Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Rencontre avec Levi Pinfold, illustrateur des éditions anniversaire de Harry Potter

30 septembre 2017

Le 1er juin dernier, Bloomsbury publiait l’édition anniversaire de Harry Potter à l’école des sorciers. Cette édition collector a été déclinée en quatre versions, une pour chaque maison de Poudlard. Ces quatre éditions contenaient des illustrations exclusives réalisées par l’artiste Levi Pinfold. Pour chacune de ces maisons, il a représenté le portrait du fondateur et du directeur de maison, l’entrée de la salle commune, le fantôme de chaque maison, et bien sûr, ses armoiries.
Levi Pinfold a été interviewée par Fine Books and Collection au sujet de son travail sur ces éditions anniversaire. En voici la traduction.

JPEG - 473.9 ko

En quoi ces illustrations que vous avez réalisé pour Harry Potter sont similaires ou différentes de ce que vous avez l’habitude de faire ?
Levi Pinfold : D’habitude, je ne fais pas de dessins au trait, donc c’était agréable de travailler à l’encre pour changer.

Avez-vous jeté un œil aux illustrations existantes, ou avez-vous préféré éviter ?
LP : J’ai essayé de me tenir à distances de ce qui s’était déjà fait tant que je travaillais dessus. Je me suis plutôt tourné vers les gravures de Albrecht Dürer ou d’autres travaux de la Renaissance pour trouver l’inspiration. Mais depuis, je me suis autorisé à jeter un œil au travail extraordinaire de Jim Kay pour les éditions illustrées.

Quelles difficultés avez-vous rencontré pendant votre travail sur ces illustrations ?
LP : Le plus grand ennemi de l’Homme... le temps !

Aviez-vous lu les Harry Potter avant de décrocher ce job ou étiez-vous un fan de la saga ? Aviez-vous besoin de bien connaître les livres pour ce travail ?
LP : Je les avais lu et apprécié avant de travailler dessus, oui. J’avais aussi écouté les livres audio il y a quelques années, en travaillant. C’était extraordinaire de pouvoir me replonger dans les livres pour ce job. Je n’ai pas eu l’impression de travailler !

Quel genre de recherches avez-vous entrepris avant de commencer les illustrations ? Avez-vous des anecdotes intéressantes à partager concernant les armoiries ?
LP : Les blasons sont inspirés de l’héraldique traditionnelle. Chaque élément a une signification particulière pour la maison. Par exemple, le croissant de lune symbolise la gloire et la splendeur des Serpentard, et la ruche évoque le dur labeur et l’assiduité des Poufsouffle. Il y a de nombreuses ressources sur internet qui valent le détour, si le sujet vous intéresse.

Je suis consciente qu’en tant qu’artiste, vous pouvez difficilement quantifier le temps que vous passez sur une illustration, que cela varie en fonction de l’inspiration, mais pourriez-vous nous donner une approximation du temps nécessaire pour réaliser une des couvertures, la fignoler, etc ? À quoi ressemblaient vos journées de travail ?
LP : J’avais un planning très serré pour les couvertures, donc mes journées étaient plutôt longues ; entre 10 et 18h de travail. La plupart du temps je travaillais la nuit, car on était en plein été ici en Australie, et qu’il faisait beaucoup trop chaud dans la journée. En moyenne, chaque couverture a demandé trois jours de travail. Il y a eu beaucoup de variantes et d’erreurs.

Est-ce un des travaux les plus amusants qu’on vous ait demandé ? Vous avez dit que c’était une grande responsabilité, est-ce que c’était aussi le plus difficile ?
LP : C’était aussi amusants que peuvent l’être des illustrations. Les livres audio tournaient en fond sonore, c’était fascinant de m’immerger dans ce monde et cette mythologie. Cependant, c’était aussi la première fois que je travaillais sur une œuvre aussi populaire, ce qui a été une grande source d’anxiété pour moi tout au long du projet.

Vous avez également réalisé les illustrations à l’intérieur des livres ?
LP : En effet. Les dessins des fondateurs de l’école ont été particulièrement amusants.

Travaillerez-vous de nouveau sur Harry Potter ?
LP : Pour le moment, non, mais je serai ravi de recommencer.

Comment avez-vous obtenu ce travail, et en quoi a-t-il changé votre carrière ?
LP : C’est tout une succession de facteurs ; il y a beaucoup de personnes qui travaillent en coulisses, et je ne suis toujours pas certain de savoir comment la décision s’est prise. Mon agent, le directeur artistique, et toute l’équipe de Bloomsbury ont eu quelque chose à voir là-dedans. Pour le reste, c’est uniquement de la chance !

Retrouvez l’interview en anglais ICI.

Bloomsbury a également proposé une courte vidéo de l’illustrateur détaillant son processus de travail :

Retrouvez également notre article détaillé sur le contenu de cette édition et notre avis ICI.

Pour commander cette édition

En couverture rigide (anglais) :

PNG - 423.2 ko

Commander ICI

PNG - 392.4 ko

Commander ICI

PNG - 412.9 ko

Commander ICI

PNG - 440.5 ko

Commander ICI

En couverture souple (commander en anglais ou précommander en français)

PNG - 450.8 ko

Anglais
Français

PNG - 362.2 ko

Anglais
Français

PNG - 447.6 ko

Anglais
Français

PNG - 383.1 ko

Anglais
Français

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :