Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Les grands moments de la Pottermania de 2016

2 janvier 2017

L’année 2016 a été fort chargée en actualité potterienne ; pour la première fois depuis la fin des films, Harry Potter est revenu sur le devant de la scène. Une forte présence due à deux projets majeurs que le fandom a pu enfin découvrir, après plusieurs années d’attente ; on parle, bien sûr, de la pièce de théâtre Harry Potter and the Cursed Child, et le premier film de la nouvelle saga Les Animaux fantastiques.
Mais ce n’est pas tout ! Prenons notre retourneur de temps, et jetons un regard sur ce qui a rythmé l’année 2016 des fans de Harry Potter.

Harry Potter and the Cursed Child : de l’enthousiasme à la déception

JPEG - 1.3 Mo
Par Slyis

Après deux années dans le vague, sans peu voire pas de nouvelles du projet, tout s’est précipité fin 2015 ; en l’espace de quelques semaines, nous avons pu voir un synopsis officiel apparaître en ligne, annonçant que la pièce serait une suite de la saga contrairement à ce qui avait été annoncé précédemment ; l’ouverture de la billetterie, plus que chaotique ; et enfin, la révélation des visages des trois comédiens qui incarneraient Harry, Ron, et Hermione sur scène. Une annonce qui a fait grand bruit, notamment en raison du choix de l’actrice Noma Dumezweni, pour jouer Hermione. Mais pour beaucoup de fans à travers le monde, le projet Cursed Child restait très lointain ; la pièce devant se jouer uniquement à Londres, peu auraient la possibilité de s’y rendre et de savoir en quoi consisterait cette huitième histoire. C’est fin janvier que les premières rumeurs autour d’une possible publication du texte de la pièce sont apparues en ligne. Puis, début février, la nouvelle est tombée : Harry Potter and the Cursed Child sera publié, et disponible dès le 31 juillet, soit le lendemain de la Première officielle. Dans les semaines qui suivirent, plusieurs éditeurs étrangers annoncèrent des traductions du texte pour la fin de l’année, comme Gallimard pour la traduction française.

Le 7 juin, deux ans et demi après l’annonce du projet, eut lieu la première répétition publique. Spoilers et résumés détaillés de l’intrigue sont en ligne dans les heures qui suivent cette représentation, soulignant les failles de la campagne un peu naïve #Keepthesecrets. Puis suivent les premières critiques officielles, et le fandom commence alors à s’inquiéter ; si tous s’accordent à dire que les acteurs sont très bons, que la mise en scène, les effets spéciaux, les décors sont extraordinaires, le scénario, lui, est loin d’être à la hauteur.
Le 31 juillet et la publication du texte voient le retour des queue-party dans les librairies, qui n’avaient plus eu lieu depuis 2007 et la sortie des Reliques de la Mort. L’ambiance est bien présente, le texte battra des records de vente, mais pour beaucoup, la déception sera grande à la lecture du texte ; trop de mépris pour le canon, trop de facilités scénaristiques, pour de nombreux fans, Cursed Child a le goût d’une mauvaise fanfiction, et les débats font rage en ligne entre ceux qui ont embrassé la suite telle qu’écrite par Jack Thorne, et ceux qui l’évincent de leur canon personnel.
La pièce sera néanmoins récompensée à de nombreuses reprises au cours de l’année, et devrait s’envoler pour Broadway dès 2018.

Les Animaux fantastiques : en dent de scie

JPEG - 1.9 Mo
par Slyis

Décembre 2015 nous avait laissé avec la toute première bande-annonce du film ; avec la fin du tournage en janvier, les annonces et les campagnes promotionnelles se sont multipliées, d’abord sur Pottermore, avec une série de texte sur les différentes écoles de magie dans le monde, dont celle d’Ilvermorny, qui a été accompagné d’un test de répartition, et l’histoire de la magie américaine, loin de faire l’unanimité ; plusieurs spécialistes des cultures amérindiennes ont accusé J.K Rowling d’appropriation culturelle à plusieurs reprises [1]. Aucune déclaration n’a été faite à ce jour de la part de Pottermore ou des "officiels" de la saga quant à ces accusations.

En milieu d’année, nous découvrons enfin les détails de l’intrigue et des personnages du film via plusieurs bande-annonce et interviews de l’équipe, et la publication du script du film est annoncée, dans l’indifférence la plus totale. Les bande-annonces se multiplient, de même que les produits dérivés et les campagnes promotionnelles de plus en plus agressives aux yeux de certains.
La déception qui a entouré la sortie de Cursed Child suscitera de grands espoirs pour cette nouvelle saga qui s’annonce, mais de nombreux rebondissements viendront encore secouer le fandom avant la sortie du film ; d’abord avec l’apparition du signe des Reliques de la Mort sur un des posters du film, révélant la direction que prendra la saga, puis l’annonce que la saga s’étalera sur cinq films et non trois comme ce qui avait été initialement prévu, mais aussi la révélation de la présence de Johnny Depp au casting du film.

JPEG - 1.8 Mo
par Slyis

Si les estimations de résultats au box-office sont plutôt moyennes, et les débuts en salle timides, le film rencontrera globalement un bon succès au sein du fandom, annonçant une nouvelle ère potterienne, avec ses nombreuses questions et ses théories. Le film n’aura pas été boudé par les critiques, et est d’ores et déjà en lice pour les Oscars dans au moins deux catégories ; meilleurs effets spéciaux et meilleure chanson originale.

Mais aussi...

En plus de ces deux gros projets, l’année 2016 a été riche en annonces, publications, et expositions en tout genre ; d’abord avec MinaLima, qui a ouvert son exposition House of MinaLima à proximité du Palace Theater, où se joue Cursed Child, renouvelée en novembre avec les graphismes des Animaux Fantastiques. Dans le même temps, une autre exposition de leurs travaux a ouvert à Paris, et sera présente jusqu’en mars 2017. L’exposition Harry Potter est revenue en Europe après un passage à Shanghai, et a elle aussi accueilli quelques costumes et accessoires des Animaux fantastiques en fin d’année.
La troisième édition des Célébrations Harry Potter a eu lieu au Wizarding World of Harry Potter d’Orlando, le nouveau land a ouvert au parc Universal de Los Angeles, et le Studio Tour a fêté dignement les 15 ans de Harry Potter à l’école des sorciers avec de nombreux évènements exceptionnels, telle que l’ouverture du 4 Privet Drive pour la toute première fois !
2016 a également vu le lancement des très attendus ciné-concerts, passés par la France ces jours-ci, l’arrivée du encore plus attendu test Patronus sur Pottermore, et de La Chambre des secrets illustré par Jim Kay en octobre.

JPEG - 2 Mo
Par Slyis

La Pottermania est revenue en force en France avec la première édition de la "Nuit des livres Harry Potter" officiellement soutenue par Gallimard Jeunesse, des ouvertures à minuit pour la sortie de L’Enfant maudit en juillet, puis en octobre pour la traduction française, l’arrivée de nouvelles éditions grand format, le retour des audiobooks avec la sortie de l’Ordre du Phénix en octobre, et de nombreuses campagnes promotionnelles, telle que l’exposition Harry Potter par Jim Kay à Montparnasse.

Du côté de J.K Rowling, l’auteur a surpris tout le monde fin décembre avec la mise en ligne d’un nouveau site, qui marque un retour vers les écrits et les anecdotes, et l’annonce de deux nouveaux livres en cours d’écriture, un de Robert Galbraith, et un sous son propre nom.
Deux objets hors du commun designés par l’auteur, la chaise sur laquelle elle a écrit le premier tome de la saga, et un exemplaire écrit à la main des Contes de Beedle le barde, ont également été vendus aux enchères cette année. On soulignera aussi son engagement constant auprès de l’association Lumos, qui a lancé une nouvelle campagne internationale.

Certains choix marketings et promotionnels inattendus ont animé le fandom d’une autre manière, avec la vente des ebooks de Pottermore, et une stratégie plutôt douteuse de la part de Warner Bros pour s’approprier les créations des fans.

Enfin, on ne peut omettre les décès de plusieurs alumni potteriens ; Alan Rickman (Severus Rogue), Terence Bayler (le baron sanglant), Claude Chantal (voix française de McGonagall), Marc Cassot (voix française de Dumbledore) et Hazel Douglas (Bathilda Tourdessac).

Dans le fandom

Les fans n’ont pas eu besoin des officiels de la saga pour multiplier les initiatives et les projets cette année ; on retiendra de 2016 une victoire historique pour le monde du Quidditch lors de la Coupe du Monde à Francfort en juillet et un documentaire , FLY, sur la compétition projeté en avant-première dans un cinéma, une première dans l’histoire du sport.

JPEG - 25.8 ko

Le Snowball est revenu célébrer le Wizard Rock à Edimbourg après 4 ans d’absence, les conventions et évènements se sont multipliées, en France et à l’étranger, avec la convention Welcome to the Magic School II, les Geek Faëries, le bal des sorciers de Magical Events, les très nombreux marathons cinéma, des Grandeur Nature, le retour de la LeakyCon à Los Angeles, de nombreuses soirées à thème dans les librairies, et pour la première fois, une soirée entièrement consacrée au fandom en France organisée par Poudlard12.
On a aussi pu voir fleurir sur la toile plusieurs projets de fanfilms et webséries, comme le moyen-métrage français Le Maître de la Mort.

Deux monuments du fandom ont fait peau neuve, le Lexicon cet été, et sa version française, l’EHP, signe indéniable du renouveau de la Pottermania.

À la Gazette non plus nous n’avons pas chômé, avec le lancement d’un podcast, une grande campagne de recrutement, une dizaine de concours et la couvertures de plus de vingt évènements !

Et 2017 ?

S’il faudra attendre 2018 pour voir le second volet des Animaux fantastiques, l’année 2017 devrait être bien chargée en annonces et évènements ; en 2017, Harry Potter à l’école des sorciers aura 20 ans, et Bloomsbury ne vous laissera pas l’oublier. Plusieurs nouvelles éditions anniversaires des livres sont prévues, mais aussi l’édition illustrée des Animaux fantastiques, annoncée pour la fin d’année, l’édition illustrée du Prisonnier d’Azkaban par Jim Kay, et surtout,une grande exposition qui proposera de découvrir des documents exclusifs liés à Harry Potter et des documents d’archive de la maison d’édition, à la British Library de Londres.

On doit aussi s’attendre à en apprendre plus sur la direction que prend la saga des Animaux fantastiques ; annonces de casting, images de tournage, et détails de l’intrigue devraient être distillées au cours de l’année ! Quant à Harry Potter and the Cursed Child, la pièce n’est annoncée à Broadway que pour 2018, mais on pourrait s’attendre à d’autres annonces concernant l’avenir de la pièce cette année ! On devrait également pouvoir découvrir la série adaptée des enquêtes de Cormoran Strike, la série de romans policiers de J.K Rowling.

JPEG - 100.7 ko

Mais ce n’est pas tout ! 2017, c’est aussi l’année des 19 ans plus tard, l’année de l’épilogue des Reliques de la Mort, et à cette occasion, plusieurs conventions et rassemblements s’organisent déjà, notamment la LeakyCon, qui revient en Europe pour la première fois depuis 4 ans.
Et c’est sans compter la Harry Potter Book Night, les nombreuses conventions, soirées, concerts, déjà annoncés, la venue de Pottermania à Paris, les surprises que nous prépare le Studio Tour, et les annonces qui ne manqueront pas de pleuvoir lors des Célébrations d’Harry Potter à Orlando à la fin du mois ! Pour ne rater aucun de ces évènements, n’hésitez pas à consulter régulièrement notre agenda potterien !

Et vous, que retenez-vous de l’année 2016, et qu’attendez-vous de 2017 ?



[1Mais nous sommes plusieurs à penser à la rédaction que ce n’est pas l’auteur qui écrit ces textes sur Pottermore, mais plutôt une équipe d’éditeurs à qui elle aurait donné quelques grandes lignes directrices.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2009 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :