Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Top 10 des scènes de Harry Potter qu’on aurait aimé voir à l’écran

14 mai 2017

L’adaptation cinématographique a obligé les scénaristes à couper de nombreuses scènes de la saga, supprimer des personnages, réduire les intrigues...
Après notre top sur les personnages trop peu visibles, nous vous proposons un top des scènes des livres qu’on aurait aimé voir à l’écran, que ce soit pour leur potentiel comique, l’émotion qu’elles auraient pu transmettre, ou encore, tout simplement, leur grande importance dans l’histoire, et dont l’oubli a laissé plus d’un non-lecteur dans le doute et/ou l’incompréhension suite au visionnage des films.

Entendons-nous bien ; il est impossible de faire une liste exhaustive de toutes les scènes qui auraient mérité de figurer à l’écran, puisque cela reviendrait à lister toutes les scènes des livres, à peu de choses près. Le but est donc plutôt de mettre en lumière certaines intrigues secondaires intéressantes, qui permettaient d’approfondir certains personnages, voire de courtes scènes, si anecdotiques qu’elles ne pouvaient qu’être exclues des films, mais qui faisaient pourtant tout le charme des livres.

- Les matchs de Quidditch

Les matchs de Quidditch sont rapidement passés à la trappe dans les films ; il faut dire que ce n’étaient pas les scènes les plus faciles à tourner, et qu’elles ne permettaient pas toujours de faire avancer l’histoire (même si à la rédaction, nous sommes plusieurs à penser que la symbolique du quidditch est souvent sous-estimée). On se contente d’un match par film jusqu’au Prisonnier d’Azkaban, et les rares qu’on peut voir ensuite sont souvent largement tronqués.

JPEG - 41.7 ko

Pourtant, nombreux sont ceux qui auraient aimé voir le match de la finale de la coupe du monde de Quidditch dans la Coupe de feu, observer les différences de jeu qui auraient été imaginées entre les équipes de Poudlard et celles de niveau international. Sans parler de la victoire de l’équipe de quidditch de Gryffondor à la fin du Prisonnier d’Azkaban, première fois de la saga où elle remporte la coupe, ou encore, les commentaires de Luna Lovegood dans Le Prince de sang-mêlé sur la perdantinite et autres maladies imaginaires....

- Le conflit Harry/Lupin

On aurait pu croire qu’avec deux films pour couvrir les évènements du septième tome, les coupes seraient moins nombreuses et regrettables que pour les films précédents !
Pourtant, si les deux films parviennent à couvrir la plupart des grands arcs du livre - encore heureux - certains aspects du livre ont bien été gommés du film, faisant perdre à l’intrigue une certaine complexité ; c’est notamment le cas du conflit entre Lupin et Harry au début du tome 7. La visite de Lupin au square Grimmaurd, son discours, ses doutes, l’annonce de la grossesse de Tonks, sa volonté de fuir avec Harry, Ron, et Hermione, la colère de Harry, puis quelques mois plus tard, la réconciliation... Rien de tout cela ne figure dans le film, pourtant, compte tenu de l’importance du personnage de Lupin dans l’histoire et pour Harry (d’où son apparition sous forme de "fantôme" à la fin grâce à la pierre de ressurection), on peut se demander ce qui a motivé le scénariste à couper ce pan de l’histoire. D’autant que c’est l’un des rares moments dans la saga où l’on voit un personnage adulte tiraillé de la sorte.

- Ses yeux sont verts comme un crapaud frais du matin...

JPEG - 37.2 ko

Vous vous êtes toujours demandé à quoi ressemblaient ces lutins grincheux chargés d’apporter les cartes de Saint-Valentin aux élèves ? Ou d’entendre la mélodie choisie pour chanter le poème écrit par Ginny ?
Une séquence comique et légère au milieu de l’enquête principale angoissante du film qui aurait sans doute conquis les fans !

- les scènes chez les Dursley

À partir de La Coupe de feu, les Dursley sont plutôt aux abonnés absents, densité de l’intrigue oblige. Pourtant, de nombreuses scènes des tomes auraient mérité une petite place à l’écran. Qui n’aurait pas rêvé de voir Dudley avec sa langue géante, après avoir avalé une des pralines des jumeaux Weasley dans La Coupe de feu ? Ou la rencontre entre Arthur Weasley et Vernon Dursley ? Sans parler de la visite de Dumbledore dans Le Prince de sang-mêlé, et sa leçon de morale à la famille de Harry.
Par ailleurs, si elle figure dans les scènes coupées des DVDs, les au-revoir entre Harry et Dudley dans le tome 7 semblaient montrer une évolution suffisamment importante pour être intégrée à la version finale du film.

- L’interview de Harry par Rita Skeeter

JPEG - 67.1 ko

Le personnage de la journaliste avait fait une entrée fracassante dans la saga dans La Coupe de feu, et son interprétation avait marqué les esprits. Beaucoup cependant ont oublié que l’on devait revoir Rita dans L’Ordre du Phénix, en train d’interviewer Harry pour le Chicaneur, après son rendez-vous raté avec Cho. C’aurait été l’occasion d’approfondir un peu le personnage, dont la nature d’animagus n’a jamais été mentionnée dans les films, faisant perdre un peu de profondeur à son intrigue.

- L’histoire des maraudeurs

Qui sont-ils ? Comment sont-ils liés à Harry ? Comment ont-ils créé la carte ? Étant donné l’importance des personnages et de la carte du maraudeur dans l’histoire, on aurait pu penser que cette partie de l’intrigue serait forcément incluse dans les films. Eh bien non ! Aucune explication quant à la véritable identité des personnages n’est donnée, et à l’époque de sa sortie, plus d’un non-lecteur était resté dans le flou. Par contre, on a eu droit à trois ou quatre plans sur le saule cogneur pour montrer le passage des saisons....

- Le récit de Hagrid de son voyage chez les géants

PNG - 93.3 ko

Le tome 5 est long, très long, les coupes étaient inévitablement nombreuses, et une histoire aussi secondaire que celle du voyage de Hagrid et Mme Maxime ne pouvait que passer à la trappe. Mais pourtant, ce long récit de voyage permettait de développer le personnage d’Hagrid ; on a l’habitude de le voir en tant que garde-chasse, mais on ne sait pas vraiment ce qu’il peut faire, et particulièrement pour l’Ordre du phénix. L’histoire de sa mission aurait donné plus d’importance à ce personnage souvent sous-estimé ; il aurait également permis d’inscrire la guerre contre Voldemort dans une dimension bien plus large ; c’est une des rares fois où l’on parle de présence de Mangemorts en dehors du Royaume-Uni.

Et pour ceux qui pensent que le récit aurait été trop lent et aurait brisé le rythme du film, quand on voit la façon dont a été traité le "conte des trois frères" dans Les Reliques de la Mort - partie 1, on peut tout à fait imaginer une histoire tout aussi prenante avec Hagrid en voix-off, non ?

- Les voyages dans la pensine dans Le Prince de sang-mêlé

L’objectif des "cours" donnés par Dumbledore à Harry était de comprendre qui était Tom Jedusor, comment il était devenu le sorcier qu’il était, afin de comprendre comment le vaincre. Seulement, ces flashbacks sur la jeunesse du Seigneur des Ténèbres ont été réduits à peu de choses dans le sixième film ; c’est d’autant plus triste que c’était tout l’intérêt du tome, et que le scénariste a fait le choix de mettre en avant des histoires d’amour qui étaient bien moins importantes pour la globalité de la saga.

JPEG - 37.2 ko

Les scènes qui ont été gardées nous permettent de comprendre que Voldemort vit grâce aux Horcruxes, mais toute l’intrigue autour de sa famille maternelle, du contexte de sa naissance, et de sa manie de collectionner les objets précieux est évincée. Par conséquent, il est beaucoup plus difficile de comprendre en regardant seulement les films pourquoi Voldemort avait choisi la caverne pour dissimuler son Horcruxe et comment il a choisi les autres objets qui dissimuleraient les fragments de son âme, ou encore comment ils sont arrivés en sa possession.
Une faille qui a ses conséquences dans le film Les Reliques de la Mort, puisque le trio semble avoir encore moins d’informations au sujet des horcruxes qu’il n’en avait dans les livres, ce qui ne représentait déjà pas grand chose !

- La rédemption de Kreattur

On découvre Kreattur dans L’Ordre du phénix, désagréable et méprisant envers tous ceux qui franchissent le seuil du 12, square Grimmaurd. Cependant, lorsque le trio fuit peu après la chute du Ministère dans Les Reliques de la Mort, il se cache au square Grimmaurd et, dans leur quête des horcruxes et de l’identité de R.A.B, finit par découvrir l’histoire de l’elfe des Black, sa relation avec Regulus, la façon dont Voldemort l’a utilisé,... et après avoir reçu de Harry le faux médaillon, Kreattur se transforme complètement, et devient un elfe modèle, agréable, même avec Hermione. Par la suite, il mènera même l’offensive des elfes de maison à Poudlard, lors de la bataille finale ; une belle évolution pour un personnage de moindre importance. Pourtant, les films se contentent de montrer le Kreattur détestable ; si on voit brièvement l’elfe dans le dernier opus, sa transformation est malheureusement complètement occultée.

- Archie, le sorcier qui n’aimait pas les pantalons

Cette scène de Harry Potter et la coupe de feu est tellement anecdotique qu’il est presque impossible de reprocher au scénariste de ne pas l’avoir incluse ; même beaucoup de ceux qui ont lu le livre l’ont oubliée. Mais je me devais de la mentionner, pour la raison tout à fait subjective que c’est une des scènes qui m’a fait le plus rire de toute la saga. Mais imaginez à l’écran le contraste entre le camping dévasté par les Mangemorts et la lueur inquiétante de la Marque des Ténèbres et, quelques minutes plus tôt, un vieux sorcier en robe de grand-mère expliquant qu’il refuse de croire que les moldus puissent porter quelque chose d’aussi inconfortable que des pantalons, sous les regards médusés des employés du Ministère...

J’aurais bien évidemment pu citer de nombreuses autres scènes, comme le dégnommage du jardin des Weasley, l’histoire des Croupton, l’anniversaire de mort de Nick-Quasi-Sans-Tête,... certaines de ces scènes ont été tournées, mais n’ont jamais été montrées dans les versions finales des films ou dans les bonus des DVD ; vous pouvez en retrouver une liste ICI.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :