la salle se transformait légèrement pour accueillir la soirée dansante en elle-même. Débutée par un spectacle acrobatique et artistique des élèves de Durmstrang et Beauxbatons, on quitte le monde magique d’Harry Potter après avoir écouté Do the hippogriff, la chanson des Bizarr’Sisters jouée dans le quatrième volet de la saga au cinéma. La soirée n’est ensuite qu’une "simple" soirée dansante de boîte de nuit, où Hagrid, Ombrage et Trelawney côtoient de belles robes et costumes de soirée.
Si la musique était trop forte lors de la première édition, au point que des participants sont partis pour ne pas y perdre leur oreille, le son a été réadapté pour une deuxième soirée des plus plaisantes.

JPEG - 1.7 Mo
Un spectacle ouvrait le Bal.

Deux bars assuraient le service boisson, mais une fois encore, pas de potion aux couleurs étranges ou de Whisky Pur Feu. La seule référence à la saga restant la désormais classique bièraubeurre, que je n’ai pas pris le temps de goûter pour donner mon avis. Frites, kebab et hamburger étaient servis aux participants qui avaient un petit creux entre deux danses endiablées.
On regrettera d’ailleurs cette distanciation du sorcier à lunettes au niveau de la nourriture et des boissons, presque autant que les odeurs de friture qui envahissaient l’espace.

Notons également que les mange-debout éparpillés dans la salle, parfois au milieu de la piste de danse, n’encourageaient pas au déhanchement des participants et qu’on peut donc regretter un manque d’ambiance à certains moments de la soirée.

Mais ça n’était pas limité à simplement une boîte de nuit un peu classieuse, une arrière salle proposait de multiples activités à ceux qui le souhaitaient.
On y retrouvait tout d’abord le banquet en première partie de soirée. Quatre tables au couleur des quatre maisons s’étalaient alors sous un ciel de bougies flottantes, et avec de hauts bouquets de fleurs presque en lévitation sur les tables. Le service traiteur était de grande qualité, avec un large choix proposé aux participants tant en salé qu’en sucré.

JPEG - 1.7 Mo
Les tables aux couleurs des quatre maisons attendaient les participants pour le banquet.

Une fois le banquet terminé, les buffets étaient remplacés par trois tables d’échecs ainsi qu’un échiquier géant pour affronter votre meilleur ami dans une partie un peu moins violente que des échecs sorciers... mais tout aussi magique !
De l’autre côté de la pièce, des tables de Quidditch Pong vous proposait de tester votre adresse au lancer de souaffle à travers les anneaux. Un espace au calme avait été laissé lors de cette seconde soirée pour permettre aux danseurs de se reposer à l’écart de la piste de danse. Quelques chaises supplémentaires auraient cependant été les bienvenues.

Un jardin accueillait lors de la première soirée une équipe de Quidditch Moldu pour une démonstration. L’événement ne s’y prêtant réellement pas, l’expérience n’a pas été renouvelée pour la deuxième soirée.

JPEG - 1.9 Mo
Les participants pouvaient s’affronter dans un duel de Quidditch Pong.

Trois points photos vous permettaient également d’immortaliser votre soirée, que ça soit en volant sur un Nimbus 2000 devant Poudlard, devant le quai 9 3/4 ou encore aux côtés de Dumbledore avec le Choixpeau sur votre tête.

Une grande quête du sorcier était proposée à tous les participants pour retrouver le carnet d’inscription à l’Armée de Dumbledore perdu dans le Palais de Plume. Une série d’énigmes vous conduisaient d’un personnage à l’autre pour progresser dans cette aventure. Une série de défis à compléter vous étaient également proposés par la Gazette pour égayer votre soirée.

Enfin, la pièce "salle commune de Gryffondor" proposait un espace un peu plus calme, avec ses tables de jeu de dames sorciers, quelques livres (la bibliothèque de Poudlard, mais aussi quelques livres d’analyse de la saga). C’était aussi dans cet espace que les équipes pouvaient patienter avant de participer au quiz.
Les participants devaient s’inscrire en amont, et étaient appelés au fur et à mesure de la soirée, quand leur tour venait, via leur téléphone portable.
Ils pouvaient alors affronter d’autres équipes en répondant à une série de questions en étant le premier à appuyer sur le buzer ! Il est rare de voir ce type de système mis en place pour des quiz Harry Potter, et on ne peut que saluer l’effort de l’organisation. Cependant, certains participants ont déploré le fait que les questions portaient sur les films, et qu’il fallait attendre la question entière avant de pouvoir buzer, ce qui a résulté en un certain nombre de pénalités pour plusieurs équipes.

De nombreux personnages de la saga étaient présents. Ainsi Bellatrix Lestrange vous glaçait le sang avec ses rires horripilants, alors que Mimi Geignarde venait se plaindre à vos côtés pendant que vous trainiez aux toilettes, et que Dumbledore animait la cérémonie de la répartition. Le professionnalisme de l’organisation peut ici être mis en avant, puisque chaque acteur a dû passer un casting pour incarner le personnage lors de l’événement. Il y avait ainsi une quarantaine de Bellatrix qui se sont présentées, et on ne peut pas être déçu par celle sélectionnée puisqu’elle remplissait son rôle à l’exception. De même, les danseurs et acrobates étaient tous professionnels, un indéniable plus.

JPEG - 1.8 Mo
Les participants pouvaient déguster leurs friandises préférés à la boutique Honeydukes.

On peut également saluer le souci du détail en matière de décoration, et de costumes ; tous les membres du personnel étaient habillés aux couleurs de Poudlard.

Pour finir, une soirée Harry Potter ne serait rien sans ses participants. Une nouvelle fois, vous nous avez enchanté par vos costumes de plus en plus travaillés avec les années qui passent.
Merci donc à vous et à Dream Event pour ces soirées magiques !

PS :

Vous pourrez retrouver l’ensemble des photos de la Gazette du Sorcier prisent lors de cet événement sur notre page Facebook !
Pour permettre à la Gazette du Sorcier de participer à plus de conventions de ce genre, vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :