Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les coulisses de la rédaction

22 février 2017

J’ai profité de l’absence des membres du bureau de la rédaction, partis pour leurs vacances annuelles, pour faire un petit tour dans les locaux et vous révéler les alcôves de notre rédaction. Alors sortez les appareils photos et suivez le guide !

Le premier passage obligé dès le réveil est notre espace messagerie. Les messages non-lus de la nuit s’entassent ; je ne suis pas le dernier couché de la rédaction, mais souvent l’un des premiers lecteurs du matin.

Notre messagerie se divise en plusieurs espaces de discussion. L’un d’entre-eux est la revue de presse ; tous les jours nos rédacteurs écument toutes les sources d’informations pour dénicher le dernier article à vous écrire. Un post twitter, un morceau de journal moldu, un mail, un courrier d’un lecteur, ou l’un de nos sites partenaires : les sources sont nombreuses et il faut toutes les traiter !
C’est la tâche qui occupe la plus grande part de notre temps, car il faut rester à l’affût en permanence et surtout ne pas gober n’importe quoi ! Il faut donc vérifier les sources, confronter les différentes informations pour vérifier qu’elles correspondent bien à la réalité. Une fois qu’on a réuni tous les détails d’un sujet, on essaie de trouver des liens avec les autres actualités pour créer des ponts entre nos articles ; et on finit par classer les différents sujets par ordre de priorité de traitement.

Une fois le sujet posté dans notre revue de presse, les rédacteurs peuvent se mettre en action. Ils traitent évidemment en priorité les articles qui doivent paraître dans la journée. Résumer l’information pour qu’elle soit la plus lisible possible, écrire un descriptif rapide, classer l’article pour faciliter la recherche sur notre site et bien sûr l’illustrer.

JPEG - 2 Mo
Dessin par Slyis

Quand l’occasion s’y prête et que le temps avant publication est suffisant (plus régulièrement sur des articles d’analyse que sur de l’actualité donc), ils font appel à nos illustrateurs pour les aider dans cette tâche. Sur notre messagerie un onglet leur est réservé aussi ; on leur poste une demande et le plus rapide dégaine son crayon ou sa tablette graphique pour réaliser un de ses chefs-d’œuvre.

Une fois l’article rédigé, il passe par l’étape de la correction. Au moins deux autres rédacteurs le relisent attentivement pour dénicher toutes les coquilles orthographiques (même si les lecteurs les plus attentifs en remarquent parfois l’une ou l’autre qui sont passées entre les mailles de nos filets) ou modifier des phrases complètes qui pourraient être améliorées ou éclaircies.
Certaines analyses font même débat au sein de la rédaction et les différents points de vue s’affrontent alors pour nuancer ou apporter une autre vision à un passage ou l’autre. C’est comme ça que nos textes s’enrichissent.

L’article est rédigé, relu, corrigé, relu, et enfin validé ! Mais sa longue route ne s’arrête pas là. Il faut en programmer la publication pour qu’il soit le plus visible possible ; en effet, le but est de transmettre l’information, pas de la garder dans un cercle fermé. Inutile donc de le publier à 4h du matin quand certains terminent enfin leur correction (Oui, certains de nos rédacteurs ont une vie nocturne agitée), car peu de personnes le liront à cette heure. Une fois l’heure de publication définie, il faut encore s’occuper de son partage sur les réseaux sociaux : sur Facebook et Twitter.

C’est d’ailleurs le second gros pôle de notre activité.
Il faut être très réactif pour lire vos commentaires, messages, suggestions, questions et autres remarques. Nos rédacteurs se relaient pour être connectés le plus souvent possible, et vous répondre dans les délais les plus courts.

Un onglet de notre messagerie est d’ailleurs dédié à tous vos messages Twitter ; une alerte nous prévient chaque fois que l’un d’entre-vous répond à l’une de nos publications ou nous mentionne sur le réseau social.

Mais notre visite ne s’arrête pas là.
Du côté des conventions le travail ne s’arrête jamais ! Nouveaux jeux, produits gazettes, idées de sondages et d’activités,... des petites mains travaillent dans l’ombre pour participer à un maximum de projets et d’événements et bien sûr les animer avec brio.
Et ça n’est pas toujours une mince affaire.

Il faut tout d’abord prendre contact avec les organisateurs (quand ce ne sont pas eux qui viennent vers nous), entretenir une communication par mail, se rendre sur place pour régler les détails et découvrir les lieux, notre emplacement, nos possibilités.
Il faut ensuite trouver des rédacteurs disponibles pour se rendre sur place. Généralement, emballés par l’événement, les projets fusent alors ! Les idées ne manquent pas, le temps pour les mettre en place (en amont ou une fois arrivés) parfois plus.

JPEG - 138.6 ko
Maedys, Leely et Guizmo vous accueillaient au concert hommage à John Williams.

Mais au final, c’est à chaque fois une grande réussite et un bonheur de pouvoir vous rencontrer en vrai et non derrière notre écran !

Tel un empire britannique à son apogée, le soleil ne se couche pas sur la rédaction dont le travail ne s’arrête jamais réellement. Malgré tout, un par un, nos rédacteurs regagnent leur maison pour y passer la nuit.
Un dernier coup d’œil sur les publications du soir, et nos rédacteurs profitent d’un repos bien relatif jusqu’au lendemain matin.

Si la partie visible de l’iceberg est peut-être connue de la plupart d’entre-vous, il y a encore tellement de projets à la rédaction ! Entre nos partenariats vidéos avec Nini 9 3/4, notre newsletter mensuelle, notre habituel poisson d’avril et tous ces projets encore secrets que vous découvrirez tout au long de 2017 ; la Gazette a encore de longues années devant elle, et ça, c’est en grande partie grâce à vous !
Alors, au nom de la rédaction, je vous dis merci.

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :