Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Tempête de bulles sur le chemin de traverse !

10 octobre 2012

Cet après-midi a eu lieu un bien étrange phénomène sur le Chemin de Traverse. Les passants ont cru avoir des hallucinations lorsque plusieurs sorciers d’apparence tout à fait respectable ont envahi la rue en musique. Ce phénomène inédit a rassemblé près de 25 personnes : on raconte que le directeur du département des mystères lui-même était présent !

Sur fond d’une musique de Ceginus Bubble datée de 1985 et nommée "soap and boggart" [savon et épouvantard], le groupe a grossi au fur et à mesure de l’avancée de la chanson. Pour ceux qui auraient moins 30 ans ou qui auraient vécu chez les géants, cette musique avait eu un succès que l’on peut qualifier de monstrueux. Les paroles décrivent les difficultés qu’un jeune homme affronte pour laver son épouvantard de compagnie. Situation hautement improbable, musique rythmée et chorégraphie invraisemblable, Ceginus avait fait un véritable carton chez les jeunes.

Mais la musique n’était pas la seule raison de son succès. En effet, faisant honneur à son nom, Ceginus a lancé un enchantement sur les paroles : quiconque les entend se trouve aussitôt touché par le sort "bulla auricula". Sortilège mineur, il ne fonctionne que pendant la durée de la chanson, et fait sortir des oreilles des personnes concernées une multitude de bulles colorées.

Le Chemin de Traverse étant très fréquenté à l’heure du crime, une véritable tempête de savon s’est déchaînée sur la promenade, atteignant presque l’Allée des Embrumes. Après quelques secondes de perplexité dans le public, plusieurs personnes ont rejoint le groupe des danseurs. Certains avaient le pas un peu hésitant mais qu’importe : la prestation a été accueillie par un tonnerre d’applaudissements. Les enfants, ravis, couraient après les bulles, qui se sont toutes évaporées une fois la dernière note jouée.

Les participants, qui étaient sortis d’une armoire gigantesque placée au milieu de la place quelques minutes avant le début du show, ont disparu aussi vite qu’ils étaient apparus. Dix minutes après le début de l’évènement, tout était terminé, et aucune trace ne pouvait prouver qu’il s’était passé quelque chose. A l’exception des sourires incrédules et des fou-rires de certains passants.

Les gobelins de Gringotts se sont néanmoins déclarés très agacés par cette déferlante qui a envahi une partie du hall de la banque, mais les clients quant à eux ne semblaient pas traumatisés par l’attaque savonneuse.

JPEG - 12.8 ko

L’un des participants a accepté de nous parler. Médicomage réputé, il a déclaré que cette manifestation avait pour but de rappeler aux jeunes sorciers ce qu’est la bonne musique. Il déplore en effet l’abandon progressif de la musique sorcière au profit de la musique moldue, notamment dans les couloirs de Poudlard.

Un élève interrogé a répondu à ça un argument imparable : "De la musique qui fait sortir des bulles par les oreilles ? Et on fait comment pour l’écouter en douce pendant le cours de Binns ?"


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :