Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Paroles de la chanson ’Blind Pig’ écrite par J.K. Rowling

22 novembre 2016

Il y a quelques jours nous vous présentions l’intégralité de la bande originale des Animaux fantastiques. Mais l’une des pistes pas encore diffusée, était attendue plus que les autres : la chanson « Blind Pig » (VF : « Speakeasy »), écrite par J.K Rowling. Pottermore l’a enfin dévoilée pour la première fois en intégralité.

Lorsque Newt Scamander, Jacob Kowalski, Tina et Queenie se rendent au Blind Pig, le speakeasy tenu par le gobelin Gnarlack, on profite quelques instants de l’ambiance jazz du bar clandestin.

La chanteuse à l’écran se déplace dans le public et illustre les paroles de la chanson à l’aide de nuages de fumée. La véritable chanteuse, Emmi, n’apparaît pas en personne, mais c’est bien sa voix au timbre particulier qui donne vie au texte de Rowling.

JPEG - 77.9 ko

Le titre, “Blind Pig”, synonyme anglais de speakeasy et nom du bar clandestin, est trompeur : il n’a aucun rapport avec le contenu de la chanson, qui parle de créatures fantastiques comme une métaphore des sentiments amoureux. L’interprète elle-même ne savait pas pourquoi elle s’intitulait ainsi avant la sortie de la bande-annonce du film. “Je pensais que c’était un nom de code pour couvrir le sens de la chanson”, a-t-elle expliqué à Pottermore.

Il faut dire qu’elle ignorait tout du projet final ou de l’identité de la parolière. Ses seuls indices étaient les mots “hippogriffe” et “phénix” présents dans les paroles que vous pourrez découvrir ci-dessous, traduites par nos soins. Elles sont disponibles dans le livre-scénario du film, paru le 18 novembre en anglais.

Version Originale Traduction
The Phoenix cried fat tears of pearl
When the dragon snapped up his best girl
And the Billiwig forgot to twirl
When his sweetheart left him cold
The unicorn done lost his horn
And the hypogriff feels all forlorn
’Cause their lady loves have upped and gone
Or that’s what i’ve been told
Yes, love has set the beasts astir
The dangerous and the meek concur
It’s ruffled feathers, fleeces and fur
’Cause love drives all of us wild
Le phénix a versé des larmes opalines
Lorsque que le dragon a pris sa copine
Et le billiwig a oublié de tournoyer
Quand son amour l’a laissé tomber
La licorne a perdu sa corne
Et l’hippogriffe se sent délaissé
Car leurs amours se sont fanés,
Du moins. c’est ce qu’on m’a dit
Oui, l’amour fait s’agiter les créatures ;
Indomptables et dociles s’entremêlent ;
Plumes, toisons, fourrures sont en bataille ;
Parce que l’amour nous rend tous sauvages

En musique, ça donne ça :

Pour rappel, vous pourrez trouver l’intégralité de la bande-originale diffusée dans cet article. Notons également que ce n’est pas la première chanson écrite par J.K. Rowling, puisqu’elle a déjà fourni les textes de Célestina Moldubec pour le parc d’Orlando.

Source Pottermore


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :