Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Studio Tour et ’Sweets and Treats’ : un régal.

19 août 2015

La semaine dernière, j’ai pu me rendre une nouvelle fois au Warner Bros. Studio Tour London afin de découvrir l’animation de l’été, baptisée « Sweets and treats » (Bonbons et friandises). L’évènement mettait en avant le travail des confiseurs et accessoiristes en matière d’alimentation à Poudlard, allant des simples répliques de gâteaux aux assemblages de glaces et de profiteroles magiques défiant la gravité. Vous trouverez toutes les photos ICI, dans notre album.

JPEG - 495.9 ko

Pour commencer, la Grande Salle et ses tables au couvert dressé offrait un aperçu de quelques desserts classiques : gâteaux au chocolat et fruits rouges, tartes et puddings. Leur qualité était indubitable mais leur non-authenticité semblait parfois fort évidente, surtout dans le cas des tartes. Une fois sur caméra, cependant, on n’y voit que du feu ; et c’est bien là le principe et l’essentiel.

JPEG - 99.2 ko

Près de la table habituelle des desserts, où le phénix en chocolat comestible est exposé en permanence, une montagne improbable de profiteroles à différents stades d’assemblage permettait de découvrir l’astuce simple mais subtile utilisée pour créer des montages à moindre frais et à l’allure improbable. On apprend au passage que, avant assemblage, chaque profiterole est un vrai ; trop dur à recréer artificiellement de manière réaliste.

JPEG - 101.9 ko

Le dortoir Gryffondor était en fête, arborant quelques bannières de quidditch, des confettis au sol et un tonnelet de bièraubeurre bien en vue. Quelques choppes entamées parsemaient également le décor, mais aucune explication sur leur processus de fabrication : ce n’est pas vraiment nécessaire, ceci dit.

JPEG - 73.8 ko

C’est arrivé dans la section magie noire, près du Ministère de la Magie, qu’on en finit enfin avec les mises en bouche : un petit atelier baptisé « Ministry Munchies » (Grignotage ministériel) permet à deux artisans d’interagir avec les visiteurs en expliquant leur travail. L’une est pâtissière, l’autre accessoiriste : elle crée des gâteaux, des montages originaux, avec de vrais ingrédients ; lui les reproduits avec du plâtre, de la pâte fimo, ou de la gomme. C’est la version simplifié car, à y regarder de plus près, le « vrai » gâteau à la violette de la Tante Pétunia n’a de vrai que les fioritures et les cerises confites : chaque couche de crème est en plâtre. Inversement, la branchiflore, qui se devait d’être comestible, est réalisée dans un moule par l’accessoiriste en gelée alimentaire. L’inconvénient : elle colle et est gluante par comparaison avec les fausses ‘jelly’ présentées.

JPEG - 471.4 ko
JPEG - 139.3 ko
JPEG - 100.2 ko

C’était également à ce stand que les visiteurs pouvaient jouer à un mini-jeu amusant. Faisant face à 6 framboises et 6 tartelettes, les plus jeunes étaient mis au défi de retrouver les trois imitations pour chaque. Une tâche assez simple dans le cas des tartelettes, qui se compliquait avec les framboises. Le fait de pouvoir toucher les fausses chocogrenouilles, les faux cônes à glace, les fausses sucettes… était définitivement un plus. L’ensemble de ce stand apportait une touche d’interactivité indéniable qui manque parfois au Studio Tour et représentait donc un ajout temporaire vraiment très positif.

JPEG - 97.9 ko

Arrivé dans le café, c’est au tour du plat de résistance : la glace à la biéraubeurre. Disponible en pot ou en cône (de bonne qualité ; ce n’est pas du plâtre, ni ces cônes qui semblent presque être fait en papier) pour 5£, elle se présente sous forme de glace à l’italienne. Pas de doute, on retrouve le goût de la boisson déjà proposée par Warner Bros. et Universal Studio, mais plus subtile. En revanche, la glace est fort dense, semblable à de la crème épaisse froide et donc difficile à finir, d’autant que les portions sont généreuses. On apprécierait la possibilité d’une demi-portion pour un demi-prix ; ou alors, il faut avoir quelqu’un avec qui partager le dessert.

JPEG - 170.5 ko

Après cet arrêt dégustation, il restait encore deux petits ajouts temporaires installés pour « Sweets and Treats » : une table consacrées aux empilages de glaces chez Florian Fortarôme, sur le Chemin de Traverse, et une exposition de dessins conceptuels portant sur plusieurs gâteaux (un pour chaque maison ainsi que la pièce montée du mariage de Bill et Fleur) et les boîtes à flemme des Weasley.

Comme à chaque visite, le Warner Bros. Studio Tour tient ses promesses, avec une animation intéressantes et interactive, à défaut d’être aussi magique à découvrir que Poudlard sous la neige. Vous pouvez réserver vos places pour le Studio ICI et découvrir la liste des évènements thématiques ICI.

JPEG - 362.9 ko

Notons également que, comme à chaque fois, quelques décors et accessoires sont « ré-arrangés » et que le visiteur régulier doit donc garder l’œil ouvert et demeurer attentif. Les costumes sur cintres près des maquillages changent régulièrement ; les costumes du trio et de Ginny portés lors de l’épilogue ont été ajoutés dans la section King’s Cross… Bref, des détails changent sans pour autant être annoncés.

Lors de cette visite, nous avons par ailleurs croisé l’équipe de tournage de TF1, présente avec une lectrice de la Gazette en reportage. On peut donc dire qu’ils ont pu interviewer MinaLima ; mais, pour plus de détails, il faudra attendre la diffusion du reportage.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :