Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Pottermore interviewe David Yates sur le casting des Animaux Fantastiques

18 décembre 2015

Le correspondant de Pottermore a diffusé une interview avec David Yates, réalisateur des Animaux Fantastiques, dans laquelle celui-ci raconte comment s’est déroulé le casting des quatre rôles principaux. Voici une traduction de cette interview.

22h47, un “Coupé !” retentit dans un mégaphone, David Yates sort d’un camion et enfile sa parka. Nous nous rencontrons au beau milieu d’une scène ; Ezra Miller est debout sur un coffre en bois sur notre droite, tandis qu’à gauche, Colin Farrell est assis dans une voiturette.

« Est-ce que vous vous rendez compte à quel point ce tournage passe vite ? s’exclame David Yates. La plupart des tournages ont l’air de s’éterniser, mais celui-là passe à la vitesse de l’éclair. Ca nous fera un grand vide une fois que ce sera terminé.
Je suis tellement enthousiaste. J.K Rowling a été si bien inspirée en situant l’histoire en 1926, avec toute une galerie de nouveaux personnages. J’ai passé sept ans à réaliser quatre des huit films de Harry Potter, alors je mourais d’envie de lire le scénario de ce nouveau film, mais j’étais aussi un peu nerveux.

C’est un scénario fantastique ; il est vraiment très drôle. Elle a un vrai talent pour créer des personnages attachants. Ceux-là sont vraiment spéciaux, ils sont touchants et drôles à la fois. Il est très facile de voir un peu de nous-mêmes – ou des personnes de notre entourage - en eux. »

Une explosion retentit alors sur le plateau derrière David Yates, et je lui demande ce que lui voit chez les quatre personnages principaux : le magicozoologiste Newt Scamander (Eddie Redmayne), l’employée du MACUSA (Congrès Magique des Etats-Unis) Porpentina Goldstein (Katherine Waterston), la legilimens Queenie Goldstein (Alison Sudol) et le No-Maj Jacob (Dan Fogler). Il ne bronche pas, et m’adresse un grand sourire.

« Newt est absolument fascinant. Je pense que n’importe qui qui a été peu geek à un moment ou à un autre pourra s’identifier à lui. Et le cinéma est une profession de geek. Newt est obnubilé par les créatures magiques et leur classification, leurs caractéristiques. Lorsque j’étais adolescent, j’étais féru de lentilles et de caméras, alors je peux vraiment comprendre cette idée de quelqu’un profondément passionné par quelque chose.

Et Tina ! Elle est adorable, parce qu’elle est complètement obsédée par son travail. Beaucoup d’entre nous, qui travaillons souvent très dur, peuvent comprendre cela. Jacob est Monsieur ou Madame Tout-Le-Monde, il est pur, j’aime ça. Queenie est glamour et sophistiquée, mais elle reste innocente. Ils sont tous tellement géniaux. »

David a choisi avec attention et passion les quatre acteurs qui donneront vie à ces personnages.

« C’était comme fonder un groupe de rock. Nous avons vu tant de monde. Nous avons casté Eddie, c’était notre roc, et j’ai su, une fois que nous l’avions choisi, que nous devions construire notre univers autour de lui. Les autres personnages de ce monde devaient s’accorder avec lui, il devait y avoir de l’alchimie entre eux. Nous sommes donc allés à New-York, nous avons vu beaucoup de très bons acteurs en deux ou trois jours seulement, tous les uns après les autres dans la même pièce, et tous devaient jouer avec Eddie.

Eddie a joué certaines scènes du film des centaines de fois avec énormément de personnes différentes. Lorsqu’il a joué avec Katherine, il s’est vraiment passé quelque chose. C’était incroyable, je me suis dit que ça devait être Katherine. Ça devait absolument être elle. Et puis avec Dan… Eddie et Dan sont comme Laurel et Hardy, alors ça ne pouvait être que lui. C’est drôle, la façon dont ça a tout de suite collé entre eux. »


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :