Service des Transmissions Magiques Analyses
Encyclopédie
Interviews
Gazette
La Gazette du Sorcier
Forum A propos Exclusif A la une Equipe Blog
5 Noises

Le plat d’hiver des Serpentard, par Dobby : le veau du lac noir

13 octobre 2017

Pour les lecteurs de la Gazette, d’anciens élèves de Poudlard reviennent sur les recettes qui ont le plus marqué leur scolarité, et nous livrent leurs astuces pour maintenir ces délices vivants.

Notre invité du jour a un profil légèrement atypique, puisqu’il s’agit d’un elfe de maison ! Nous l’avons rencontré en juillet dernier, tandis qu’il profitait de ses congés annuels pendant la pause estivale du collège Poudlard. Un temps réticent à l’idée d’évoquer pour nous les traditions de la famille à laquelle il était autrefois attaché, Dobby a fini par faire passer la raison de la gastronomie avant ses scrupules. Sa passion pour la cuisine a rapidement repris le dessus, et l’elfe a immédiatement trouvé ses marques dans notre cuisine. Avec une aisance et un contrôle impressionnants, et tout en nous dictant ses instructions à chaque étape, l’elfe a préparé pour nous un plat qui était très apprécié à la table des Malefoy : le veau sauce lac noir.

Ingrédients Pour six personnes
- 2 carottes.
- 3 oignons.
- huile d’olive.
- vinaigre balsamique.
- thym et laurier.
- clous de girofle, poivre, muscade.
- 100g de roquette.
- 3 oeufs durs.
- 1 petit pot de capres.
- 200g de thon en boîte
- 200g de filets d’anchois frais.
- 1-1,3 kg de roti de veau ficelé.
- 200 ml de vin blanc sec.

Étape 1 : l’immersion du veau dans la caverne aux mille épices. 1h30
Dobby recommande de faire d’abord bien dorer le rôti à la cocotte, dans du beurre et de l’huile, avant d’y ajouter les carottes et les oignons taillés grossièrement.
Dobby demande pardon aux lecteurs moldus qui en suivant ces instructions pourraient se couper avec leurs ustensiles, et pour se faire pardonner plaquera ses oreilles contre une poêle brûlante s’ils le lui demandent dans le courrier des lecteurs.
Bien assaisonner la cocotte avec les épices : muscade, poivre, clous de girofle ; et avec le thym et le laurier. Dobby recommande d’être généreux sur cette étape.
Couvrir ensuite le rôti avec le vin blanc, et le laisser bouillonner à feu moyen pendant une heure à une heure trente. Au-delà de ce temps de cuisson, le veau sera trop sec.
Laissez ensuite la viande refroidir.

Étape 2 : réalisation de la sauce lac noir. 20 min
Dans un grand saladier, mélangez le thon, les câpres, les anchois, les œufs durs, la roquette, une louche de bouillon de cuisson de la viande, et un trait d’huile d’olive. Passez les au mixeur ou au sortilège centripète, et répétez l’opération jusqu’à obtention d’une sauce lisse et onctueuse.

La technique secrète de Dobby pour réaliser une sauce homogène a bien failli détruire les locaux entiers de la Gazette en plus de notre cuisine : il frappe le mélange au moyen d’un cognard ensorcelé. Nous vous recommandons fortement de ne pas essayer cette méthode. optez plutôt pour un mixeur moldu ou pour un sortilège centripète.

Étape 3 : le dressage façon Dobby.
Tranchez le veau à température ambiante aussi finement que possible (Diffindo est votre ami), disposez-le sur un grand plat. Sur chaque tranche, faire infuser une demi cuillère à café de vinaigre balsamique, puis recouvrir avec la sauce lac noir.
Placez ensuite les éléments de décoration -anchois restants, câpres, roquette, selon vos envies.
Tenez le veau sauce lac noir au frais pendant trois heures avant de le servir : il n’en sera que meilleur.

Bon appétit !

JPEG - 242.8 ko
PNG - 1.7 Mo

Dégustation :
Un jury de dix personnes, tirées au hasard parmi les citoyens britanniques, moldus et sorciers, a été rassemblé pour goûter le plat préparé par Dobby. Voici leurs impressions !

Nymphadora T. : "Cette alliance terre-mer, c’est incroyable ! Les saveurs sont changeantes et inclassables, j’adore ! C’est tout moi ! Je crois qu’à l’avenir j’y réfléchirai à deux fois avant de refuser les invitations de tata !"
Chef Gordon R. : "C’est inqualifiable ! Le sous-être qui s’est occupé de ce veau a oublié d’y mettre de l’ail. DU VEAU SANS AIL ! Vous me servez ça dans un restaurant, je renvoie l’assiette en cuisine."
Albus Dumbledore : "C’est une petite mort, ce plat. La viande qui trempe dans le lac. J’ai l’impression d’avoir déjà vu ça quelque part..."
Marjorie D. : "Ya quoi dedans ?"
Dennis Crivey : "En tant qu’expert explorateur du lac de Poudlard, je suis catégorique : le nom du plat est trompeur. On n’y trouve aucun anchois !"
Ronald Mac D. : "Ca mériterait deux tranches de pain et un peu de cheddar..."
Cormac Mac L. : "Ouais, ça passe. Peut-être que si j’en reprends dix fois, je dépasserai Gronald Weasley en embonpoint... et alors, avec moi non plus, le souafle ne passerait pas !!" Une lueur d’espoir brille un instant dans le regard bovin du jeune écervelé.
Winky : "Dobby n’a jamais rien saisi aux subtilités de la cuisson du veau en bouillon. Il manque un bouillon de volaille !"
Drago M. : "Ca me rappelle les bons plats que me cuisinait ma maman :’) "
Arthur W. : "Un jour, les frères Prewett et moi sommes partis camper dans les Highlands. En chemin, on a eu un petit accident avec la Ford Anglia, et comment dire... on a percuté une bête. Comme Molly n’était pas là, on a essayé de l’accommoder comme on pouvait, avec ce que nous avions pêché dans l’étang à côté duquel nous campions. Eh bien c’était tout bonnement atroce. Impossible d’y toucher. Le plat de Dobby m’a redonné foi en la cuisine des lacs !"

PS :

Vous avez aimé cet article ? Vous pouvez dorénavant soutenir financièrement la Gazette et ses projets sur Tipeee !


Mots-clef de l'article :

Copyright © 2000-2017 La Gazette du Sorcier
Les documents du site sont placés sous licence Creative Commons (by-nd-nc).
Anciennement www.chez.com/harrypotter
Anciennement www.aidepc.net/harrypotter

La Gazette du Sorcier est auditée par :