Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le portrait 3D de J.K. Rowling exposé à Hull

1er avril 2017

JPEG - 88.8 ko

Depuis ce mercredi 29 mars et jusqu’au 11 juin 2017, il vous sera possible d’admirer les portraits de nombreux britanniques célèbres à la Art Gallery de l’université de Hull. De la championne olympique Dame Kelly Holmes à Sir Michael Caine, en passant par Sir Ian McKellen, Dame Helen Mirren, Sir Paul Smith et, bien entendu, J.K. Rowling, tous ont été croqués par un artiste récompensé du BR Portait Award, un prix prestigieux de la peinture contemporaine.

Ces tableaux sont habituellement exposés à la National Portrait Gallery, à Londres, mais c’est l’occasion de remettre un coup de projecteur sur la création de Pearson Wright, artiste qui a donné vie au portrait de J.K. Rowling.

En effet, le tableau a la particularité de faire évoluer sa perspective selon la position du visiteur. En apparence plat, il est en vérité composé de plusieurs couches et installé dans une boîte, si bien qu’il a fallu construire un faux mur pour l’installer. Un effet de perspective forcée, un éclairage propre et des objets dessinés volontairement avec des perspectives légèrement différentes complètent l’illusion.

Certains éléments, tels la cuillère que tient l’auteur ou le petit radiateur posé à ses pieds, sont même découpés et placés de manière à ressortir différemment en fonction de l’angle de vue choisi.

JPEG - 117.3 ko

Quant à la symbolique du tableau, l’artiste avait expliqué lors d’un interview avoir dessiné l’auteur pieds nus et mangeant des œufs parce qu’elle s’était présentée ainsi à sa porte lorsqu’il s’était rendu chez elle :

“J’ai vraiment accroché à l’idée qu’elle était quelqu’un de normal, qui mange la même chose que monsieur tout le monde. Et, quand on apprend à la connaître, elle est très normale, tout comme elle est extraordinaire par son imagination. J’ai peint trois œufs, pour symboliser ses trois enfants.”

Le reste évoque le processus de création de Jo, avec la table et le calepin qui rappellent les cafés d’Édimbourg dans lesquels l’auteur écrivait.

L’exposition temporaire est à découvrir à Hull jusqu’au 11 juin, mais le tableau est régulièrement visible à la National Portrait Gallery de Londres depuis 2005.

Source : Yorkshire Post.


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :